Venezuela: les pénuries de carburant provoquent des files d’attente… Le socialisme crée la rareté !

Au Venezuela, l’embargo américain paralyse l’achat de carburant pour la population qui attend parfois plus de 10 heures pour faire un plein.

Venezuela: Regardez de quoi se débarrasse ce camion-poubelle… De bolivars ! Venezuela: dans la ville de La Guaira, entre 80% et 90% des habitants vivent désormais dans la misère

Source: francetvinfo

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, le moment est venu de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation.

Pour ceux qui pensent avoir peu de moyens, rappelez-vous que vous pourriez acheter 1 gramme d’or par mois, ou plus, ce qui coûte aujourd’hui 37,68 €. Au fil du temps, cela vous permettra d’accumuler un important pécule. Pour des prix imbattables sur l’achat d’Or et d’Argent, c’est ici et sur devis. Livrable dans toute la France.

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               
[AMAZONPRODUCTS asin= »2914569661,2865532321,2914569823,2297004788,2915401233″ partner_id= »busbb-21″ locale= »fr »]

21 commentaires

  1. Le socialisme conduit toujours et partout à l’égalité dans la misère absolue. Le Venezuela n’est qu’une nouvelle et banale occurrence du même crime politique.

    Bientôt, la France…

  2. toujours les mêmes bétises des pseudo expert économiques pour expliquer la crise au vénézuéla, du genre le cours du pétrole aurait été au plus haut pendant 20ans, et aurait masqué la gestion socialiste calamiteuse, si c’est la crise c’est que le cours est au plus bas, et pourtant les gilets jaunes c’est parti de carburant trop cher, donc cours trop haut, le vénézuéla devrait être à la fête, c’est l’inverse.

  3. Connaitre l’Amérique du Sud est important avant d’émettre quelconque jugement péremptoire…

    La grande majorité du pétrole Vénézuélien était achetée par les USA depuis des années. L’embargo est relativement récent…

    La question est de savoir pourquoi en 20 ans de socialisme Chaviste toutes les entreprises se sont barrées, la production de pétrole a été divisée par plus de 3 et la bureaucratie et l’étatisme étouffant ont totalement vidé le pays de ses forces… 🙁

    Mauvaise investissement (Ou pas d’investissement du tout comme pour le réseau électrique ou la production pétrolière et son après), corruption endémique, embauche grâce à la carte du parti dont on dépend complètement et non au mérite etc…

    Par contre dépense militaire : Sans compter !!! open-bar…

    Cette mafia narco militaire (Cúpula) bien installée dans les moindres recoins de notre vie ne partira pas sans qu’on lui botte le cul ! Par la démocratie et le vote : Je vais m’étouffer de rire… 😆 Par la rue ? Non plus… 😥

    L’alternance en politique serait quelque chose de mal ??? Je terminerai sur cette interrogation. :hmm:

    Etre contre les USA n’est pas une démarche intellectuelle suffisante permettant de trouver toutes les excuses possibles et imaginables à une bande de salauds et de criminels… ❗

    Une pensée pour les Nicaraguayens qui n’en voient pas le bout non plus !

    Saludos

    1. Bigmac29,

      Et cela on en parle ?

      A moins que tout cela soit inventé , ben oui voyons les complotistes ont tellement d imagination

      Bonne lecture

      Août 2016 : La fermeture unilatérale des comptes d’intermédiaires bancaires oblige le Venezuela à opérer à partir d’autres monnaies alors que la plupart des devises obtenues par la vente de Pétrole sont en dollars. Le pays subit de grosses pertes dues aux nouveaux coûts de transactions, de change et de coût opératifs.

      Août 2016 (bis) : La Banque Novo Banco (Portugal) informe l’Etat vénézuélien qu’elle ne réalisera plus d’opération en dollars avec des banques ou des institutions vénézuéliennes, á cause de la pression exercée par ses intermédiaires bancaires.

      Juillet 2017 : L’entreprise Delaware (qui gère des portefeuilles de titres de Pdvsa) informe Pdvsa que sa banque intermédiaire (PNC Bank) n’acceptera plus de fonds de l’entreprise pétrolière.

      Juillet 2017 (bis) : La banque étatsunienne Citybank refuse de recevoir un paiement de l’Etat vénézuélien destiné à l’achat de 300.000 doses d’insuline.

      21/08/2017 : La Bank Of China basé au Panama informe le Venezuela, que suite à des pressions reçues de la part du Département du Trésor des USA ainsi que du gouvernement du Panama, elle ne réalisera plus aucune transaction en dollars de ou à destination du Venezuela.

      22/08/2017 : Plusieurs banques russes informe le Venezuela de l’impossibilité de réaliser des transactions avec des banques vénézuéliennes en raison de la restriction imposée par les banques intermédiaires des Etats-Unis et de plusieurs pays européens.

      En vertu de l’extraterritorialité des lois états-uniennes, la banque suisse UBS rejettera le paiement, provoquant un retard de 4 mois dans la livraison des vaccins et déstructurant complètement le système public de vaccination gratuite du ministère de la santé vénézuélien.

      03/11/2017 : Le président Maduro annonce que le Venezuela a remboursé plus de 74 milliards de dollars à ses créanciers sur les quatre dernières années. Malgré cela, les agences de notations font augmenter le risque-pays du Venezuela, rendant plus difficile l’obtention de crédits sur les marchés financiers.

      09/11/2017 : EEUU sanctionne un groupe de fonctionnaires vénézuéliens au motif de « piétiner la démocratie et administrer les programmes gouvernementaux corrompus de distribution d’aliments ». Les fonctionnaires responsables de l’importation d’aliments dans le pays ne peuvent plus signer d’accord commerciaux favorisant la politique alimentaire du gouvernement.

      13/11/2017 : L’Union européenne interdit la vente de matériel de défense ou de sécurité intérieure au Venezuela.

      14/11/2017 : L’agence de notation Standard and Poor’s déclare un « défaut partiel » du Venezuela malgré les paiements réguliers de la dette par le Venezuela.

      15/11/2017 : La Deutsche Bank, principal intermédiaire de la Banque Centrale du Venezuela ferme définitivement les comptes de cette institution, mettant en danger toutes ses opérations bancaires.

      Novembre 2017 : Le Venezuela achète des médicaments anti-malaria (primaquine et cloroquine) au laboratoire colombien BSN Medical. Le gouvernement de Colombie empêche la livraison sans aucune justification.

      Novembre 2017 (bis):Les transnationales pharmaceutiques Baster, Abbot, et Pfizer refusent d’émettre des certificats d’exportation à destination du Venezuela, rendant impossible l’achat de médicaments produits par ces entreprises, notamment dans le domaine oncologique.

      Novembre 2017 (ter) : Les banques intermédiaires refusent plusieurs transactions du Venezuela à hauteur de 39 millions de dollars. Cette somme était destinée à 23 opérations d’achats alimentaires pour les fêtes de fin d’année.

      Stan MAILLAUD

    1. Salut evain

      Topo en réel ? Je ne te comprends pas… ?

      Tu dois savoir pas ailleurs que d’ici je suis moins bien informé que toi car l’internet est très contrôlé ! J’apprends des fois des choses sur ce site d’ordre général, c’est pour te dire…

      Laurent argumente bien, a des idées et des réflexions défendables, mais il lui manque cependant l’essentiel et l’impartialité !…

      Mes remarques sont ainsi plus du vécu que ce que je peux lire et que l’on nous a laissé accessible !

      1. Il me manque l impartialite ?? c est une blague !!! Moi qui t ai dit que Maduro n etait pas tout blanc dans l histoire
        Relis un peu le message que je t ai mis plus haut . CE SONT DES FAITS ne t en deplaise

        Ne pas reconnaitre le role TRES IMPORTANT des etats unis dans cette histoire est , pour le coup, faire preuve de beaucoup de partialité

        Tu peux faire mieux Bigmac29, tu me l as demontré au travers de certaines de tes reflexions 😉

    1. ils ont investis, il y a bien des années (avant chavez) dans une raffinerie. Aux USA. Le problème du Venezuela est avant tout que le pétrole de l’Orénoque est un gouffre financier et énergétique.

    1. Exactement , avec la complicite des mutinationales, mais les ideologues preferent dire que c est de la faute du socialisme

    2. et aussi la haute bourgeoisie Venezuelienne (qui na pas perdu de poid) dont le seul objectif est de dégager le partie actuellement au pouvoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page