Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
Bankrun ! Vers une immense crise bancaire en… Chine ?
 

La Chine compte plus de 4 000 banques dites rurales ce qui est considérable, surtout lorsque l’on sait que pour sauver la Yichuan Bank il a fallu pas moins de 37 milliards de yuans soit l’équivalent de plus de 5 milliards de dollars !

Vous imaginez si 4 000 banques ont besoin de 5 milliards de dollars chacune, cela va laisser un trou important dans la raquette !

Pourtant c’est une vraie question, car pour le moment, personne ou presque ne s’est posé la question fondamentale de savoir comment l’essor chinois a été financé ? Qui a payé les millions de mètres carrés de logements neufs ? Qui paye les centaines de milliers de kilomètres de voies ferrées ? Qui finance les infrastructures chinoises ?

Vraisemblablement la dette !

Nous en sommes à la 4ème faillite de banque rurale en Chine. A chaque fois c’est bankrun et panique.

En Chine, vous apprendrez que l’on ne plaisante pas avec les rumeurs bancaires, puisque cela vous vaut une arrestation… et ce n’est jamais bon de terminer dans les geôles du politburo de Pékin !

Voici la traduction rapide de cet article de l’Asia Nikkei qui revient sur ce sujet. 

YINGKOU, Chine — L’inquiétude suscitée par l’économie chinoise en dehors de ses mégalopoles semble déborder après que des rumeurs en ligne aient déclenché deux opérations bancaires à quelques jours d’intervalle, une tendance qui met en lumière les environnements commerciaux de plus en plus difficiles auxquels sont confrontés les petits prêteurs locaux du pays.

Une foule massive s’est rassemblée à l’extérieur d’une succursale de la banque côtière de Yingkou le 6 novembre, la taille même de la queue a attiré l’attention d’un homme qui a donné son nom de famille Shi sur le chemin du retour du travail. Lorsqu’il est arrivé chez lui à Yingkou, une ville portuaire de la province du Liaoning, sa femme lui a dit qu’elle avait lu sur Internet que la banque était en difficulté. Les rumeurs reposaient sur un article d’un journal local selon lequel un actionnaire important de la banque était confronté à des difficultés financières.

Alors que l’immense foule l’a découragé de retourner à la banque ce jour-là, il est retourné à la succursale deux jours plus tard pour fermer son compte de dépôt fixe de 300 000 yuans (42 500 $) (l’équivalent de nos comptes à termes en France ndlr), a-t-il dit. « Nous en étions à la quatrième année d’un compte de cinq ans », a-t-il dit. « Je suis triste de rater l’intérêt, mais la mère de ma femme a insisté pour que je ne prenne pas de risque. »

L’homme n’était pas seul. Une foule dans une autre succursale de la Yingkou Coastal Bank le 6 novembre a incité un commerçant local à faire la queue alors qu’il y avait déjà environ 1 000 personnes qui attendaient pour entrer.

« Le dernier retrait a eu lieu à 3 heures du matin le lendemain matin, » dit le propriétaire du magasin.

L’opération a épuisé les réserves de liquidités de la succursale, ce qui a accru les craintes des clients. « À la fin, ils empilaient de l’argent liquide à un mètre de hauteur le long du mur derrière les caissiers « , a dit le propriétaire du magasin.

La majorité de ceux qui ont pris d’assaut le littoral de Yingkou était des personnes âgées.

Nombre d’entre eux n’avaient pas non plus les connaissances de base en matière de réglementation et de protections bancaires, comme le fait que les dépôts allant jusqu’à 500 000 yuans par personne sont garantis par le gouvernement chinois. La situation ne s’est calmée qu’après que le vice-maire eut parlé aux journalistes et que 120 policiers eurent été déployés, arrêtant ceux qui avaient répandu les rumeurs.

L’incident fait suite à une descente le 29 octobre sur la Yichuan Rural Commercial Bank, dans le nord-est de la province de Shaanxi, déclenchée par l’arrestation de son président le jour précédent.

L’homme le plus riche de Chine s’alarme de “la plus grande bulle immobilière de l’histoire” Philippe Béchade: “En Chine, on dépasserait la barre des 400% d’endettement, c’est absolument GIGANTESQUE !!”

Les opérations bancaires se sont surtout déroulées dans les collectivités rurales en 2015 et 2016, dans un contexte de fortes pressions sur l’économie chinoise. Mais l’inquiétude semble maintenant s’étendre à un plus grand nombre de centres urbains.

La Yingkou Coastal Bank et la Yichuan Rural Commercial Bank ont toutes deux des ratios d’adéquation des fonds propres supérieurs aux exigences du gouvernement, et il n’y a aucune raison de croire qu’elles sont exposées à un risque de défaillance catastrophique. Mais ils font face à des défis. (hahahahahahahaha ndlr)

La Banque Côtière de Yingkou partage sa ville d’origine avec la Banque de Yingkou, qui est plus grande en termes d’actifs et de nombre d’agences. Les prêts de la Banque Côtière Yingkou à HNA Group, son principal actionnaire, qui est en pleine restructuration, ont bondi récemment, et ses actifs totaux ont bondi de 40 % l’année dernière. La situation est comparable à celle de la Baoshang Bank, qui a été nationalisée après que son principal actionnaire, Mingtian Group, a été trouvé en train de ponctionner ses fonds.

Entre-temps, la cote de crédit de la Yichuan Rural Commercial Bank a été abaissée de AA- à A+ à la fin juillet. Ses prêts non performants représentent 2,95 % du total des prêts à fin 2018, contre 0,54 % deux ans auparavant.

Les banques régionales sont confrontées à des vents contraires dans toute la Chine dans un contexte de récession économique prolongée en dehors des grandes villes. Bank of Jinzhou, Hengfeng Bank et Bank of Jilin ont toutes reçu de l’aide du gouvernement ou d’une banque plus grande, et la liste ne devrait que s’allonger.

Dans le cadre d’un rapport publié en novembre, la Banque populaire de Chine a effectué un test de liquidité auprès de 1 171 banques de différentes tailles. Il a conclu que 159, soit 13 %, échoueraient si la croissance économique tombait à 4,15 % et si le yuan s’affaiblissait de 4,23 % par rapport au dollar.

Ces institutions ne seraient pas en mesure d’obtenir des liquidités même après avoir vendu des obligations d’État et d’autres actifs de premier ordre, selon le rapport. Étant donné que les retraits massifs des banques auraient une incidence directe sur leurs liquidités, les autorités chinoises devraient surveiller la situation de près.

Les banques chinoises sont en faillite !

Elles sont en faillite parce que la croissance économique de la Chine a été financée à crédit avec de l’argent que personne n’avait en Chine.

Remarquez, pour qui a lu l’art de la guerre de Sun Tzu, il n’y a là rien de très étonnant.

Personne ne remboursera jamais les dettes qui ont été accumulées par l’occident.

Jamais la Chine ne verra la réalité de ses 3 000 milliards de dollars d’excédents commerciaux payés en monnaie de singe par des Etats-Unis insolvables.

Alors, la Chine a décidé avec une immense intelligence d’acheter son développement économique avec de la dette, mais en sachant dès le départ, que cette dette ne sera jamais remboursée car nous allons terminer ce cycle par une réforme monétaire d’anthologie.

Banques, compagnies financières et monnaies partiront en poussière, mais les actifs tangibles, eux, seront toujours là et ils auront été financés et fabriqués pour rien.

L’art de la guerre… économique. Les Chinois sont des maîtres.

Charles SANNAT

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
5 Comment threads
3 Thread replies
5 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
7 Comment authors
noelchannyPierre TupamacSharkPoujade51 Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
noel
Invité
noel

La chine ce géant aux pieds d’argile “si bien décris dans la bible” !

channy
Invité
channy

@Banques, compagnies financières et monnaies partiront en poussière, mais les actifs tangibles, eux, seront toujours là et ils auront été financés et fabriqués pour rien.”

Certes Charles mais quid des routes de la soie que la chine a financé en faisant des prêts à très faibles taux ?..vous croyez que la Chine va accepter que les pays concernés ne remboursent plus les prêts consentis? certes on sait que la chine en cas de défaut de paiement adore récupérer les infrastructure pour lesquelles elle a payé..mais si les pays en question refusent que ce passera t il?

Pierre Tupamac
Invité

ben non

Dick MA
Invité

Ça fait rigoler quand même car en 1992 en suede quand les banques ont fait défaut , c’est l’état qui garantissait les dépôts et mettait les banquiers au trou .
Et en UE c’est les dépôts qui sont utilisés pour garantir la faillite des banques

Poujade51
Invité
Poujade51

pareil en islande ! et oui tu vois, juste 2 pays avec des dirigeants honnêtes en Europe : ça fait pas lourd quand même!

JeanD
Invité
JeanD

“L’art de la guerre… économique. Les Chinois sont des maîtres.”, et Oui, les Chinois nous auront ruinés en toute beauté, avec la complicité de nos chers “élites” politico-économique Occidentales ! “Banques, compagnies financières et monnaies partiront en poussière, mais les actifs tangibles, eux, seront toujours là et ils auront été financés et fabriqués pour rien.” La seul valeur qui restera au moment de l’effondrement du système ne seront que les actifs tangibles et physiques, la connaissance industriel et les usines ! Car ils permettront de mettre en place le Nouvel Ordre politico-économique Mondial !!! Donc la Chine est et sera… Read more »

Shark
Invité
Shark

Ne vous inquiétez pas il y aura face aux Chinois le ” contre nouvel ordre mondial ” à savoir , les orduriés rotschild , goldman sachs ” ceux là sont bien plus dévastateurs …..

channy
Invité
channy

Sauf que la Chine est un très très gros poisson…