Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
Etats-Unis: Ralentissement économique confirmé ! Je vous préviens que de sacrés dégâts se profilent !!

Nous venons juste de vivre le pire mois depuis plus de 10 ans pour les fabricants américains, et personne ne semble très optimiste quant à une amélioration future de la situation. En fait, un expert avertit que d’autres dégâts bien plus graves vont arriver d’autant plus si la guerre commerciale n’est pas résolue et malheureusement, il ne semble pas qu’une résolution soit possible dans un avenir proche. Comme je le souligne depuis des mois, l’ensemble de l’économie mondiale ralentit progressivement, mais de nouveaux chiffres encore plus inquiétants que les précédents indiquent clairement que nos problèmes économiques commencent vraiment à s’accélérer. Alors tenez bien vos chapeaux, car il semblerait que ça va déménager. Selon CNBC, le mois de septembre a été le pire mois pour le secteur manufacturier américain depuis plus de dix ans.

L’indice ISM (Institute for Supply Management: ISM) pour le secteur manufacturier américain, s’est établi à 47,8% en septembre, soit son plus faible niveau depuis juin 2009, marquant ainsi le deuxième mois consécutif de contraction. Tout chiffre inférieur à 50% souligne une contraction.

L’indice des nouvelles commandes à l’exportation a chuté à 41%, soit son plus faible niveau depuis mars 2009, en baisse par rapport aux 43,3% du mois d’août, selon les données de l’ISM.

Ces chiffres sont absolument catastrophiques et ils étaient bien pires que ce à quoi les analystes s’attendaient.

Depuis décembre 2009, j’ai publié plus de 2000 articles sur The Economic Collapse blog et depuis tout ce temps, nous n’avons jamais vu des chiffres manufacturiers aussi mauvais.

Selon Peter Bookvar, directeur des investissements chez le gestionnaire d’actifs Bleakley Advisor Group, nous nous sommes tombés en récession dans le secteur manufacturier américain et dans le reste du monde. Et donc, tous ceux qui pensaient qu’une récession manufacturière allait arriver, et bien voilà, plus besoin d’attendre, c’est fait. Cette récession est bien là et elle va être extrêmement douloureuse.

Partout aux Etats-Unis, les usines commencent à fermer à un rythme infernal. Cette semaine, le gouverneur de la Louisiane, John Bel Edwards, a imputé la fermeture soudaine d’une aciérie au sein de son état à la guerre commerciale en cours

En Louisiane, pendant ce temps-là, ce mardi, le gouverneur John Bel Edwards, a expliqué que les tarifs douaniers étaient les seuls responsables de la fermeture soudaine d’une aciérie. Bien que Bayou Steel n’ait pas donné de raison particulière à cette fermeture, nous savons que cette société qui utilise de la ferraille recyclée, en grande partie importée, est particulièrement vulnérable aux droits de douane, a-t-il déclaré.

La fermeture de LaPlace, une entreprise basée en Louisiane et rattachée à Bayou Steel, sera responsable de 376 pertes d’emplois.

Partout dans le monde, l’ensemble des données manufacturières sont en chute libre et plongent à un rythme alarmant en raison de la guerre commerciale. Depuis quelques temps, j’ai prévenu mes lecteurs que les dégâts économiques engendrés par cette guerre commerciale, serait en constante augmentation et les experts cités par les principaux médias commencent à dire exactement la même chose. En voici juste un exemple…

Le secteur manufacturier donne des signaux inquiétants. C’est la combinaison d’une croissance mondiale en baisse et d’une guerre commerciale qui dure depuis un an et demi, a déclaré Christian Fromhertz, le PDG de « The Tribeca Trade gGoup ». Tout ça a gelé l’économie. Plus cette guerre commerciale durera, et plus il y aura de dégâts.

Bien sûr que les Etats-Unis ne sont pas les seuls à être sévèrement impactés.

Globalement, nous n’avons jamais assisté à un tel ralentissement du commerce mondial comme celui-ci depuis la dernière récession et les taux de Fret (Transport maritimes – containers) ont chuté de 34% depuis le début de l’année 2019…

Olivier Delamarche dans C’EST CASH: “Une RÉCESSION qui risque fort de se terminer en DÉPRESSION !” Les craintes d’une récession mondiale augmentent parmi les meilleurs gérants de fonds !

Les taux de Fret (Transport maritimes – containers) continuent de baisser au quatrième trimestre de 2019, selon FreightWaves. La baisse des prix découle de la dernière série de droits de douane dissuadant les importateurs américains d’effectuer des commandes de chargement. En conséquence, les transporteurs maritimes cherchent à réduire encore davantage leur capacité d’expédition dans l’espoir de répondre à de faibles demandes vers la fin de l’année.

Les taux de Fret (Transport maritimes) pour la côte ouest et nord de l’Amérique et pour la chine, ont diminué de 8% par rapport à la semaine dernière, une chute qui les positionnent à 1327$ pour l’équivalent de quarante pieds l’unité. Les taux de fret sont en baisse de 34% depuis le début de l’année, malgré le fait que l’industrie du transport maritime soit maintenant en haute saison.

Depuis des mois, je partage des chiffres qui indiquent clairement que l’ensemble de l’économie mondiale est en récession. Sauf que maintenant, ces chiffres crient haut et fort que de gros problèmes se profilent et sont imminents.

L’hiver pointe son nez et je peux vous dire que ça va faire mal.

Après la publication mardi de ces très mauvais chiffres du secteur manufacturier américain, les marchés actions américains ont immédiatement commencé à baisser et le Dow Jones a clôturé la journée en baisse de plus de 340 points…

L’indice Dow Jones industrial Average a clôturé en baisse de 343,79 points, soit de -1,3% à 26573,04, après avoir rebondi de plus de 100 points plus tôt dans la journée. Le S&P 500 a reculé de -1,2% à 2940,25 points. Le Nasdaq Composite était en baisse de -1,1% à 7905,68 points.

Mardi a été la pire journée pour le Dow Jones et le S&P 500 depuis le 23 août.

Pendant ce temps-là, comme c’est généralement le cas lorsqu’une catastrophe économique éclate, le cours de l’or monte de nouveau en flèche…

La morosité de l’économie est une période favorable pour les valeurs refuges. La lecture de l’activité manufacturière aux Etats-Unis, qui a atteint son plus faible niveau depuis dix ans, a poussé les investisseurs, mardi à revenir vers une valeur sûre qui est l’or, juste après l’avoir délaissé pendant près deux mois.

Les contrats à terme sur l’or américain livrés en décembre ont atteint 1489$, c’est-à-dire une hausse de 16,10$ l’once, soit +1% selon le New York Mercantile Exchange.

La menace de la destitution plane sur Washington, et pourrait potentiellement déclencher un chaos politique comme nous ne l’avons encore jamais vu aux Etats-Unis depuis des décennies.

Et parallèlement, l’économie mondiale se dégrade à un degré que nous n’avons pas vu depuis la dernière récession et beaucoup de personnes pensent que ce qui se profile sera encore bien pire que ce que nous avions connu il y a dix ans.

D’énormes nuages noirs se rassemblent au-dessus de l’Amérique et nous nous trouvons au bord du précipice de l’un des moments les plus critiques de toute l’histoire de notre pays.

Malheureusement, la plupart des américains sont encore endormis et bon nombre d’entre eux n’ont aucune idée de ce qui va se passer.

Source: theeconomiccollapseblogVoir les précédentes interventions de Michael Snyder

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, il devient urgent de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation.

Pour ceux qui pensent que c’est le moment d’investir dans l’or ou l’argent, nous vous recommandons de contacter le site “l’once d’or”. Leurs prix, le service et le conseil vous aideront à prendre votre décision. Livraison gratuite dans toute la France métropolitaine, et territoires d’outre-mer. Pour d’importants achats, si vous venez de la part du site BusinessBourse, vous aurez de meilleures conditions en prix et en service. (En cas de besoin – Tel portable: 06 85 94 73 13)

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               
avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
1 Comment threads
1 Thread replies
1 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
ChannyAlain Oheix Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Alain Oheix
Invité

Enfin un peu d’action

Channy
Invité
Channy

En espérant que vous me ferait pas parti des virés-des retraites à qui on baissera sa pension(Attali l a dit vous ne servez à rien)
Pas non plus un cassoce rsiste qui a refusé l exploitation de l homme par l homme…
Quand le bordel arrive on est plus à là télé ou sur le net…et vous allez vite souhaiter qu’ il y ait moins d action