Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
WARNING: Les banques centrales achètent de l’or à un rythme jamais vu depuis 6 ans.
 

Le « World Gold Council » a publié son rapport trimestriel au début du mois et on voit clairement que les banques centrales et les gouvernements étrangers du monde entier achètent de l’or à un rythme jamais vu depuis 6 ans.

Cette nouvelle information est énorme et cela en dit long sur l’avenir du dollar.

Rappelez-vous, les banques centrales et les gouvernements étrangers détiennent littéralement des milliers de milliards de dollars de réserves… et par expérience, ils font cela en rachetant la dette des Etats-Unis ( Bons du trésor américains)

Cela semble bizarre, mais pour les grandes instances, les banques, etc,… la dette américaine est équivalente à de la monnaie en liquide. Ils l’utilisent comme une véritable devise.

Mais surtout, ils détiennent des dollars américains parce que les dollars équivalent au standard mondial: le dollar américain est depuis plus de 75 ans la principale monnaie de réserve internationale dans le monde.

Donc la dette américaine est une créance extrêmement liquide. En fait, la dette publique américaine de plus de 22.000 milliards de dollars sur le marché des obligations souveraines, représente le plus gros et le plus liquide des marchés de capitaux dans le monde.

Mais les gouvernements étrangers ont commencé à changer leurs habitudes par rapport aux achats de bons du trésor américains.

Comme le montre le rapport du « World Gold Council », les gouvernements étrangers et les banques centrales achètent bien plus d’or actuellement que les années précédentes.

Les achats nets d’or au premier trimestre 2019, parmi les gouvernements étrangers et les banques centrales atteignent presque 70% de plus qu’en 2018…ce qui représente le taux le plus élevé en termes d’achats depuis six ans.

Les chinois en particulier, stockent de l’or comme ils ne l’ont jamais fait, et parallèlement en pourcentage de l’ensemble de leur portefeuille, ils se débarrassent petit à petit de leurs bons du trésor américains.

Et ce phénomène ne concerne pas que la chine.

La Russie, la Turquie, le Qatar et même la Colombie – alliée depuis longtemps des Etats-Unis – se sont diversifiés et ont acheté beaucoup plus d’or.

Il y a plusieurs raisons évidentes derrière tout cela.

La dette publique américaine atteint aujourd’hui plus de 22.000 milliards de dollars. Et ce qui est extrêmement inquiétant, c’est qu’elle augmente d’au moins 1.000 milliards de dollars chaque année.

Les prévisions du « Congressional Budget Office » (CBO ou Bureau du budget du Congrès américain) estime que les Etats-Unis ne verront jamais plus un déficit du budget annuel de moins de 1.000 milliards de dollars à partir de 2021.

Ceci a un impact sérieux sur la capacité des américains à rembourser ses obligations aux créanciers étrangers.

Egon Von Greyerz: les bons du Trésor américain vont disparaître dans un trou noir En à peine 2 mois, la Russie a liquidé pour 81 milliards de dollars d’obligations américaines !!

Et si les Bolchéviques prennent davantage l’ascendant en continuant de financer l’Amérique, endettant encore plus cette dernière, alors ce fardeau d’endettement finira par exploser.

N’importe quel individu, qui possède des bons du trésor américains à 10 ans – ou pire encore, des treasuries à 30 ans, et pense ne prendre aucun risque, est une personne complètement insensée.

Les problèmes liés au dollar ne touchent pas seulement le pitoyable bilan financier du gouvernement américain.

Même la Réserve Fédérale – la banque centrale des Etats-Unis – est proche de la faillite, selon ses propres constations économiques.

Et les caisses de la Fed sont régulièrement pillées par le Congrès afin de financer des projets protégés à Washington.

La situation devient tellement ridicule, qu’en 2015, le congrès a fait passer une loi qui permet de déposséder la réserve fédérale de 53,3 milliards de dollars, ce qui met la banque centrale au bord de la faillite.

Ensuite, il y a aggravation probable de la guerre commerciale qui se profile…et c’est donc facile de comprendre pourquoi les gouvernements étrangers et les banques centrales se diversifient en optant parfois pour le dollar et parfois pour l’or.

L’histoire a montré que les monnaies de réserve vont et viennent.

Il y a eu une époque où la livre sterling anglaise était la principale devise dans le monde. Et avant cela les florins hollandais ou encore les pièces espagnoles…

Les monnaies de réserve datent de bien avant le Solidus, la pièce d’or emblématique de l’Empire byzantin.

Aujourd’hui, le dollar américain est la devise dominante dans le monde.

C’est très peu probable que cela ne change dans un futur proche. Mais il est stupide de penser que la dominance du dollar perdura pour toujours.

En revanche, l’Or est la seule monnaie à avoir conservé sa valeur dans l’histoire de l’humanité. L’or ne s’est jamais déprécié.

L’or était déjà utilisé comme monnaie il y a plus de 3000 ans. Et une once d’or permet de s’acheter à peu près la même quantité de biens et ce, depuis des siècles.

Il y a plusieurs raisons qui expliquent cela. L’or est rare, transportable et peut faire face au test du temps qui passe sans être touché par le phénomène de corrosion. L’or est inaltérable.

Aujourd’hui, je possède de l’or comme simple police d’assurance. C’est une forme de richesse qui offre aucun risque en contrepartie, mais dont la demande est planétaire.

Pratiquement n’importe où que vous soyez dans le monde, l’or est respecté, ce qui mérite toute votre considération.

Un avantage intéressant – nous vivons à une époque où presque tous les autres actifs atteignent un sommet en termes de valorisation sans précédent. Les actions, les obligations, les biens immobiliers, etc…

Une seule Once d’or se vend près de 50% en dessous de son cours record de 2011.

Sachant ce qui se passe avec les banques centrales, les gouvernements étrangers et la dette américaine, il est évident que la demande augmente et augmentera encore.

Mais en même temps, l’approvisionnement en or est mis sous une pression accrue. Nous avons déjà évoqué les fermetures de grandes mines aurifères et les gros producteurs n’ont pas investi d’argent afin de découvrir de nouveaux filons.

Etant donné la rareté et une pénurie à venir, le cours de l”Or risque de s’envoler dans un futur proche.

Source: zerohedge

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, le moment est venu de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation.

Pour ceux qui pensent avoir peu de moyens, rappelez-vous que vous pourriez acheter 1 gramme d’or par mois, ou plus, ce qui coûte aujourd’hui 37,68 €. Au fil du temps, cela vous permettra d’accumuler un important pécule. Pour des prix imbattables sur l’achat d’Or et d’Argent, c’est ici et sur devis. Livrable dans toute la France.

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               

L’Or des Fous (Broché)


Prix habituel EUR 24,00
Neuf: EUR 24,00 EUR En stock
Used from: EUR 24,00 En stock
buy now

Guide de l’Investissement en Or et autres métaux précieux (Broché)


Prix habituel Price Not Listed
Neuf: 0 Non disponible
Used from: 0 En stock
buy now

L’effondrement du dollar et de l’euro et comment en profiter (Broché)


Prix habituel EUR 22,00
Neuf: EUR 22,00 EUR En stock
Used from: EUR 22,00 En stock
buy now

Guide d’investissement sur le marché de l’Or (Broché)


Prix habituel EUR 26,35
Neuf: EUR 26,35 EUR En stock
Used from: EUR 26,35 En stock
buy now

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
10 Comment threads
1 Thread replies
3 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
10 Comment authors
Esprit de contradictionbeverlyjean ronzierDimitri MoscaGRIMAUD GENEVIEVE Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Esprit de contradiction
Invité
Esprit de contradiction

Pour ceux qui comprennent l’Espagnol, je leur conseille d’aller sur un site que je viens de découvrir la semaine dernière, “Mundo desconocido”, vous serais surpris par ce que vous y apprendrez sur de nombreux sujets.

beverly
Invité
beverly

En tout cas pour le moment ça n’influence pas le cours de l’or

Servin
Membre

les banques ont trop lu Egon

Dimitri Mosca
Invité

Pendant qu ils expliquent au commun des mortels qu il faut vendre leur or, que ça ne vaut rien…

GRIMAUD GENEVIEVE
Invité

Et notre or il est où.???

Esprit de contradiction
Invité
Esprit de contradiction

Il est en Chine pour être refondu et reestanpille, car les États Unis sont à sec ils sont dans l’incapacité de rendre l’or à l’Allemagne, il est peu probable qu’ils revoient un jour leur or,au même titre que les autres pays qui leur ont confié leur or.
Bien sur, lorsque cela sera compris d’un plus grand nombre, le dollar s’effondrera, avec des conséquences qui risquent d’être redoutables.

Jean Michel Sauri
Invité

C’est normal ils sont riche…eux

Eteka Cyrille
Invité

Un crash boursier pire que celui de 1929 ne serait-il en téléchargement dans l’OCDE ?

Denis Claverie
Invité

Vous voyez bien qu’il y a des immense richesse, mais pour les voleurs et voyous de politiques.

RockyHolly
Invité

C’est sans doute pour ça que l’once est à un prix plancher (depuis 8 ans)…

Abdellah Oumallal
Invité

Les banques s’en foutent elles l’achètent avec les économies des épargnants et non pas avec leur liquidité (propres fonds)