Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Une chute de 18 % de l’activité en 2020 pour le bâtiment

Quand le bâtiment va tout va dit l’adage économique, et quand le bâtiment tousse c’est l’économie qui s’enrhume. Et à propos de rhume, il y a ce satané coronavirus qui ne fait pas du bien aux entreprises du BTP.

Selon la Fédération française du bâtiment, de nombreuses entreprises du secteur perdent toujours de l’argent depuis la fin du confinement à cause des coûts des mesures sanitaires.

Les entreprises « perdent du pognon » !

En 2020, « le bâtiment devrait chuter de 18 % (et) ça serait 120 000 emplois en danger » , a estimé mardi 30 juin Olivier Salleron, président de la Fédération française du bâtiment (FFB), lors d’une conférence de presse.

Les mesures sanitaires « sont aujourd’hui (…) très largement supportées simplement par les entreprises » plutôt que leurs clients privés ou publics, a prévenu M. Salleron. Aujourd’hui, les entreprises travaillent à perte, elles perdent du pognon » , a-t-il insisté.

C’est dans ce contexte que la fédération a présenté mardi son propre plan de relance et de soutien au secteur, évalué à cinq milliards d’euros par an.

Ce plan prévoit surtout d’élargir les aides destinées aux particuliers en matière de rénovation et de construction à partir du dispositif « MaPrimeRénov », concernant les travaux d’isolation.

La fédération veut rouvrir ces aides aux ménages les plus aisés, actuellement exclus, et élargir le dispositif aux résidences secondaires. C’est une excellent idée.

Si l’on veut rénover le parc immobilier et l’isoler, il faudra subventionner massivement car isoler n’est pas rentable.

Charles SANNAT

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de charles Sannat

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Greg Grandjean
4 mois plus tôt

Des plans sociaux auront certainement mieux au seins des majors du btp en France ! Mais est ce que cela va sortir dans les médias ? J en doute …

Albert
Albert
4 mois plus tôt

Le coronavirus à bon dos, le BTP ne tient depuis des années qu’à coups d’aides et autres défiscalisation: Cela fait des années que l’on ressent une baisse et plus précisément depuis l’été 2019: Le virus ça aide pas mais ça n’explique pas tout, très loin de là

2
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x