Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Chute de l’action BOEING après l’annonce de l’annulation de 150 commandes de 737 MAX au mois de mars
 

Vous voulez de bonnes raisons qui justifient que les actions grimpent toujours autant: le taux de chômage est à +20%, les défauts de paiements hypothécaires sont en hausse de +30%, le PIB américain est en baisse de -40%, les profits des entreprises sont en chute libre, les profits de la JPMorgan s’effondrent à -69% et Jamie Dimon qui nous prévient que nous allons subir une grave récession et enfin Boeing, il y a quelques instants seulement, vient d’annoncer que d’importants clients venaient justement d’annuler un nombre record de commandes de 737 Max le mois dernier, aggravant la crise à laquelle la société était déjà confrontée depuis quelques mois maintenant, entre d’un côté, la pandémie de coronavirus qui a pratiquement fait supprimer tous les vols commerciaux et d’autre part, l’échec commercial retentissant de son avion fétiche depuis les deux accidents mortels.

Le constructeur américain Boeing a signalé un total de 150 annulations de 737 Max en mars, dont 75 qui avaient déjà été annulés par la société de location irlandaise Avolon. De nouvelles annulations ont été enregistrées par des acheteurs telle la compagnie brésilienne GOL qui a annulé 34 de ses 135 appareils commandés.

La compagnie aérienne Boeing, qui a été confrontée à un gel de ses livraisons sur près de 13 mois, doit désormais faire face à une énorme interruption des commandes en raison de la pandémie de coronavirus, et a déclaré qu’ils avaient livré 50 avions au premier trimestre, ce qui correspond à près d’un tiers de commandes en moins, des 149 qui avaient été anticipés un an plus tôt.

Les annulations nettes au cours du mois ont totalisé 119 appareils dont 31 commandes d’avions de passagers gros porteurs et d’avions militaires. L’entreprise a également livré 20 avions de ligne ce mois-ci. Pour l’ensemble du premier trimestre, les commandes nettes ont chuté de 307 avions (c-à-d les annulations), un triste renversement pour une entreprise qui, il y a un peu plus d’un an, visait à augmenter la production de ses avions pour répondre à une forte demande.

Boeing a également déclaré avoir retiré 139 commandes de 737 MAX de son carnet de commandes, qui compte à ce jour 5 049 commandes de jets, un nombre qui devrait plonger dans les mois à venir.

« Nous travaillons en étroite collaboration avec nos clients, dont beaucoup sont confrontés à d’importantes pressions financières, ce qui les conduit à revoir leurs plans de flotte et apporter des ajustements le cas échéant », a déclaré Boeing dans un communiqué. Dans le même temps, Boeing continue d’ajuster son carnet de commandes en s’adaptant à court terme à une production de 737 MAX inférieure aux prévisions. »

Crise du 737 MAX : les sous-traitants de Boeing en difficulté L’action Boeing s’est effondré de -54% depuis son sommet de 2019… Avec plus de 28 milliards $ de dette, va-t-elle être renflouée ?

Assez bizarrement, ces mauvaises nouvelles n’ont pas suffi à faire monter en flèche les actions de Boeing, qui ont chuté de plus de 3% peu après que la société ait publié les chiffres catastrophiques, en s’échangeant à de nouveaux récents plus bas.

Boeing sonne l’alarme sur l’impact du virus sur l’aviation Peut-on parler de catastrophe industrielle ? Boeing suspend la production du 737 MAX !

Boeing publiera ses résultats du premier trimestre le 29 avril, date à laquelle les dirigeants devraient détailler les dégâts financiers causés par le virus et savoir si la société qui a racheté 60 milliards de dollars en actions au cours des 5 dernières années, poussant sa dette à un niveau record, recourra ou non à un renflouement gouvernemental.

Source: zerohedge

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, il devient urgent de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation. Débancarisez-vous ⟶ Service Premium

Pour ceux qui pensent que c’est le moment d’investir dans l’or ou l’argent, nous vous recommandons de contacter le site “l’once d’or”. Leurs prix, le service et le conseil vous aideront à prendre votre décision. Livraison gratuite dans toute la France métropolitaine, et territoires d’outre-mer. Pour d’importants achats, si vous venez de la part du site BusinessBourse, vous aurez de meilleures conditions en prix et en service. (En cas de besoin – Tel portable: 06 85 94 73 13)

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               
0 0 vote
Article Rating
Subscribe
Me notifier des
guest
6 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
M A R C E L
M A R C E L
3 mois plus tôt

Les États-Unis ont modernisé leurs armes nucléaires basées en Allemagne lors d’une opération top secrète effectuée durant l’automne 2019. Comme le rapporte le Oldenburger Onlinezeitung dans son édition de la semaine dernière, l’US Air Force a transporté fin août environ 20 armes nucléaires B-61 depuis la base aérienne de Büchel en Rhénanie-Palatinat avec un engin de transport C-17 aux États-Unis pendant deux jours. Une mise à jour logicielle des systèmes d’armes y a été installée. Selon les informations du Oldenburger Onlinezeitung, le gouvernement fédéral n’a été informé par le gouvernement américain que peu de temps avant l’opération et a tenu… Read more »

Sebastian Salmon
3 mois plus tôt

Quelle horreur, quel gachis.

Isabelle.
Isabelle.
3 mois plus tôt

Même situation pour airbus… “Le fondateur d’easyJet exige l’annulation des commandes d’Airbus portant sur 107 avions.” “ARIS, 23 mars (Reuters) – Airbus a prévenu lundi que ses clients pourraient chercher à annuler ou à reporter la livraison d’avions de ligne et d’hélicoptères alors que la crise du coronavirus continue de s’aggraver. L’avionneur européen a publié cet avertissement dans un document de référence annuel en prévision de sa prochaine assemblée des actionnaires à Amsterdam, pour laquelle il a demandé aux participants de voter par procuration en raison des mesures de confinement visant à ralentir la propagation du nouveau virus. Le directeur… Read more »

Poujade51
Poujade51
3 mois plus tôt

Voilà ce qui arrive quand on fabrique des cercueils volants pour se faire un max de blé ! Allez voir les commanditaires et jugez les mais il y a beaucoup de dangers que ça arrive : Au mieux on retrouvera quelques responsables suicidés de 3 balles dans le dos dans une suite de luxe d’un palace aux bahamas !

Lucide
Lucide
3 mois plus tôt

Une puissante entreprise il y a 5 ans. Elle va être nationalisé vous pensez les gars on est d’accord ?

Cyrus
Cyrus
3 mois plus tôt
Reply to  Lucide

Je pense que Boeing va perdre une grande partie de son marché, au profit de Airbus qui va survivre mais également à de nouveaux constructeurs chinois qui vont arriver sur le marché et casser les prix.

6
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x