Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
“Ces Français se préparent à un nouveau monde… Pour ne pas dire à la fin du monde !” L’édito de Charles SANNAT

« Ces Français se préparent à un nouveau monde…» voici l’angle choisi pour le traitement de ce sujet, qui est passé dans le JT de 20 heures de France2.

Il n’y a pas à dire l’effondrement devient tendance !

Il y aurait donc des Français qui se préparent à un nouveau monde.

Que cela est positif le nouveau monde. Moi cela me fait penser immédiatement à Christophe Colomb posant les pieds sur un nouveau continent plein de promesses, vierge, rempli de richesses qu’il n’y a qu’à ramasser.

Pourtant ce nouveau monde, lorsque l’on regarde ce reportage, est un monde où il n’y a plus à manger, où il faut cultiver son potager pour survivre, car il n’y a plus d’énergie, on y meurt de froid donc, et puis si l’on ne peut plus transporter les marchandises, autant dire que la disette sera tellement systématique que l’on criera famine.

D’ailleurs, dans ce nouveau monde Yves Cochet l’ancien ministre de l’écologie explique qu’il y aura des millions de morts et que la moitié, au moins, de la population de l’Ile de France y passera… soit 6 millions sur 12. Ce n’est pas rien à ce niveau de massacre.

Mais, vous savez, il ne faut jamais faire peur aux imbéciles que nous sommes, parce que comme nous ne sommes pas tout à fait fini, et très neuneus nous pourrions prendre peur et commencer à paniquer, et à faire n’importe quoi, comme se préparer par exemple.

Donc, sachez que désormais, c’est officiel, on ne « se prépare pas à la fin du monde », mais on « se prépare à un nouveau monde ». C’est beau la novlangue.

Mais rien ne m’étonne plus. Dans un pays où les plans de licenciements sont qualifiés de « plans de sauvegarde de l’emploi », il ne faut plus rien attendre.

D’ailleurs à propos de ne pas paniquer, lorsque l’usine SEVESO explose en plein Rouen au beau milieu de la nuit et que personne ne connaît l’exacte toxicité du nuage toxique qui va étouffer toute la ville, le Préfet ne va surtout pas déclencher les sirènes car… il ne faut pas paniquer les gens ! C’est vrai que si on n’utilise pas les sirènes pour signaler l’explosion de l’usine SEVESO, je crois, que le seul cas où un Préfet va oser déclencher une alerte, ce sera une invasion extraterrestre. Et encore…

Alors il faut aller un peu plus loin et là on en apprend un peu plus que ce grand titre !

Épuisement des ressources : certains Français se préparent à un nouveau monde

« La théorie de l’effondrement a un nom : la collapsologie. Pour ses adeptes, le changement climatique entraînera la fin de la civilisation industrielle, à très court terme.

Apprendre à cultiver la terre à la force des bras, produire soi-même de la nourriture… Deux ingénieurs ont décidé de participer à un stage en Ardèche pour s’initier au travail de la terre. Ils ont 37 ans chacun. Tous deux ont fait de grandes études avant de travailler pour des multinationales. S’ils sont venus passer dix jours dans un centre de formation, c’est parce qu’ils pensent que la civilisation industrielle va s’effondrer dans un avenir proche.

Denis Robert: “En marche vers l’effondrement !” Egon Von Greyerz: “Je vous mets en garde car face à l’ampleur de l’effondrement à venir, voici ce que le monde endurera !”

« L’agriculture ne fonctionne actuellement que parce qu’on y met de l’énergie. L’énergie sur la planète étant limitée, il n’y en aura plus à un moment. Donc, ça va s’arrêter. Il faudra que je m’occupe moi-même de mon bien-être, donc je veux connaître ce genre de technique pour savoir si on pourra faire quelque chose dans le pire des cas », explique Emmanuel Arras, ingénieur dans l’automobile. C’est une préoccupation récente pour lui. Ces deux dernières années, il a consulté un grand nombre d’études scientifiques. Il a échangé avec ses amis ingénieurs pour en arriver à une conclusion radicale sur l’avenir du système économique mondial. En France, Yves Cochet, ancien ministre de l’Environnement, est l’un des collapsologues les plus connus ».

Se préparer devient implicitement admis !

Le problème avec ces histoires de maisons communes qui brûlent ou de Greta, sans oublier le ça va être trop tard, en passant par l’angoisse climatique qui ronge véritablement nos enfants et nos plus jeunes (un i-phone à la main tout de même) c’est que si on pousse le raisonnement un peu plus loin que le bout de son nez, cela nous conduit à l’hypothèse de l’effondrement de notre modèle.

Je ne pleurerai pas ce modèle absurde, mais nous risquons tout de même de pleurer drôlement son confort et cela pourrait considérablement bouleverser notre rapport à la vie.

Ce qui est passionnant et qui fait tout l’intérêt de ce reportage, c’est que pour la première fois, il admet implicitement les conséquences induites par la théorie !

Oui, nous allons vers un effondrement du système et le système se comporte globalement comme dans le modèle établi dans le rapport de Rome ce qui veut dire que c’est déjà trop tard. Ce qui veut dire qu’il faut se préparer. Ce qui veut dire qu’il faut apprendre à cultiver ses patates, ce qui implique de quitter les villes, ce qui implique de vendre son appartement à Paris pour acheter une maison à la campagne avec des terres, des arbres, et de l’eau, ce qui veut dire qu’il faut revoir notre façon de vivre, et donc ce qui implique de revoir notre travail, c’est l’approche PEL que je défends depuis plus de 5 ans à savoir l’articulation de votre Patrimoine, le choix de votre Emploi et celui de votre Localisation.

Regardez ce reportage.

Analysez-le.

Il est très bien fait et bien plus important qu’il n’y paraît.

Le monde change radicalement.

Pour aller plus loin dans votre compréhension de l’effondrement et pour ceux qui ne l’auraient pas vu, je vous explique dans cette vidéo, enfin, je vous démontre factuellement comment et pourquoi l’effondrement a déjà commencé.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous !

Charles SANNAT

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
7 Comment threads
5 Thread replies
7 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
7 Comment authors
babarCarpe diembeverlyFracasseVladP Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
babar
Invité
babar

En 1995, on trouvait des “citadines” qui consommaient 4l/100 (AX10RE) et le coût du logement ne dépassait pas 30% du salaire, donc un personne avec un petit revenu s’en sortait, aujourd’hui si tu n’as pas un SUV plus grands qu’une place de parking, tu n’es rien, ton logements dépasse 600€ hors charge, c’est donc dur dur pour les Smicards avec leurs 1210€/mois/net

babar
Invité
babar

A mon avis, le modèle économique le plus vertueux se situe en France, entre 1950 et 1965, polyculture avec peu d’intrants, Type 3 de 58m2 au plus et chauffés partiellement, autos essentiellement de petites cylindrées (2cv de 602cm3 par exemple), objets réparables, usines à moins d’1 kilomètre du centre ville,rivières poissonneuses, forets giboyeuses,à comparer avec le modèle de gabegie et d’absurdité actuelle.

Carpe diem
Invité
Carpe diem

Donc, la 98 n’est VRAIMENT pas chère…
11 000 scientifiques écrivent que nous sommes trop nombreux sur terre: urgent de freiner la croissance démographique dans un cadre qui garantit l’intégrité sociale.
Voici qui est censé.

beverly
Invité
beverly

L’effondrement est un tout, pas seulement ecologique comme le suppose Jouzel mais economique bien sur qui a de grande chance d’arriver finalement avant les problemes ecologiques ou la fin des ressources diverses. Un ecroulement economique arrivant et beaucoup seraient incapables de se debrouiller voilà pourquoi il est important de se preparer au moins un minimum.
Après chacun ses croyances si ça peut arriver ou pas en tout cas de passer pour des fous il n’y a que quelques années, aujourd’hui les gens commencent (enfin pas tous) a comprendre qu’on va bien dans le mur et agissent plus.

Carpe diem
Invité
Carpe diem

Dame de Fer : vous préférerez toujours avoir des pauvres plus pauvres si cela permet d’avoir des riches moins riches.

VladP
Invité
VladP

Il y a longtemps que je le dis: la fin du pétrole ne signifie-ra pas -Je continue à aller au taf en auto électrique, à gaz, au charbon, avec une pile à combustible ou tout autre “truc” qu’on pourra imaginer-, même si toutes sortes de tentatives auront bien lieu, mais au final, rien de tout ça ne nous sauvera. Il suffit de penser que pour que l’électricité fonctionne, il faut que chaque fil (Phase, neutre et terre) doivent absolument être isolés l’un par rapport à l’autre et que le seul isolant efficace connu reste le plastique et que celui-ci est… Read more »

Crisispreparado
Invité
Crisispreparado

Se préparer devient implicitement admis !
Ouf, ça y est on est redevenus fréquentables.
https://crisispreparado.yolasite.com/

beverly
Invité
beverly

“Ouf, ça y est on est redevenus fréquentables.”

Si ce n’etait pas si dramatique ça serait bien amusant de voir que ceux qui nous ont dénigrés vont s’apercevoir qu’on avait raison

VladP
Invité
VladP

…et que ceux qui”avaient raison” étaient en réalité des optimistes incorrigibles qui voyaient l’avenir avec des lunettes roses du style “Le Postman” avec Kevin Kostner; film que perso, je trouve plutôt pas mal torché, mais que je regarde avec les yeux d’un enfant qui voit un film de Disney du genre “La Belle et le Clochard”.
J’ai toujours aimé les belles histoires qui finissent bien. lol

beverly
Invité
beverly

Il y a pas mal de scenarios possible au futur, mais si on doit tous y passer et bien on mourra tous, une chose est sure la terre respirera mieux sans nous.

Virgule
Invité
Virgule

Personnellement c’est ce que j’ai fait, parti à la cambrouse, j’habitais une grande ville du sud, je suis parti à l’ouest (sans rire) bon j’ai la chance d’être un très bon touche à tout, je sais faire bcp de choses par moi même et connais bien la terre. Faut bosser un peu quand même. J’ai fait ça quand j’ai appris que la résilience est de 24 h en ville, après ça c’est la famine et quand tu as faim tu ne peux plus rien faire d’autre que chercher à manger. Je suis convaincu que ça implosera, tout en sachant que… Read more »

Fracasse
Invité
Fracasse

Je suis parti au camp des bouses, j’habitais Roubaix, une grande ville au nord d’Alger, un soir, je suis parti plein phares à l’ouest (Thé gold rush), j’ai de la chance d’être un très très très bon touche à tout (ma grand-mère me disait que ce n’était pas poli et qu’il fallait toucher à rien). Je sais défaire bcp de choses par moi-même. (les sacs de nœud par exemple)
Prends le pas mal, camarade, je rigole, t’as raison, çà c’est ton plan A, mais as-tu un plan B quand çà va devenir saignant?