Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
Nous sommes à l’aube d’une énorme récession. Des tonnes d’invendus s’empilent dans les entrepôts américains
 

Lorsque la situation économique commence à se détériorer, les commerces continuent de passer des commandes comme ils le font normalement mais ces biens ne se vendent pas aussi rapidement qu’auparavant. Du coup, le niveau des stocks commencent à augmenter et c’est exactement ce à quoi nous assistons actuellement. En fait, le ratio stocks/ventes s’est envolé 5 mois d’affilée et ce de façon considérable. Ceci ressemble étrangement à ce qui s’était passé juste avant la crise financière de 2008, et c’est exactement ce à quoi on doit s’attendre avant qu’une nouvelle récession se déclenche. Ces dernières semaines, j’ai partagé de nombreux chiffres économiques qui indiquent clairement qu’un immense ralentissement économique se profile et risque d’être encore pire que ce que nous avons vécu en 2008.

Et même si je tire la sonnette d’alarme chaque jour au travers de mes publications, j’ai été stupéfait de constater la rapidité avec laquelle le niveau des stocks s’est envolé ces derniers temps. Les données suivantes proviennent du site de Peter Schiff…

Tout ceci fait suite à la plus forte augmentation des stocks d’invendus depuis plus de cinq ans en Décembre.

Le stock d’invendus a augmenté de 7,7% en janvier par rapport au même mois de l’année précédente. Parallèlement, les ventes n’ont augmenté que de 2,7%. En tout, le total des invendus se montait à 669,9 milliards de dollars à la fin du mois de janvier.

Concernant les biens durables, l’augmentation des invendus dans les commerces est encore bien plus importante. Ces invendus ont augmenté de 11,7% en janvier par rapport au même mois de l’année précédente, et atteignaient 415 milliards de dollars, soit le plus haut niveau jamais atteint.

Les commerces n’aiment pas avoir trop d’invendus car détenir d’énormes quantités de stocks d’invendus coûte cher et impacte les profits. Donc les commerces font leur maximum pour gérer les invendus de manière efficace mais si l’économie se mettait à ralentir de façon inattendue, cela pourrait les prendre au dépourvu.

L’observation des stocks d’invendus est l’un des meilleurs indicateurs permettant d’anticiper un ralentissement économique et c’est ce qui est apparemment en train de se passer dans le secteur des grossistes.

Lorsque les niveaux d’invendus montent trop, généralement les commerces commencent à réduire leurs commandes auprès des fabricants.

En conséquence, nous devons nous attendre à voir les chiffres de la production manufacturière baisser, et c’est exactement ce à quoi nous avons assisté ces derniers mois.

En février et pour le second mois consécutif, la production manufacturière a baissé et l’activité des usines dans l’état de New York est en baisse depuis presque deux ans, donnant des preuves encore plus tangibles d’un ralentissement profond de la croissance économique au cours du 1er trimestre 2019.

Si les usines fabriquent et livrent moins de produits aux différents commerces et si ces derniers vendent moins de marchandises à leurs clients, alors il faut s’attendre à voir une baisse dans le secteur du transport de marchandises par camions, trains ou avions à travers l’Amérique.

USA: La situation économique se dégrade: l’indice de Fret Cass en baisse pour le 4ème mois consécutif Rien ne va plus dans les ports de la côte ouest des États-Unis, le volume des échanges commerciaux plonge !!

Et c’est exactement ce à quoi nous assistons puisque les données ci-dessous qui proviennent du site de Wolf Richter nous le montrent

Ca y est, cela fait trois mois d’affilé que les clignotants sont au rouge et il paraît de plus en plus difficile de l’ignorer. Cela concerne notre bonne vieille économie: le volume des expéditions de fret à travers l’Amérique et sous toutes ses formes – camions, trains, avions et péniches- a clairement chuté de 2,1% en février par rapport au même mois de l’année précédente selon l’indice de Fret Cass qui a été publié aujourd’hui. Cela fait trois mois d’affilée que l’indice décline et on avait pas vu ça depuis la période de récession qu’avait connu le secteur du transport de 2015 et 2016.

Donc voilà, si quelqu’un ose encore prétendre que l’économie américaine est en pleine croissance, cette personne ferait mieux de se taire.

Et quand vous rajoutez à cela, le fait que nous venons d’assister à l’un des pires désastres agricoles de toute l’histoire américaine, il est alors assez facile de comprendre pourquoi les perspectives économiques risquent d’être plutôt sombres d’ici à la fin de l’année 2019. Une société agroalimentaire vient d’annoncer qu’elle présentera un bénéfice (avant les taxes d’impositions) négatif compris entre -50 millions de dollars et -60 millions de dollars au premier trimestre en raison des inondations.

Déjà que les fermiers américains ont souffert de l’effondrement des prix de leurs cultures en même temps que la guerre commerciale avec la Chine, la nature a décidé de taper fort une fois de plus sur ces pauvres fermiers pourtant déjà sévèrement impactés. Les producteurs dans le centre des Etats-Unis cette année ont subi une énorme vague de froid. Ils ont été submergés par une neige épaisse et enfin la semaine dernière, ils ont été durement inondés. « Archer-Daniels-Midland Co », l’une des plus grandes sociétés agroalimentaires a annoncé dès lundi qu’ils s’attendaient à ce que les perturbations climatiques aient un effet négatif sur leur bénéfice d’exploitation de l’ordre de -50 millions de dollars à -60 millions de dollars, au premier trimestre.

Korth a évoqué ses vives craintes concernant les producteurs locaux en citant le cas d’un ami producteur qui avait perdu 85 vaches lors des inondations et d’un autre producteur de graines qui a vu d’énormes commandes annulées.

Selon lui, « Cela va mettre beaucoup de personnes en faillite » et nous assistons à « une situation désastreuse ».

Malheureusement, les inondations commencent à peine dans la partie centrale du pays. Selon le service météorologique, nous allons encore subir le même genre de catastrophes dans les 2 prochains mois.

Comme vous pouvez le voir, tous les éléments qui définissent l’arrivée d’une « tempête parfaite » sont en train de se former et j’encourage tout le monde de se préparer à subir une vraie période de crise climatique.

Au delà de ça, beaucoup de gens ne se sentent pas concernés par une nouvelle crise économique car ils se souviennent que les banques centrales avaient été capables de nous sortir de cette situation lors de la dernière récession

Malheureusement, elles ne pourront pas le faire cette fois-ci. Et pour le comprendre, lisez les propos tenus par le directeur adjoint du FMI ci-dessous…

Les grandes institutions financières vont être impuissantes et ne pourront pas éviter l’énorme récession mondiale qui se profile et qui va se transformer en cataclysme économique, nous prévient le fonds monétaire international.

Dans un discours sur la future zone Euro, le directeur adjoint David Lipton du FMI a averti que les banques centrales et les gouvernements n’avaient que peu marges de manoeuvre s’ils devaient affronter une nouvelle crise économique.

«En fin de compte: Les outils dont ils disposent pour faire face à une crise financière mondiale pourraient ne plus être efficaces et aussi puissants la prochaine fois » a-t-il expliqué.

Mais je suis certain les banques centrales vont essayer de réparer au mieux le système comme la dernière fois et il semblera même parfois qu’elles y parviendront avec succès.

Mais au bout du compte, elles ne pourront pas empêcher l’explosion de l’ensemble des bulles. (Bulle boursière, bulle immobilière, bulle obligataire etc…)

Il aura fallu des dizaines d’années de décisions irresponsables pour nous mener à cette situation et il est tout simplement impossible d’éviter l’inévitable crise qui se profile.

Source: theeconomiccollapseblogVoir les précédentes interventions de Michael Snyder

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, le moment est venu de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation.

Pour ceux qui pensent avoir peu de moyens, rappelez-vous que vous pourriez acheter 1 gramme d’or par mois, ou plus, ce qui coûte aujourd’hui 37,68 €. Au fil du temps, cela vous permettra d’accumuler un important pécule. Pour des prix imbattables sur l’achat d’Or et d’Argent, c’est ici et sur devis. Livrable dans toute la France.

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               

L’Or des Fous (Broché)


Prix habituel EUR 24,00
Neuf: EUR 24,00 EUR En stock
Used from: EUR 24,00 En stock
buy now

Guide de l’Investissement en Or et autres métaux précieux (Broché)


Prix habituel Price Not Listed
Neuf: 0 Non disponible
Used from: 0 En stock
buy now

L’effondrement du dollar et de l’euro et comment en profiter (Broché)


Prix habituel EUR 22,00
Neuf: EUR 22,00 EUR En stock
Used from: EUR 22,00 En stock
buy now

Guide d’investissement sur le marché de l’Or (Broché)


Prix habituel EUR 26,35
Neuf: EUR 26,35 EUR En stock
Used from: EUR 26,35 En stock
buy now

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
5 Comment threads
23 Thread replies
11 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
12 Comment authors
EmonchannybeverlyZeitgeistmOI Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Zeitgeist
Invité
Zeitgeist

Il y a 2500 milliardaires dans le monde, il y a qui au dessus d’eux ?!? Personne.
Donc ils font ce qu’ils veulent, s’ils souhaites le chaos, ils l’auront et s’ils n’en veulent pas ils continueront à être milliardaires wink

mOI
Invité
mOI

Au dessus d’eux , c’est le soleil!

Zeitgeist
Invité
Zeitgeist

Et en dessous c’est leurs doigts de pieds…

beverly
Invité
beverly

Ils ont encore besoin d’esclaves : nous ! pour le moment en tout cas pour fabriquer leur luxe : porsche yacht piscine…. a moins qu’ils attendent que les robots soient prêts pour nous remplacer completement.

Crisispreparado
Invité

Mais puisqu´on vous dit que c´est la reprise et le zéro chômage!
https://crisispreparado.yolasite.com/

mOI
Invité
mOI

Le mec qui en profite pour faire sa pub , consternant !

Zeitgeist
Invité
Zeitgeist

y en a tjs un qui traine…

Crisispreparado
Invité

Oui, faire de la pub, c´est consternant. Alors qu´il suffit d´ être au RSA, au RSE, RSI, RSO, RSU ou autres allocations dont j´ignore même l´existance, ha si, et le RSY. Et pourtant, il ne m´arrive même pas de me demander si je ne suis pas un peu con de travailler, mais bon on ne se refait pas…

Zeitgeist
Invité
Zeitgeist

Rhoooo on rigooole le Cris wink

channy
Invité
channy

Il suffit d être au RSI..cela donne le niveau en effet

Popol
Invité
Popol

Tous ces invendus iront au pilon ou seront enterrés….Drôle de “civilisation”

Jane Calamite
Invité

La fin d’une ère de gaspillage et de consommation effrénés. Un retour à ce qui est important. Ce sera dur mais c’est nécessaire.

goc
Invité
goc

Ce matin sur BFM business, il y avait un de ces prédicateurs/anesthésiste/pseudo_économiste qui nous a expliqué que donald est un bon gestionnaire, que les résultats sont bon, qu’il y a plus de création d’emploi que prévu, et que le moral des ricains est au beau fixe
Et en plus il parait qu’il est payé pour raconter ces co..ries, si, si!!

Marco
Invité
Marco

Si tu regardes les récentes stats américaines dans leur ensemble, difficile de dire le contraire …maintenant je pense courant fin 2019, ca risque d’être moins drôle je pense …mais sans en arriver à ce que ce site veuille nous faire croire depuis des années, + ou – un chaos mondial qu’on attends toujours … Le gars qui acheté de l’or depuis des années comme le préconise ce site ..faut m’expliquer ce qu’il en fait alors que l’immobilier et la bourse sont au plus haut… Je dirais que le ralentissement n’est pas encore suffisamment existant pour savoir quand aura lieu la… Read more »

Lucide
Invité
Lucide

La bourse est au plus haut grâce aux trilliards balancés par les banques centrales, dès que les banques centrales remontent un chouilla les taux, ça part en cacahuète comme en novembre décembre dernier. Et qu’importe que la bourse soit haute, nous savons que tout cela est artificielle. Concernant l’immobilier qui est au plus haut, je trouve ça très inquiétant, les salaires n’augmentent pas, le chômage continue d’augmenter et malgré cela l’immobilier augmente, c’est totalement déconnecté de la réalité économique. N’oubliez pas que la crise des subprimes découle de l’immobilier.

goc
Invité
goc

Tout a fait d’accord avec vous. L’immobilier est le facteur premier de cette crise économique dont les GJ en sont la phase terminale.
Je me souviens de ma jeunesse. Si je compare à aujourd’hui, avant mon départ à la retraite, alors que les salaires stagnent depuis 30 ans, l’immobilier a été multiplié par 3.

Lucide
Invité
Lucide

C’est normal, services publics qui disparaissent, pas de transport en communs, pas de commerce de proximité, très compliqué pour une famille. D’où la crise des gilets jaunes qui est parti du carburant car ils se déplacent en voiture.