Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Le patron de PSA Carlos Tavares tente d’éteindre le scandale des ouvriers polonais
 

Chez PSA Carlos Tavares tente d’éteindre la polémique sur les ouvriers polonais parce que le groupe vient de commettre une terrible erreur dans le contexte de crise économique actuelle.

« Le groupe automobile français a fini par renoncer au détachement d’ouvriers polonais dans son usine d’Hordain, nord de la France, après une intervention du ministre de l’Economie auprès de Carlos Tavares. Le groupe PSA rappelle néanmoins que la crise économique actuelle pose des questions de rationalisation de ses ressources industrielles et humaines… »

Certes il faudra rationaliser, redimensionner.

Mais… lorsque les usines PSA sont à l’arrêt, et que l’on met les gars au chômage partiel payés par le contribuable et que l’on fait venir au même moment des ouvriers de Pologne, on se retrouve dans une situation qui, d’un point de vue aussi bien moral que légal, est à la limite du convenable et de l’acceptable…

Il ne faut pas oublier qu’un ouvrier en Pologne globalement, c’est 500 euros par mois de salaire là où un ouvrier français en coûte au moins 2 000 avec les charges, les avantages et le comité d’entreprise.

Dit autrement pour un Français acheté 4 Polonais offerts !

C’est la définition même du dumping social organisé au sein même de l’Union Européenne.

C’est tout cela qu’il faut revoir car si les délocalisations c’est la Chine, ce n’est pas que la Chine et la Chine n’est qu’une donnée d’un problème plus vaste… l’Europe est aussi le problème et un sacré.

Charles SANNAT

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

0 0 vote
Article Rating
Subscribe
Me notifier des
guest
10 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Poujade51
Poujade51
1 mois plus tôt

Je propose au conseil d’administration d’envoyer TAVARES bosser en pologne pour 400 euros par mois : L’entreprise PEUGEOT va faire de substantielles économies ! 

Piotr Zarzeczański
1 mois plus tôt

…et en plus avec un chômage de 5-6 %…

Kalimero
Kalimero
1 mois plus tôt

Il faut tout de suite evincer les lois qui incitent au partage des richesse entre nations.
Par contre il faut aussi que nombre fénéants français sachent qu’ils vont devoir bosser, sinon rien, pas d’aide, pas de CAF pour tous ceux qui sont en bonne santé.

Piotr Zarzeczański
1 mois plus tôt

Les gens, qui s’imaginent qu’un ouvrier polonais va partir pour 500 euros par mois, rêvent. Le sala… https://t.co/LPmYp4G2wP

Seiko
Seiko
1 mois plus tôt

Si ce n’est pas des ouvriers polonais, ce seront des lituaniens, des russes ou autres… la course au « toujours moins cher ». Dans mon service, les boites extérieures des pays de l’est ont trouvé des parades pour lutter contre la montée des salaires de leurs compatriotes. Ils embauchent des philippins, c’est sans fin à moins d’annihiler la pauvreté.

Poujade51
Poujade51
1 mois plus tôt
Reply to  Seiko

les débiles c’est nous ! on leur achètent leurs bagnoles ! Achetons à des gens un peu plus éthiques qui nous font vivre comme toyota qui produit dans le nord de la France par exemple !

Jean-Philippe Beaucher
1 mois plus tôt

En rien un scandale, mais un droit. Nous avons fêté les 35 ans de Schengen hier. Sans polonais, soit dit en passant, pas de fruits récoltés en France, pas de vin non plus… Ils bossent mieux pour moins cher : il est où le problème ? Et les produits de PSA sont davantage vendus en Europe de l’Est qu’en France. Stop la franchouillardise ! I can breathe Europe.

Bob
Bob
1 mois plus tôt

N importe quoi tu as des jeunes du valenciennois qui travaillent mille fois que tes ouvriers polonais . La preuve Toyota a Onnaing et le secteur Douai et aussi Maubeuge . . Les polonais ils achètent américains ou allemand . Toi tu n as jamais été en Pologne. Pour les fruits c est les marocains ou les espagnols voir les Ukrainiens .

Vinca minor
Vinca minor
1 mois plus tôt

Etre libéral permet de justifier beaucoup de choses; Un peu comme d’autre vont promouvoir la démocratie en bombardant du phosphore. Il faut mettre des limites au libéralisme, car il est incapable d’avoir d’éthique (pour ne pas parler de morale, et encore moins de conscience). Les charges sur le travail sont bien trop élevées en France. Et c’est source de beaucoup de complications. Pourtant, des sources de financements serait possibles avec TVA sociale (aux frontières), et des taxes bien plus élevées sur les produits hautement carbone (ce qui permettrait la performance économique des solution biosourcées). En attendant, je suis pour les… Read more »

Laurent vialatte
Laurent vialatte
1 mois plus tôt

un peu nostalgique de l esclavage mon cher jean philippe?

10
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x