Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Voici pourquoi la FED a démarré son « non-QE »
 

Aujourd’hui, il est difficile de trouver des gens qui s’inquiètent du déficit à Washington. Les républicains ne sont intéressés que par les baisses d’impôts, les démocrates ont de multiples et ambitieux plans de stimulation dans leurs cartons, des soins de santé en passant par l’infrastructure. La théorie monétaire moderne, le manifeste en faveur des dépenses publiques illimitées, fait fureur dans tous les cercles.

Cependant, les courtiers en obligation de Wall Street viennent de rappeler abruptement tout le monde à l’ordre : après tout, la dette et les déficits importent.

Cela s’est manifesté sous la forme d’un bond soudain des taux sur les repos, un pan traditionnellement obscur du monde financier qui permet aux marchés mondiaux des capitaux de tourner. De nombreux facteurs ont contribué à cet assèchement de la liquidité. La crainte que les courtiers croulent sous l’offre en obligations, alors que le Trésor américain est de plus en plus dans le rouge, est l’un de ceux qui attirent le plus l’attention. Voici pourquoi.

Qui achète les émissions obligataires ?

Les négociants principaux (primary dealers), qui sont obligés d’acheter les émissions obligataires du Trésor, ont absorbé de plus en plus de Bons afin de financer les baisses d’impôts de l’administration Trump, et ce, pour compenser la baisse de la demande des investisseurs. Habituellement, les négociants principaux utilisent les repos pour financer ses achats en mettant leur dette en garantie.

Le problème est que le système financier est déjà inondé de plus de 16 trillions de dollars d’obligations. De plus, les banques qui sont entravées par les régulations mises en place après la crise ont peu d’intérêt à participer à ce marché. En bref, il y avait trop de dettes inondant le système financier, et pas assez d’argent pour l’absorber. C’est ce qui a fait exploser les taux à très court terme. (…)

Bien sûr, la quantité d’obligations émises n’est pas le seul problème. Le paiement des impôts des entreprises a aggravé la situation en siphonnant des liquidités du système. Et pour être honnêtes, nous ne suggérons pas que les États-Unis vont connaître des problèmes de financement dans un avenir proche. Partout dans le monde, les taux obligataires sont au plus bas. Le dollar reste la monnaie de réserve mondiale. Vu les signes de faiblesse de l’économie mondiale, les investisseurs vont probablement continuer de se tourner vers les Treasuries pour leur statut de valeur refuge.

Cela dit, la crise des repo de la mi-septembre est un signe clair qu’il y a des limites à l’endettement des États-Unis. Les déficits ne sont pas neufs, mais ils s’accumulent. Depuis la crise de 2008, le marché des Treasuries a presque triplé.

Lire la suite sur or-argent.eu

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, il devient urgent de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation.

Pour ceux qui pensent que c’est le moment d’investir dans l’or ou l’argent, nous vous recommandons de contacter le site “l’once d’or”. Leurs prix, le service et le conseil vous aideront à prendre votre décision. Livraison gratuite dans toute la France métropolitaine, et territoires d’outre-mer. Pour d’importants achats, si vous venez de la part du site BusinessBourse, vous aurez de meilleures conditions en prix et en service. (En cas de besoin – Tel portable: 06 85 94 73 13)

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               

[AMAZONPRODUCTS asin=”2914569661,2865532321,2914569823,2297004788,2915401233″ partner_id=”busbb-21″ locale=”fr”]

0 0 vote
Article Rating
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x