Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Réforme du chômage. Massacre à la tronçonneuse épisode 1 !
 

C’est l’histoire d’une dette cumulée à … 35 milliards d’euros ! Cela commence à faire un peu de sous.

Le problème quand on dépense plus que l’on en gagne pendant des années c’est que l’on finit par cumuler ce genre de dettes.

Comment s’en sortir dès lors ?

En payant moins de prestations que l’on rentre de cotisations.

La recette est très simple.

Simple, mais douloureuse.

Et c’est exactement ce qu’il va se passer notamment pour les cadres pour lesquels il est envisagé un retour de la dégressivité en plusieurs étapes.

Autres éléments pour réduire les coûts, baisser l’indemnité maximale, et enfin, cotiser plus en travaillant 6 mois sur les 24 mois précédant la perte d’un emploi, et non plus 4 sur 28 comme c’est le cas aujourd’hui…

Cette dernière règle va retirer les indemnités chômage à des dizaines de milliers de personnes chaque année.

Humainement ce sera douloureux. Économiquement c’est compréhensible, car encore une fois, si pendant 40 ans nous avons toujours dépensé plus collectivement, en pensant que l’on raserait gratis le lendemain, l’heure des comptes arrive toujours.

C’est donc un premier massacre à la tronçonneuse qui s’annonce sur l’assurance chômage.

Il y aura de surcroît le même phénomène que pour les retraites, à savoir, que l’on va procéder par itération. Chaque année tout sera réduit un peu plus que l’année précédente. En 5 ans, l’assurance chômage ne sera plus que l’ombre d’elle-même et notre système actuel, très protecteur, ne sera plus.

Enfin, la méthode,… peu, pour ne pas dire pas, de négociation avec les syndicats, et… des ordonnances cet été !

Charles SANNAT

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
8 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Channy
Channy
1 année plus tôt

Super si vous êtes saisonnier on vous sucre vos 10% de précarité et à la fin de la saison vous n avez droit à rien–une saison faisant 4-5 mois au plus
Je connais des secteurs qui vont couiner sévèrement
A quoi bon prendre ce type de job si c est pour se faire enfler de A à Z?

generalchanzy
generalchanzy
1 année plus tôt

On peut rappeler qu’il y a 40 ans, avec nos frontières et notre monnaie, il y avait du travail dans tous les secteurs d’activité. Aujourd’hui, bon nombre de ces secteurs ont été délocalisé.
On s’attaque aux chômeurs mais, ne devrait t on pas s’attaquer aux délocalisations?
Des ouvriers, techniciens, ex cadres, tous expérimentés, tous prêt à reprendre du service, vous en avez plein… au chômage.

bigmac29
bigmac29
1 année plus tôt
Reply to  generalchanzy

Bien vu generalchanzy !!!

goc
goc
1 année plus tôt

il parait qu’il y a eu des chômeurs qui ont voté LREM. Pour paraphraser Coluche, un chômeur qui vote macron, c’est comme un crocodile qui rentre dans une maroquinerie

bigmac29
bigmac29
1 année plus tôt
Reply to  goc

😆

Channy
Channy
1 année plus tôt
Reply to  goc

C était ou se faire traiter de fainéants ou de fascistes

Jérome Pedretti
Jérome Pedretti
1 année plus tôt

Ben oui, la misère se généralise. Conséquence logique des incompétents qui nous gouvernent depuis plus de 40 ans en pensant surtout à eux, à leurs privilèges, à leur ré-élection et accessoirement au peuple dont ils sont censés défendre les intérêts.

Laurent
Laurent
1 année plus tôt

Non….comme l explique tres bien Etienne chouard, les politiques ne sont pas incompetents.. ils sont bons pour defendre les interets de ceux qui les ont amenes au pouvoir á savoir les 0,1% les plus riches.
Les croire incompetents empeche de diagnostiquer l imposture..

8
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x