Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
USA: GNC est en train de déposer le bilan et tente coûte que coûte de trouver un repreneur

Mardi, nous avons remarqué que les faillites hebdomadaires s’envolaient, comme jamais depuis dix ans, et qu’il existe une corrélation frappante entre le taux de chômage et les dépôts de bilan des entreprises. Il n’y a pas si longtemps, nous disions carrément qu’il y avait un tsunami de faillites qui frappait l’économie américaine.

Cela dit, et c’est sans surprise que GNC Holdings Inc. (ventes de compléments alimentaires pour sportifs), a déposé le bilan mardi soir, en ayant l’intention de vendre l’ensemble de l’entreprise et de fermer ainsi plus de 1 000 magasins.

Cette marque de produits de santé et de bien-être, basée à Pittsburg et fondée en 1935, s’attend à ce que la procédure de faillite volontaire en vertu du Chapitre 11 profite à ses parties prenantes et positionne et donne une chance à la société sur du long terme. La requête en vertu du dépôt de bilan auprès de la « US Bankruptcy Court » dans le Delaware permettra à l’entreprise de restructurer son bilan et d’accélérer sa stratégie commerciale. »

GNC a déclaré avoir conclu un accord avec ses prêteurs garantissant pour environ 130 millions de dollars de liquidités supplémentaires afin de poursuivre ses opérations tout au long du processus de mise en faillite et de travailler sur un projet de réorganisation préétabli avec les créanciers.

« GNC a obtenu environ 130 millions de dollars de liquidités supplémentaires par le biais d’un engagement grâce à certains de ses prêteurs à fournir 100 millions de dollars sur un prêt au débiteur en possession (DIP) » et environ 30 millions de dollars provenant de certaines modifications au contrat de crédit ABL existant » a déclaré GNC.

La société a déclaré qu’elle avait un accord de principe pour la vente des activités de la société » – avec un prix de départ de 760 millions de dollars, sous réserve de l’approbation du tribunal.

« Avec le soutien de ses prêteurs et de ses principales parties prenantes, la société prévoit de réorganiser l’entreprise ou de conclure une vente qui permettra à l’entreprise de sortir de ce processus à l’automne de cette année », a déclaré GCN.

GCN a estimé ses dettes totales à 895 millions de dollars et son actif total à 1,4 milliards de dollars. La société prévoit de fermer entre 800 et 1 200 sur ses 5 200 points de vente aux Etats-Unis.

« Cette accélération permettra à GCN d’investir dans des domaines appropriés pour évoluer dans l’avenir, mieux positionner l’entreprise pour répondre à la demande actuelle et future des consommateurs dans le monde » a déclaré GNC dans un communiqué.

Sur les marchés, certains Day traders paniquent déjà à l’idée d’investir à nouveau dans une autre entreprise en faillite…

La fermeture temporaire de magasins dans le secteur de la vente au détail afin d’atténuer la propagation du virus a été absolument catastrophique – l’effet domino a conduit certains détaillants à ne plus payer de loyer, ce qui a provoqué énormément de pression sur les sociétés immobilières. Plusieurs grands exploitants de centres commerciaux ont connu de graves difficultés financières en raison du fait que les locataires de locaux commerciaux ne payaient pas leur loyer :

  • Par défaut, le propriétaire du centre commercial CBL déclenche une nouvelle offre pour d’éventuels acheteurs
  • Les grands supermarchés exigent des paiements de loyer même si eux-mêmes ne paient pas le leur.

En fin de compte, GNC ne sera pas la seule entreprise concernée – de nombreux autres points de vente au détail seront obligés de déposer le bilan cette année, ce qui causera beaucoup plus de difficultés aux sociétés immobilières commerciales. Donc, par rapport à tous ceux qui nous parlent d’une reprise économique en forme de « V » – eh bien, c’est juste du gros n’importe quoi !

Gerald Celente: « La Plus Grande Dépression de tous les temps vient de commencer ! » Greyerz: « Nous sommes à la veille du plus grand effondrement financier et économique de l’histoire ! »

Source: zerohedge

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, il devient urgent de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation. Débancarisez-vous ⟶ Service Premium

Pour ceux qui pensent que c’est le moment d’investir dans l’or ou l’argent, nous vous recommandons de contacter le site « l’once d’or ». Leurs prix, le service et le conseil vous aideront à prendre votre décision. Livraison gratuite dans toute la France métropolitaine, et territoires d’outre-mer. Pour d’importants achats, si vous venez de la part du site BusinessBourse, vous aurez de meilleures conditions en prix et en service. (En cas de besoin – Tel portable: 06 85 94 73 13)

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               

[AMAZONPRODUCTS asin= »2914569661,2865532321,2914569823,2297004788,2915401233″ partner_id= »busbb-21″ locale= »fr »]

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x