Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
USA: C’est TRÈS DUR dans le secteur de la Prostitution – La demande chute de -80% !… Allons-nous basculer vers l’essor de l’industrie des poupées gonflables ?

A la mi-mars, nous avons souligné que le revenu des employés du sexe était sur le point de s’effondrer étant donné que les états imposaient des règles de distanciation sociale et de confinement en raison de la pandémie de Covid-19.

Environ un mois après le confinement, la plus vieux métier du monde, la prostitution a connu une baisse sans précédent des revenus des employés du sexe. Certaines données prouvent que la demande a chuté de -80% en un seul mois.

AFP News s’est entretenue avec plusieurs professionnel(le)s qui affirmaient que la demande avait baissé par crainte de contracter le virus.

« Travailler dans le sexe a toujours été une option positive en temps de crise… jusqu’à celle-ci », a expliqué Bruno, un employé du sexe qui a vu son entreprise s’effondrer en raison des règles de distanciation sociale imposées par le gouvernement.

Bruno est un employé du sexe à Los Angeles, qui souffre de problèmes financiers et a dû piocher dans ses économies pour survivre.

Malgré 20 646 décès à travers tout le pays, infectant 530 830 personnes, Bruno a déclaré qu’il n’avait pas le choix, et devait absolument continuer de travailler :

« Je vais devoir prendre un certain nombre de risques, c’est le seul moyen de gagner de l’argent », a-t-il déclaré. »

Il a déclaré que la demande de sexe avait chuté jusqu’à -80% car il y avait juste quelques personnes qui lui demandaient des séances privées.

Bruno a déclaré que dans son domaine professionnel, il savait qu’il prenait déjà certains risques comme, contracter des maladies sexuellement transmissibles, mais il se rendait compte que désormais, il y avait le coronavirus.

« Je suis un peu surpris que, même avec le virus qui se propage partout, les gens sont toujours prêts à prendre ce genre de risques », a-t-il déclaré.

Molly Simmons, une employée du sexe à New York, a déclaré que sa profession n’était pas reconnue par le gouvernement et qu’un bon nombre de ses collègues se trouvaient actuellement dans une situation financière désastreuse. En effet, ils ne peuvent pas bénéficier des programmes d’aide du gouvernement pour compléter leur revenu lorsque les temps sont durs.

Nous avons noté le mois dernier qu’une tendance dans le domaine du sexe était l’augmentation d’émission en direct qui ont permis aux employés du sexe de diversifier leurs revenus.

Bruno a dit qu’il avait un ami qui gagnait 3 000$ par mois rien qu’en faisant des spectacles en ligne.

« Je ne le critique pas, mais personnellement, je ne m’y risque pas », a-t-il déclaré. « Je ne veux pas que mes difficultés financières entravent ma vie privée. »

La dominatrice torontoise Lady Pim a déclaré à “Vice” le mois dernier que le confinement inciterait les gens à payer pour des relations sexuelles en ligne:

« Si nous sommes tous chez nous – seuls, sans partenaire, et sans possibilité d’avoir des relations sexuelles – alors il m’arrive d’avoir des gens qui me contactent via un Skype ou un appel téléphonique pour vivre une expérience à distance. »

Lady Pim avait raison le mois dernier, comme nous l’avons noté il y a quelques jours, les américains se jettent sur les sites pornographiques comme le fameux PornHub en plein confinement.

La chaîne de lingerie Ann Summers a signalé une ruée sur les godes au cours de la dernière semaine de mars, et les ventes ont bondi de +27% par rapport à la même période de l’année précédente.

Etats-Unis: La mort par alcoolisme a plus que doublé en 20 ans Paul Jorion: “La durée de vie baisse aux USA: morts par overdose ou liées à l’alcool x 4 depuis 2000. Suicides: + 38%”

Il reste à savoir si les professionnels du sexe retrouveront leur niveau de revenu d’avant la pandémie de coronavirus. Comme il s’agit de relations où les gens sont tous particulièrement très proches les uns des autres, leur situation changera selon le jour où l’on aura trouvé un véritable vaccin contre le Covid-19.

Ainsi, dans l’intervalle, les revenus des employés du sexe s’effondrent et ceux qui survivent actuellement ont recours à des émissions en ligne. Est-ce que cela signifie que nous allons basculer vers l’essor de l’industrie des poupées gonflables et est-ce pour très bientôt ?

Source: zerohedge

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, il devient urgent de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation. Débancarisez-vous ⟶ Service Premium

Pour ceux qui pensent que c’est le moment d’investir dans l’or ou l’argent, nous vous recommandons de contacter le site “l’once d’or”. Leurs prix, le service et le conseil vous aideront à prendre votre décision. Livraison gratuite dans toute la France métropolitaine, et territoires d’outre-mer. Pour d’importants achats, si vous venez de la part du site BusinessBourse, vous aurez de meilleures conditions en prix et en service. (En cas de besoin – Tel portable: 06 85 94 73 13)

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               

[AMAZONPRODUCTS asin=”2914569661,2865532321,2914569823,2297004788,2915401233″ partner_id=”busbb-21″ locale=”fr”]

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
5 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Loïc
Loïc
6 mois plus tôt

En cette période de crise, pour l’achat d’une bléno à 200 balles tu as un coronavirus gratos.

mOI
mOI
6 mois plus tôt

‘La dominatrice torontoise Lady Pim”
MOUAHAHAHAH quel monde de tarés !!!!!

mOI
mOI
6 mois plus tôt

“Bruno est un employé du sexe à Los Angeles,”Une minable lopette qui se fait sodomiser pour sa dose de came , quoi , comme evain !

beverly
beverly
6 mois plus tôt

ça ne serait pas une mauvaise chose cette disparition,le futur si il est dans le gonflage ou virtuel ça aura au moins reussi a faire disparaitre cette malsaine habitude qui c’est trop ancré dans les esprits comme une normalité, c’est ça qui m’a surtout enervé pour les homophobes qui s’insurgeaient contre le mariage homo mais jamais je ne les ai vue manifester contre la prostitution ou il y a beaucoup eu de souffrances a chaque epoque même pour des hommes qui pratiquent aussi la prostitution.

TheDuke
6 mois plus tôt

c’est quoi le ticker ?

5
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x