Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Philippe Herlin: « Pourquoi le cours de l’or exprimé en euros bat son record historique ? »

Un événement fondamental est passé inaperçu la semaine dernière : exprimé en euros, le cours de l’once d’or a dépassé son record historique du 4 octobre 2012 (1380 €). Nous évoluons à 1400 € le 4 septembre. Personne n’en a parlé parce que les économistes et les médias ne prennent en compte que le cours de l’or en dollars qui, à 1537 $ le 4 septembre, demeure encore éloigné de son record du 16 août 2011 (1908 $). Cette différence s’explique par un accès de faiblesse du dollar par rapport à l’euro entre mi-2011 et mi-2012.

Cependant, nous sommes en Europe : les prix, nos salaires et notre épargne sont libellés en euros, c’est donc bien le cours de l’or en euros qu’il faut prendre en compte. Alors, comment expliquer cette fièvre de l’or ? Par une baisse significative de l’euro par rapport aux autres grandes devises ? Ce n’est pas le cas, il faut donc chercher une cause interne.

Le cours de l’or s’est maintenu au-dessus de 1200 € entre la mi-2011 et le premier trimestre 2013 pour ensuite refluer autour de 1000 € jusqu’en septembre 2018, date à partir de laquelle il entreprend une belle ascension, dans laquelle nous sommes toujours. Durant cette période, l’Europe se débat dans une crise de sa dette souveraine touchant la Grèce, ainsi que l’Irlande, le Portugal et l’Espagne. Une disparition de l’euro est évoquée par plusieurs commentateurs, il n’est donc pas étonnant que l’or se maintienne alors à un niveau élevé, ni qu’il reflue ensuite quand la crise sera résolue (en apparence) à coup de fonds d’aide et de planche à billets de la Banque Centrale Européenne.

Cependant, il n’y a pas de crise de la dette souveraine en ce moment, au contraire, puisque les taux-zéro rendent le déficit budgétaire et l’endettement indolores. Alors, comment expliquer cette progression du cours de l’or ? Il faut, selon nous, se tourner vers un secteur dont les médias parlent peu, celui des banques européennes. Pour en avoir une image synthétique et fidèle, quoi de mieux que de regarder l’EURO STOXX Banks (le cours boursier des grandes banques européennes) sur 10 ans : c’est catastrophique ! Le cours passe par un plus haut à 240 points, puis s’effondre à trois reprises. Nous en sommes à 80, soit une division par trois, et une tendance clairement orientée à la baisse.

Voici la source du problème, silencieuse cette fois contrairement à la crise grecque : les grandes banques européennes. Certaines vont plus mal que d’autres (les italiennes, les grecques, les espagnoles, la Deutsche Bank), mais celles qui ne suscitent pas d’inquiétude dans la presse spécialisée, comme les banques françaises, font pâle figure par rapport à leurs consœurs américaines. Car ces dernières ont effectué un réel effort de redressement de leurs comptes et leur effet de levier avoisine les 1/10 (un dollar de cash pour 10 d’engagement) quand les banques européennes se situent autour de 1/30… Les investisseurs ne sont pas dupes et ils restent éloignés de ces valeurs, d’où un cours de bourse massacré. La BCE, qui ne parvient pas à sortir de l’ornière des taux-zéro, rajoute bien sûr aux inquiétudes.

Planche à Billets: La BCE s’apprête à (encore) racheter des milliards d’euros de dettes en septembre ! Marc Touati: “A force de déverser de l’argent qui ne vaut rien, c’est comme ça qu’ont commencé toutes les phases d’hyperinflation”

Une fois n’est pas coutume, la prochaine crise financière viendra peut-être d’Europe et pas des États-Unis, expliquions-nous en janvier 2018, et ce pronostic semble se confirmer. Face à cette menace, la meilleure protection est l’or, évidemment et, manifestement, de plus en plus de personnes se le disent et passent aux actes.

Source: or.frVoir les précédentes interventions de Philippe Herlin

Si vous ne comprenez toujours pas ce qui se passe, eh bien les banques centrales n’arrêtent pas d’imprimer. C’est à qui dépréciera le plus sa propre devise. Une compétition sans fin ! C’est ce qui provoque des bulles sur quasiment l’ensemble des actifs de la planète. Bulle obligataire, bulle boursière, bulle immobilière, etc… et c’est ce qui engendre parallèlement les réformes actuelles qui ne sont rien d’autre que des mesures d’austérité qui s’empilent les unes sur les autres. Malheureusement, tout ceci n’est pas prêt de s’arrêter puisque nous assistons désormais à une fuite en avant dans l’endettement. Ce ne sont pas les prix qui augmentent mais la monnaie qui ne cesse de se déprécier du fait des politiques monétaires accommodantes et irresponsables des banques centrales. A ce sujet, c’est reparti pour un tour entre une baisse des taux à zéro voire négatifs et de futurs probables quantitative easing(Planche à billets). Les banques centrales sont prises à leur propre piège. Afin de protéger votre capital de cette dépréciation monétaire sans fin, l’Or est une assurance.. Par exemple, et pour vous montrer à quel point votre pouvoir d’achat s’effondre, sachez que l’Euro a déjà perdu 75% de sa valeur face à l’Or depuis l’an 2000. De plus, une énorme crise financière se profile et comme l’expliquait Egon Von Greyerz il y a quelques semaines, seul l’Or résiste à l’effondrement final.

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, il devient urgent de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation.

Pour ceux qui pensent que c’est le moment d’investir dans l’or ou l’argent, nous vous recommandons de contacter le site « l’once d’or ». Leurs prix, le service et le conseil vous aideront à prendre votre décision. Livraison gratuite dans toute la France métropolitaine, et territoires d’outre-mer.
(En cas de besoin – Tel portable: 06 85 94 73 13)

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               

[AMAZONPRODUCTS asin= »2914569661,2865532321,2914569823,2297004788,2915401233″ partner_id= »busbb-21″ locale= »fr »]

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
beverly
beverly
1 année plus tôt

Visiblement ce n’est pas encore le moment où il va exploser a la hausse à des sommes astronomiques puisqu’il redescend mais je pense qu’on est proche de la fin alors juste a être encore un peu patient. En tout cas cette fois ça ne casse plus mon moral car je vois bien que tout est fini. Ils ne pourront pas bloquer plus longtemps.

1
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x