Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
Trump érige un mur de taxes avec le … Mexique !!!

Si Trump a de grandes difficultés à imposer son mur à la frontière, le mur de taxes lui, est nettement plus facile à mettre en place, et cela poussera certainement les autorités mexicaines à construire elles-mêmes le mur que d’autres refusent à Trump.

Vous avez ici un exemple de la méthode de Trump, de son pragmatisme, et du fait que vous avez un homme d’affaires qui excelle dans l’art du « deal » (le titre de l’un de ses livres). Vous avez également un homme qui n’abandonne jamais, même quand « il n’y arrive pas ». Si cela ne fonctionne pas par la porte, il passera par la fenêtre.

Je pense qu’il y a une énorme erreur d’analyse ici en France et dans les médias en particulier sur l’intelligence de Trump. Je ne juge pas ce qu’il fait ou entreprend. Je dis en revanche, qu’il va le faire, et il le fait, que cela plaise ou pas, que cela fasse hurler ou pas, et il s’achemine vers un second mandat mais c’est un autre sujet.

Bref, après le front avec la Chine, voici celui ouvert avec le Mexique, voisin immédiat en attendant l’ouverture inéluctable des hostilités avec l’Europe!

« Dans une série de tweets matinaux, le président milliardaire a accusé le Mexique d’«abuser» des Etats-Unis «depuis des décennies» et de beaucoup «prendre sans jamais rien donner en échange».

Comme le rapporte l’AFP, « malgré les appels au dialogue, Donald Trump a poursuivi dimanche ses attaques contre le Mexique, l’accusant encore de laxisme face à l’immigration clandestine tandis que la Maison Blanche confirmait la réalité des menaces de taxes douanières. A chaque jour son lot d’attaques.

Après avoir annoncé jeudi son intention d’imposer dès le 10 juin des droits de douane progressifs sur l’ensemble des biens importés du Mexique. Après avoir exhorté vendredi Mexico à «reprendre le contrôle de son pays aux mains des barons de la drogue et des cartels». Après avoir estimé samedi que les Etats-Unis étaient une «tirelire» dans laquelle se servent les pays étrangers depuis des années ».

Le Mexique s’écrase, car les Etats-Unis peuvent écraser en 2 décrets l’économie mexicaine!

« Son homologue mexicain, Andres Manuel Lopez Obrador, a réagi à cette salve d’attaques en assurant qu’il souhaitait préserver «l’amitié» entre les deux pays. «Le président du Mexique veut rester l’ami du président Donald Trump mais, surtout, nous Mexicains sommes amis du peuple américain», a affirmé M. Lopez Obrador lors d’un discours. «Nous jurons que rien ni personne ne brise notre amitié, belle et sacrée», a-t-il insisté.

Le président mexicain a précisé qu’il était prêt au «dialogue» pour éviter l’imposition de droits de douane.

Il avait par ailleurs indiqué que son gouvernement était en contact avec le gendre et conseiller du président américain, Jared Kushner, et qu’une délégation mexicaine se trouvait à Washington pour expliquer et défendre son plan d’action afin de freiner l’immigration en provenance d’Amérique centrale »…

Il faut dire que là-bas, ils sont en plein « processus de ratification du nouvel accord de libre-échange nord-américain AEUMC (accord Etats-Unis, Mexique, Canada) »… Et Trump veut mettre la pression.

Une pression logique.

Le Mexique sert depuis 30 ans d’usine low-cost à proximité des Etats-Unis pour produire pas cher à côté et revendre très cher de l’autre côté de la frontière américaine le tout au détriment évidemment des « travailleurs américains ». L’idée de Trump c’est de faire revenir les usines aux Etats-Unis, il l’a toujours dit et il le fait. Lisez également le billet de Charles Gave, avec lequel nous sommes parfaitement en ligne.

Mieux vaut ne pas jouer sur les valeurs « de la mondialisation » dont le modèle économique non vertueux est basé sur le produire pas cher à l’étranger pour revendre cher ici. Ce modèle sans valeur ajoutée et de surcroît destructeur aussi bien socialement qu’environnementalement, va progressivement mourir.

Charles SANNAT

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
1 Comment threads
0 Thread replies
1 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
darkcity Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
darkcity
Invité
darkcity

“énorme erreur d’analyse ici en France et dans les médias en particulier sur l’intelligence de Trump”
Trump a, contre toute attente, volé le pouvoir à l’oligarchie US ( les familles Bush, Clinton, etc). Donc ils le détestent, donc les médias US le détestent, donc Paris et médias français ont ordre de le détester (dès le 1er jour, un dictateur prends le pouvoir, blalblabla, rappelez vous),
doooonc le francais moyen dont le niveau intellectuel se limite à son smartphone, le déteste aussi.
les moutons se portent bien dans la bergerie.