Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
5 Décembre. Grève pour les régimes spéciaux ? Non, contre le régime spécial Macron !!
 

Je vais, ces prochains jours, vraisemblablement traiter de ce sujet tant il risque d’être prégnant dans notre quotidien de cette fin d’année.

A voir la colère qui monte, et la colère qui n’a jamais cessé de gronder, ce n’est pas réellement une grève pour protéger les régimes spéciaux, qu’une grève générale et reconductible contre le régime Macron !

Celui qui est vécu comme la casse systématique de ce qui restait de colonne vertébrale sociétale à notre pays. De la casse des systèmes sociaux, aux tabassages des policiers de la BAC sur les Gilets Jaunes, du naufrage de l’hôpital à celui de la SNCF qui n’arrive plus à faire rouler ses trains, en passant par celui de l’Education nationale ou du malaise évident de nos agriculteurs, des problèmes de zones rurales à ceux de nos « citées », nous nous acheminons, vers un rassemblement hétéroclite d’environ 70 % de ce pays qui a une irrépressible envie de « foutre en l’air » le régime spécial Macron.

L’ennemi de mon ennemi étant mon ami…

C’est au non de ce principe qu’une unité terrifiante, contre le système en place, peut se faire.

Le jeudi 5, la France sera à l’arrêt et massivement en « RTT » tant qu’il y en a encore, car partout les entreprises veulent désormais réviser les accords sur les 35 heures.

La question est que se passera-t-il le vendredi 6 ? Sans doute la même chose.

Les policiers, qui sont fondamentalement des Gilets Jaunes avec des salaires compris entre 1 800 et 2 500 euros ; idiots utiles d’un système qui les instrumentalise et les utilise de plus en plus comme milice, en ont également gros sur la patate, et pour cause. 12 mois de lutte contre les horribles ogres jaunes ont laissé des traces indélébiles sous les casques de ceux qui n’ont aucun « pete au casque ».

Dans les rangs des policiers, c’est les 3 tiers. Un tiers cogne avec une relative aisance morale, un tiers se demande ce qu’il fait là, et le dernier tiers joue plus que mollement de la matraque.

Un moment 1989 !

C’est pour cela qu’à partir du 5 décembre, la France, peut être amenée à vivre un moment 1989.

Un moment 1989, c’est l’expression que j’utilise pour qualifier ce qui s’est passé lors de la chute du mur de Berlin. Un moment où les leviers de commande ne répondent plus, un moment où  le système, fatigué, épuisé, qui ne croît plus en lui-même sombre.

Cela a presque eu lieu lors des premiers actes des Gilets Jaunes. Puis l’Etat, au bord du précipice, s’est repris ; au prix d’une violence dans le maintien de l’ordre jamais atteinte.

Malgré cela le mouvement s’est poursuivi.

Nombreux sont les Gilets Jaunes a avoir été aguerri malgré eux par cette violence.

Au début de ce mouvement, les syndicats, en refusant de se joindre à la curée, ont sauvé aussi bien le gouvernement que le Président.

Un an après les syndicats sont à la manœuvre, et les Gilets Jaunes, eux, se joindront massivement aux mouvements.

Je ne vous dis pas que l’Etat va vaciller à partir du 5 décembre, mais que c’est un moment qui peut devenir un moment 1989.

Quand à notre mamamouchi premier qui trouve ce mouvement « étrange », l’explication est simple.

Ce n’est pas qu’un mouvement pour sauver les régimes spéciaux, c’est aussi un mouvement pour mettre fin au régime spécial Macron, et c’est là la principale clef de lecture de ce qui va se produire le 5 et les jours d’après.

Charles SANNAT

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
12 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
.josepha
.josepha
10 mois plus tôt

oui bien sûr, ils voudraient résumer la manif du 5/12 à un soutien aux régimes spéciaux… ils y ont tout intérêt pour la discréditer aux yeux des français qui ne veulent plus des régimes spéciaux…. mais j’espère que d’autres mouvements vont décider de défiler comme le personnel des hôpitaux, les étudiants, les gilets jaunes, les pompiers les policiers pour faire ressortir le ras le bol général…. dans ce cas là, j’irai…. pour qu’il ait peur de réformer, PMA comprise !

M A R C E L
M A R C E L
10 mois plus tôt

Bonjour, Guten Tag, Bună ziua, Goede Dag, dobroe utro, Jó napot kivánok!
Il y avait longtemps.
Chaque jour, je suis un peu plus riche de connaissances qui m’apportent force pour avancer. Je fais clairement partie de ces gens qui estiment qu’Internet est une invention extraordinaire. Soumis à l’imperium d’autorités dégradées et de personnalités faibles, nous nous sommes laissés empoisonner l’esprit par un langage abâtardi.
Qu’est-ce qu’une société libre ? Comment peut-on la défendre sans la faire disparaître ? François Sureau dénonce la disparition progressive de l’Etat de droit dans l’indifférence générale.

Jessifer
Jessifer
10 mois plus tôt

Les français sont formidables:ils roulent en luxueux SUV,ils téléphonent avec des iphones,les lieux de villégiature sont bondés.Et pourtant ils sont tout le temps en train de gémir!Ce gouvernement n’a pas la population qu’il mérite!

Fracasse
Fracasse
10 mois plus tôt

Il n’y a pas de journal clandestin qui pourrait fédérer un grand mouvement contre-révolutionnaire européen pour mettre fin à la dictature sovietoide dont l’épicentre se trouve à Bruxelles, il n’y a pas de commandement unique pour prendre le pouvoir par les armes, il y a que dalle, dans ces conditions une grève générale pourquoi faire? Se prendre des grenades dans la gueule par la racaille bleue parce qu’il ne s’agit plus de défiler en scandant des slogans débiles mais de gagner la guerre que ces salopards nous ont déclaré depuis 1945.

GRIMAUD GENEVIEVE
10 mois plus tôt

Et les #Gope de l ‘#UE de merde…

Shark
Shark
10 mois plus tôt

L’Allemagne , l’Italie et la France sont entrain de se regarder en ” chien de faïence ” le premier qui quittera l’europe le reste suivra après , comme le dit si bien notre ami Mr Delamarche , ce sera la fin de l’histoire !

Shark
Shark
10 mois plus tôt

Une gréve générale d’une seule journée ouvrira vraisemblablement un boulevard à la politique mortifère du régime de Paris , en revanche , une gréve générale public/privé à durée illimitée pour mettre fin une bonne fois pour toute à ce régime dont sa mecque ce trouve à Bruxelles , là est ce que les Français sont prêt à franchir le pas ? j’en doute fort pour le moment tant que les minima sociaux joueront un rôle de tranquillisant .

Carpe diem
Carpe diem
10 mois plus tôt
Reply to  Shark

La plus grande réussite aura été de redonner à ses compatriotes confiance en eux-mêmes et leur faire prendre conscience de leur identité propre, à un moment où les équilibres géopolitiques changent: respect de l’identité nationale, défense de la civilisation européenne, conscience du danger islamique. Vladimir n’est-il pas l’exact inverse d’Emmanuel?

Shark
Shark
10 mois plus tôt
Reply to  Carpe diem

Danger islamique ? Ce n’est pas nous qui sommes allé détruire la Palestine , l’Irak , L’afghanistan , Le Soudan , la Libye ,la Syrie ?
au nom de notre sacrosainte démo-cratie ? hé bien aujourd’hui nous naturellement un retour de ” bâton islamique ” violent que nous avons créé de nos propres mains . merci busch , netanyahu , tony blair , sarkosy , hollande .

Fracasse
Fracasse
10 mois plus tôt
Reply to  Shark

On sait comment battre les muzz: Poitiers, Lépante, Sarajevo etc…et on connaît ceux qui les ont fait venir, la première étape sera donc de les liquider tous.

Poujade51
Poujade51
10 mois plus tôt

Espérons plutôt que ça ressemble à 1995 !

Carpe diem
Carpe diem
10 mois plus tôt
Reply to  Poujade51

Quel souvenir, mon grand départ…

12
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x