Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Quid de l’or en 2020 ? La fête ne vient que de commencer, selon Stoeferle

2019 a été une bonne année pour l’or. Dans de nombreuses devises, le métal jaune a atteint son record historique (en euros, en dollars canadiens et en dollars australiens, par exemple). Le dollar américain est la seule exception. Sur base de la situation actuelle, 2020 sera une bonne année pour l’or aussi. Tout simplement parce que les facteurs qui ont poussé le cours à la hausse en 2019 seront toujours présents. Par exemple, les taux négatifs, les niveaux de dette qui grimpent ainsi que le retour en grâce de l’or auprès des banques centrales. À ces facteurs, il faut ajouter l’augmentation de l’inflation et le ralentissement de la croissance économique. Peut-être une récession.

Les facteurs en faveur d’une hausse de l’or en 2020

Observons plus attentivement les tendances actuelles.

L’augmentation de la dette mondiale devrait bénéficier à l’or en 2020, ainsi que son corollaire, à savoir la tendance de la politisation des banques centrales. Cela se voit aux États-Unis avec la FED. Elle est mise sous pression par les tweets incessants du président Trump, qui veut voir les taux d’intérêt baisser. Ou encore par la demande du financement d’un Green New Deal. En Europe, c’est une politicienne de métier qui a pris les rênes de la Banque centrale européenne. Elle a déjà demandé à ce que la lutte contre le réchauffement climatique soit intégrée au mandat de la BCE.

Plus les banques centrales deviennent politisées, moins elles sont indépendantes, et plus l‘inflation est susceptible d’augmenter. L’or a toujours été l’assurance idéale contre l’inflation. Cela ne changera pas.

D’autres facteurs menacent l’inflation modérée que nous connaissons. Récemment, des idées telles que la théorie monétaire moderne, le parachutage d’argent ou encore les assouplissements quantitatifs pour le peuple gagnent en popularité. Tous ces concepts partagent un point commun : la croyance que l’on peut générer de la croissance économique en créant de l’argent à partir de rien. L’innovation et le travail ne sont plus nécessaires. Vu que les idées importent, ce basculement des perceptions générales augmente le risque d’inflation.

Une augmentation substantielle de celle-ci aurait un impact énorme sur le marché obligataire, plus précisément sur la bulle de ce marché. Pour plus de 17 trillions de dollars d’obligations affichent un rendement négatif. L’augmentation de l’inflation infligerait des pertes aux investisseurs du marché obligataire. Ce serait le retour du risque sur celui-ci, comme c’est arrivé aux marchés actions à l’occasion du T4 de 2018. L’or deviendrait alors attractif pour ces investisseurs aux moyens importants.

Surtout en Europe, mais aussi aux États-Unis et en Chine, les rapports concernant le ralentissement de la croissance sont devenus la norme. Ces rapports mettent en exergue la baisse des bénéfices des entreprises, la préparation de vastes plans de licenciements et l’inversion de la courbe des taux. Les politiciens et même les banquiers centraux en appellent déjà à davantage de stimulations financières. Il est temps de se préparer à une récession. Si elle devait se manifester, comment l’or se comportera-t-il ?

Egon Von Greyerz: “Voici les 10 facteurs qui multiplieront le prix de l’Or par 10 !” Egon Von Greyerz: “Hyperinflation à venir et dépréciation monétaire en cours,… Ruez-vous sur l’Or !”

Dans notre rapport « In Gold We Trust » de 2019, nous avons fait des recherches approfondies sur la performance de l’or au cours des différentes étapes d’une récession. Nos conclusions sont les suivantes : l’or fut très efficace afin d’effacer les pertes des marchés actions. Rien ne porte à croire qu’il en ira différemment cette fois. Cependant, on peut se poser davantage de questions pour le marché obligataire, habituellement efficace pour diversifier un portefeuille d’actions. L’endettement massif, la zombification de l’économie et des politiques monétaires qui restent fort accommodantes minent la capacité des obligations à fournir une solution de diversification. En conséquence, l’or se positionne en tant qu’actif indispensable de tout portefeuille dans le futur, vu qu’il permet aux investisseurs de naviguer de façon plus sûre lorsqu’ils traversent une période de turbulences.

Lire la suite sur or-argent.eu

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, il devient urgent de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation.

Pour ceux qui pensent que c’est le moment d’investir dans l’or ou l’argent, nous vous recommandons de contacter le site “l’once d’or”. Leurs prix, le service et le conseil vous aideront à prendre votre décision. Livraison gratuite dans toute la France métropolitaine, et territoires d’outre-mer. Pour d’importants achats, si vous venez de la part du site BusinessBourse, vous aurez de meilleures conditions en prix et en service. (En cas de besoin – Tel portable: 06 85 94 73 13)

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               
avatar
  Subscribe  
Me notifier des