Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
« Assurance-vie rendements en chute libre, 1 % pour les fonds euros… » L’édito de Charles Sannat
 

Cela fait des années que nous chroniquons les problèmes inévitables qui se poseront sur l’assurance-vie, placement préféré des Français et ses quelques 1 400 milliards d’euros placés en… fonds en euros !

Je rappelle que le fonds en euros est appelé ainsi, mais devrait plutôt se nommer fonds obligataires rempli d’obligations d’Etats plus ou moins en faillite.

Lorsque je place mon argent dans le fonds en euros de la compagnie d’assurance-vie de mon choix, j’achète en réalité des obligations c’est-à-dire de la dette d’Etat. Dit autrement, vous financez les dettes des Etats.

Or, les Etats sont tellement endettés, les Etats sont tellement proches de la faillite et de insolvabilité que les banques centrales n’ont que deux choix qui s’offrent à elles.

Soit elles maintiennent les taux à des niveaux convenables, et tous les Etats font faillite. Dans un tel cas, les épargnants perdraient tout, tout de suite.

Soit elles baissent les taux (même sous zéro) et cela vient éroder le rendement puisque les taux tendent vers zéro, avant éventuellement de devenir négatifs si le mouvement se poursuit ou s’amplifie. Dans un tel cas, les épargnants s’appauvrissent d’autant plus que désormais les taux servis ne couvrent même plus l’inflation annuelle. Ils vont perdre une partie de leur épargne mais progressivement.

Avec une inflation de 1.8 % par an et un rendement de vos placements de 1 % seulement, vous perdez 0.8 % de pouvoir d’achat chaque année.

En d’autres termes vous vous appauvrissez, enfin, « on » vous appauvrit.

1 % de rendement en 2019 pour les fonds en euros !

Ainsi, si toutes les compagnies n’ont pas encore dévoilé les taux qu’elles serviraient à leurs épargnants en 2019, Swiss Life qui avait donné 1.5 % en 2018 ne donnera plus qu’1 % comme Generali France qui versera 1 % au lieu des 1.75 atteint l’année dernière.

ASSURANCE-VIE: vers la disparition ou le blocage des fonds euros ? Charles Gave: Assurance vie: “La faillite de la France est possible et les français sont investis en obligations d’état français… ça me parait complètement idiot !”

La baisse est donc très prononcée et devrait être généralisée à presque tout le secteur. En effet les compagnies d’assurance-vie se sont, en réalité, mises d’accord sous l’amicale pression des autorités de tutelle, qui n’ont pas envie de devoir gérer des faillites et préfèrent prendre les devant, anticipant ainsi la poursuite d’un environnement de taux négatifs pour encore longtemps.

Que faire de son argent alors ?

Vous devez avoir à l’esprit avant tout investissement le pourquoi ! Pourquoi les taux sont-ils bas ? Parce que c’est le seul moyen de maintenir la solvabilité (illusoire à terme) de notre système économique dans sa totalité (entreprises, ménages, et Etats) car tout le monde est en état de surendettement.

Première implication : quand tout le monde est globalement insolvable, on n’achète pas de titres de… dettes ! Donc pas d’obligations d’Etats, ou d’entreprises, peu importe.

Seconde implication, si les taux sont à zéro, la monnaie ne vaut plus rien, s’endetter ne coûte rien, épargner ne rapporte rien. Il faut donc investir avec de l’argent que l’on n’a pas dans des actifs (tangibles) qui, soit stockent la valeur, soit rapportent un flux de revenus supérieurs aux coûts de l’emprunt.

Troisième implication, ne rien faire n’est pas une bonne idée, car vous allez contempler votre argent s’éroder, le pouvoir d’achat de votre épargne diminuer.

Il va donc falloir prendre quelques décisions ! D’ailleurs à ce titre, je vous invite à visionner le film « The Big Short ». Nous sommes en 2006. Quelques petits malins se rendent compte que le marché des crédits immobiliers aux Etats-Unis est une escroquerie géante. Ils « shortent » c’est-à-dire qu’ils vendent à découvert les paquets d’obligations immobilières américaines… Pendant de longs mois, ils vont devoir payer les appels de marges car ceux qui leur ont vendu ces produits considèrent que le marché immobilier US se porte très bien… Ils vont avoir une position terriblement inconfortable. Terriblement. Chaque mois ils doivent payer pour leurs convictions.

Ils finissent par avoir raison et gagnent beaucoup d’argent.

Ce que je veux vous dire ici c’est qu’une gestion de patrimoine c’est la déclinaison concrète de vos convictions, elles mêmes conséquences de votre analyse de la situation.

Pour celles et ceux qui veulent aller plus loin, vous pouvez vous reporter au dossier accessible à tous mes abonnés à la lettre STRATEGIES et intitulé « Comment fuir les taux négatifs et éviter le gel de votre patrimoine ». Tous les renseignements ici.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous !

Charles SANNAT

« Insolentiae » signifie « impertinence » en latin
Pour m’écrire charles@insolentiae.com
Pour écrire à ma femme helene@insolentiae.com

Vous pouvez également vous abonner à ma lettre mensuelle « STRATÉGIES » qui vous permettra d’aller plus loin et dans laquelle je partage avec vous les solutions concrètes à mettre en œuvre pour vous préparer au monde d’après. Ces solutions sont articulées autour de l’approche PEL – patrimoine, emploi, localisation. L’idée c’est de partager avec vous les moyens et les méthodes pour mettre en place votre résilience personnelle et familiale.

« Ceci est un article « presslib » et sans droit voisin, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

0 0 vote
Article Rating
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x