Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
Philippe Herlin: “L’immobilier sera-t-il toujours un bon placement ?”

Il est difficile d’estimer dans quelle direction va aller le marché immobilier en France : d’un côté la politique laxiste de la Banque centrale européenne (BCE) apporte des liquidités qui s’investissent en partie dans la pierre, et en font monter la valeur, comme on le voit dans les autres pays européens et aux États-Unis, mais d’un autre côté des facteurs réels pourraient pousser les prix à la baisse. Tentons de peser le pour et le contre.

Le premier facteur de baisse du marché immobilier serait justement un changement complet de la politique de la BCE, un arrêt du QE et une remontée des taux d’intérêt. Mais il y a vraiment peu de chance que cela se produise tant Christine Lagarde, qui prendra ses fonctions le vendredi 1ernovembre, a indiqué vouloir placer ses pas dans ceux de Mario Draghi. Alors voyons les facteurs réels.

Commençons par constater que la hausse des prix de l’immobilier est de plus en plus concentrée : dans Paris et les 9 plus grandes villes françaises, les prix ont progressé de 21,1% sur les 5 dernières années quand ils s’élevaient de 8,8% en moyenne en France. Ce top 10 contribue à lui seul à près du quart de la hausse générale. En élargissant le périmètre aux aires urbaines de ces métropoles, c’est plus de 51% de la progression générale qui est ainsi expliquée. Bref, si ces villes basculent, c’est l’ensemble du marché qui décroche. Alors, qu’est-ce-qui pourrait bien les faire vaciller ?

Selon l’économiste Alexandre Mirlicourtois (Xerfi), le premier choc possible serait une forte progression du chômage, mais cela nous semble peu probable. Une crise économique et une hausse du chômage auraient bien sûr des conséquences négatives sur l’immobilier, mais la crise de 2008 a montré que ces effets s’avéraient finalement limités, du moins en France, qui n’a pas connu un effondrement des prix, notamment pas dans ses “métropoles mondialisées”. Il faudrait une crise plus grave pour vraiment faire plonger le marché, ce qui n’est bien sûr pas à exclure.

Le deuxième choc possible serait une perte de confiance des investisseurs locatifs, qui revendraient alors leurs biens en masse. Ce scénario est tout à fait possible : déjà les investisseurs institutionnels (les assureurs notamment) s’écartent de ce marché, entre autres parce que la loi très laxiste favorise le mauvais payeur au dépend du propriétaire (il faut au minimum un an pour expulser un locataire qui ne paye pas son loyer). Les particuliers pourraient suivre, lassés des problèmes de gestion pour un rendement financier si faible. La création de niches fiscales en faveur du locatif (Pinel, après Girardin, Duflot, etc.) montre l’inquiétude de l’État à ce sujet. La hausse de la taxe foncière, pour compenser la – stupide – disparition de la taxe d’habitation, pourrait constituer l’élément déclencheur.

Charles Sannat: “Immobilier. Faut-il acheter ? Taux, bulle, crédit, emprunt, prix, tout savoir” Immobilier: une bulle prête à éclater ? – Olivier Delamarche: “Le prix de l’immobilier est déterminé par l’idiot qui achète !”

Enfin la revente des Français qui avaient acheté pour leur retraite pourrait précipiter une sérieuse baisse des prix. Les lois de la démographie sont incontournables, et le “pouvoir d’achat immobilier” s’inscrit en recul pour les nouvelles générations. Une baisse des pensions, tout à fait plausible compte tenu d’une pyramide des âges resserrée et du faible taux d’emploi, pourrait accélérer ce phénomène.

On le voit, même sans une remontée des taux d’intérêt, le placement immobilier perd de sa superbe, il devient bien plus risqué qu’on ne le pense. L’épargnant avisé ne doit pas lui accorder une foi aveugle.

Source: or.frVoir les précédentes interventions de Philippe Herlin

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, il devient urgent de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation.

Pour ceux qui pensent que c’est le moment d’investir dans l’or ou l’argent, nous vous recommandons de contacter le site “l’once d’or”. Leurs prix, le service et le conseil vous aideront à prendre votre décision. Livraison gratuite dans toute la France métropolitaine, et territoires d’outre-mer. Pour d’importants achats, si vous venez de la part du site BusinessBourse, vous aurez de meilleures conditions en prix et en service. (En cas de besoin – Tel portable: 06 85 94 73 13)

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               

L’Or des Fous (Broché)


Prix habituel EUR 24,00
Neuf: EUR 24,00 EUR En stock
Used from: EUR 24,00 En stock
buy now

Guide de l’Investissement en Or et autres métaux précieux (Broché)


Prix habituel Price Not Listed
Neuf: 0 Non disponible
Used from: 0 En stock
buy now

L’effondrement du dollar et de l’euro et comment en profiter (Broché)


Prix habituel EUR 22,00
Neuf: EUR 22,00 EUR En stock
Used from: EUR 22,00 En stock
buy now

Guide d’investissement sur le marché de l’Or (Broché)


Prix habituel EUR 26,35
Neuf: EUR 26,35 EUR En stock
Used from: EUR 26,35 En stock
buy now

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
1 Comment threads
0 Thread replies
1 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Poujade51 Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Poujade51
Invité
Poujade51

“Selon l’économiste Alexandre Mirlicourtois (Xerfi), le premier choc possible serait une forte progression du chômage, mais cela nous semble peu probable.” : JE PENSE AU CONTRAIRE QUE c’EST TOUT À FAIT PROBABLE ! il faut voir la vitesse avec laquelle ça s”accélère : un demi million de personne de plus basculant sous le seuil de pauvreté ! Des faillites de grands groupes se multiplient et les effets sur le pouvoir d’achat des gens va très vite se faire ressentir! Le pouvoir à méprisé et réprimé les gilets jaunes : je pense que la consommation et la TVA qui va avec… Read more »