Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
Le FMI craint la dette italienne, Macron met de l’huile sur le feu (Pritchard)
 

L’Italie n’est qu’à une crise d’un défaut souverain d’ampleur mondiale. Le FMI ne peut pas se permettre de le dire ouvertement, mais c’est le message envoyé par son dernier rapport, le Fiscal Monitor.

Son ratio d’endettement va grimper de 132,1 % en 2018 à 134,4 % en 2020, et 138,5 % en 2024. Ce dernier chiffre est juste un exercice de style, les chiens de garde du marché obligataire auront pris les choses en main bien avant.

Le déficit budgétaire italien dépassera allègrement les 3 % l’année prochaine, devrait atteindre 3,7 % d’ici 2022 et approcher les 4 % vers 2025, en violation chronique du traité de Maastricht. Ces prévisions impliquent l’absence d’une récession mondiale, ou de tout autre choc.

L’Amérique n’est pas bien jolie à voir non plus. Les stimulations fiscales vaines de Trump vont pousser le ratio d’endettement américain de 105,8 à 110 % durant les 4 prochaines années. Cependant, les États-Unis ont l’avantage d’être une superpuissance qui dispose de sa propre banque centrale. Elle emprunte dans sa propre devise. L’Italie emprunte en « Deutsche Marks » qu’elle ne peut pas créer.

Lorenzo Codogno, ex-économiste en chef du Trésor italien aujourd’hui employé par une société privée, affirme que l’Italie pourrait déjà avoir franchi le point de non-retour. Nous attendons désormais les conséquences du sommet du 14 décembre, lorsque les leaders européens ont initié le dénouement final, qui a fait l’objet de très peu de commentaires dans la presse.

Spécifiquement, il a tracé la voie à la simplification de la restructuration des dettes souveraines par les créditeurs privés. Il ne prévoit pas de renflouement via le mécanisme de stabilité européen, à moins que les autorités européennes estiment qu’un tel recours soit opportun. Cette condition a été imposée par les puissances créditrices du Nord.

« Les autres pays européens se préparent à un défaut italien », a déclaré M. Codogno. Quiconque souhaite comprendre ce qui va se passer dans la zone euro devrait lire cette bombe de l’International Economy intitulée « La crise bancaire italienne à venir ».

Charles Gave: “Le système bancaire italien est en faillite !” Olivier Delamarche: “Si l’Italie rétablit un contrôle des capitaux et ferme ses banques… Moi perso,.. je fonce à ma banque et je retire mon argent !”

Source: Lire la suite sur or-argent.eu

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, le moment est venu de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation.

Pour ceux qui pensent avoir peu de moyens, rappelez-vous que vous pourriez acheter 1 gramme d’or par mois, ou plus, ce qui coûte aujourd’hui 37,68 €. Au fil du temps, cela vous permettra d’accumuler un important pécule. Pour des prix imbattables sur l’achat d’Or et d’Argent, c’est ici et sur devis. Livrable dans toute la France.

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               

L’Or des Fous (Broché)


Prix habituel EUR 24,00
Neuf: EUR 24,00 EUR En stock
Used from: EUR 24,00 En stock
buy now

Guide de l’Investissement en Or et autres métaux précieux (Broché)


Prix habituel Price Not Listed
Neuf: 0 Non disponible
Used from: 0 En stock
buy now

L’effondrement du dollar et de l’euro et comment en profiter (Broché)


Prix habituel EUR 22,00
Neuf: EUR 22,00 EUR En stock
Used from: EUR 22,00 En stock
buy now

Guide d’investissement sur le marché de l’Or (Broché)


Prix habituel EUR 26,35
Neuf: EUR 26,35 EUR En stock
Used from: EUR 26,35 En stock
buy now

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
5 Comment threads
4 Thread replies
4 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
7 Comment authors
Papillon CassisyesFrancoise MoureauxchannyEsprit de contradiction Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Papillon Cassis
Invité

De mèche pour mettre à terre l’Italie ! Ils veulent en faire une 2 ème Grèce !!!!

Francoise Moureaux
Invité

Ah bon ! Et la Deutsche bank non ? ….. ils ont beaux dos les Italiens

yes
Invité
yes

Bien dit !

channy
Invité
channy

Pardon c’est bien de dire que Macron met de l huile sur le feu, mais dans cet article je ne vois une seule fois le nom de Macron(hormis dans le titre), qu’à donc dit notre Jupiter national?

Esprit de contradiction
Invité
Esprit de contradiction

Quelle importance, puisqu’il dit tellement de bêtises.

channy
Invité
channy

Sauf qu en géo politique il y a des bêtises qui ont plus d importance que d’autres…les dirigeants d un pays ne sont pas des gentils GJ qui aiment se faire matraquer et insulter…en Diplomatie tout se paye
Et puis désolé, mais je lis les articles, je ne réagis pas juste aux gros titres( mème si pour Lenglet,lechypre,Riez..oui je ne réagis qu aux titres..ces clowns étant absolument insupportable à lire ou à écouter)
Sinon écoutez le dernier podcast de Michel Drac sur la BCE, très intéressant( même s il n est pas “économiste”)

Esprit de contradiction
Invité
Esprit de contradiction

Que notre président adoré s’occupe de balayer devant chez lui, avant de faire la morale aux autres,il sera plus crédible.

SCORP
Invité

Comme par hasard à un mois de sélections

Sebastian Salmon
Membre

C’est tout à fait normal, les politiques aiment bien faire les choses par hasard.