Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
« Apocalypse-Immo… Immobilier. Les mesures d’urgence à prendre !! » L’édito de Charles Sannat
 

La question de fonds est que va-t-il se passer pour le marché immobilier ?

Ce n’est pas une petite question.

C’est une question essentielle pour le patrimoine des gens.

Le patrimoine des Français est constitué en moyenne de 80 % par de l’immobilier, leur endettement aussi, et leurs revenus complémentaires également.

La situation qui prévalait avant l’épidémie était assez simple et plutôt porteuse pour l’immobilier. Une demande soutenue car les taux étaient durablement bas. Investir dans un petit bien locatif pouvait permettre, bien souvent, de couvrir avec le loyer l’essentiel du remboursement d’emprunt. L’effort résiduel relativement faible permettait de se préparer un complément de revenu bienvenu une fois la retraite et ses baisses de revenus venues…

Rien ne semblait pouvoir enrayer cette belle mécanique, et certainement pas l’arrivée d’Airbnb et autres sites de location entre particuliers qui, là encore, viennent alimenter la demande et créent un nouveau type d’immobilier de placement.

Rien,… sauf ce satané virus, accompagné d’un satané confinement et d’un naufrage économique collectif.

Alors comment va se comporter l’immobilier dans ce contexte ?

J’ai bien évidemment ma petite idée, et ce qui est certain, c’est que ce n’est sans doute pas le moment de se lancer dans une acquisition, comme le dit l’adage populaire « il est urgent d’attendre ».

Attendre quoi ?

De savoir ce qui va se passer.

Mais encore me direz-vous ?

Simple.

Je vous livre un grand secret qui vient de sortir des machines sophistiquées de mon grenier puisque je suis le seul économiste de grenier à détenir un louchomètre et un pifomètre. Mes deux super-calculateurs sont arrivés à la conclusion suivante. Ce sera une correction de 10 % ou un krach de 60 % mais pas de hausse.

Qu’est-ce qui fera que ce sera l’une ou l’autre des hypothèses ?

Krach Immobilier: Pourquoi les prix vont chuter ? Eh bien, je vais tout vous expliquer… Immobilier, la fin du rêve ? Allez-vous regretter votre crédit immobilier à cause de la crise ?… Je vous explique tout !

Simple.

La dynamique de la crise, reste la question centrale. 

Est-ce que la crise va être temporaire ?

Est-ce que la crise va être durable ?

Si elle est temporaire, alors le marché pourra s’en remettre.

Si elle durable (supérieure à un an), il faudra geler les loyers, le rendement disparaîtra, les loyers professionnels déjà suspendus ne seront jamais recouvrés. Les propriétaires n’auront plus de loyers… mais des crédits qui courent encore ! Ce sera l’apocalypse immo. Pas un krach non, pas une correction, ce sera apocalyptique pour le secteur comme pour les patrimoines de nos concitoyens.

Comment savoir si ce sera durable ou pas ? Là encore j’ai ma petite idée, et je vous explique tout cela dans le Flash Stratégies intitulé « Apocalypse Immo, les mesures d’urgence à prendre ».

Je n’avais pas prévu d’écrire cette analyse ce week-end, en plus il faisait beau, mais comme il faut vivre confiné… finalement j’en ai profité pour travailler pour vous.

La situation est aussi volatile que dangereuse, il y a le feu à la maison presque au sens propre du terme. Si le pire n’est jamais sûr, le meilleur n’est pas non plus toujours certain.

Finalement les mamamouchis se rendent compte que dans le cas d’un virus aéroporté, ce que je vous dis depuis plus 2 mois maintenant, se laver les mains et se brosser les dents c’est très bien mais pas suffisant du tout. Finalement, le matériel n’arrive toujours pas. Finalement, les tests ne sont toujours pas disponibles en quantité suffisante de même que masques et gants.

Le « déconfinement » risque donc de tourner à la déconfiture…

Cette crise, pour le moment, dispose de tous les critères pour durer et s’éterniser. Les conséquences sur le marché immobilier ne seront donc pas positives.

Là encore préparez-vous selon le principe de mon pépé avec des décisions « face je gagne, pile je ne perds rien » et mettez en oeuvre vos décisions et vos propres stratégies de protection et d’anticipation. Tous les renseignements ici.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous et désormais protégez-vous!

Charles SANNAT

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

0 0 vote
Article Rating
Subscribe
Me notifier des
guest
2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Légende dorée
Légende dorée
1 mois plus tôt

La dernière phrase « Tous les renseignements ici » en disent long sur vous Charles. Vous n’avez rien compris ! Soit on aide les gens et vraiment (sans leur soutirer du fric) ! soit on est un commerçant comme vous l’êtes et on vend sa potion miracle (pour rester poli) ! Une incohérence majeure dans le monde à venir, mais que vous n’avez pas relevée pour vous-même. Game Over Charles vendeur-en-temps-de-malheur. Ne prétendez pas autre chose qu’être un vendeur. Merci !

vinca minor
vinca minor
1 mois plus tôt

Les banques semblent présager une baisse : tout les prêts en cours d’étude qui reposent sur un prêt-relais sont rejetés (« la valeur de votre bien en vente ne peut-être, à ce jour, définie »).

2
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x