Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Aucune alternative, on continue d’imprimer quoi qu’il arrive !
 

La réserve fédérale est la banque centrale qui donne le LA. Comme je l’ai dit dans un article récent, c’est l’institution qui mène le gouvernement le plus puissant de l’histoire du monde. La capacité de la Fed à imprimer de l’argent à partir de rien, dispense le gouvernement américain à avoir recours à l’emprunt et lui donne des moyens d’actions sans limite. Cela créé également l’illusion qu’il n’y a aucune conséquence sur les actions du gouvernement.

Nous le constatons clairement aussi dans la façon que la banque centrale et le gouvernement gèrent la crise sanitaire. Le gouvernement emprunte des milliers de milliards de dollars et la Fed monétise toute cette dette. De plus, la banque centrale soutient le marché boursier grâce à sa politique de monétaire accommodante et à ses programmes de rachats d’obligations d’entreprises.

L’argent, c’est le pouvoir et la réserve fédérale sert de robinet illimité, en injectant des milliers de milliards de dollars dans le système, permettant au gouvernement le puissant de l’histoire de continuer à fonctionner.

Comme l’économiste Mark Thornton l’a dit dans un « Q and A » (questions/réponses) publié sur Mises Wire, nous avons maintenant une génération au pouvoir qui n’a aucune retenue en termes de déficit. Thornton a appelé cela « un état d’esprit partagé par tous, et on imprime quoi qu’il arrive. »

C’est vraiment remarquable. Par le passé, nous avions des conditions restrictives du fait de l’étalon-or sur la politique budgétaire et monétaire (jusqu’en 1971). L’ère de l’étalon or avait duré très longtemps. Cependant, le groupe actuel d’électeurs et de politiciens ont complètement oublié cette ère et les conséquences de l’ignorance d’une restriction budgétaire équilibrée. L’américain moyen n’a aucun souvenir de l’étalon-or, ni même de la stagflation des années 1970. La génération actuelle n’admet même pas l’idée voire l’intérêt d’un budget gouvernemental équilibré ! L’état d’esprit collectif revient souvent à « on continue comme si de rien était. » De toute évidence, l’idée de fixer une limite à la dette publique est maintenant considérée comme étant une simple plaisanterie. »

Le déficit budgétaire fédéral en juin était presque aussi important que l’ensemble du déficit budgétaire de 2018, alors que les gens tirent la sonnette d’alarme depuis des années aussi bien sur les déficits que sur la dette publique américaine.

La plupart des gens ne s’en soucient même plus. Thornton, lui, rappelle clairement que nous devrions.

Les dépenses sont incontrôlables et les recettes fiscales ne parviendront probablement à atteindre les estimations initiales. Les millions de chômeurs auront probablement du mal à payer leurs impôts. Les dépenses pour des choses comme l’assurance-chômage et les prestations sociales resteront probablement très élevées. Je suis extrêmement inquiet concernant les intérêts qui sont payés sur la dette publique, car une hausse des taux pourrait provoquer d’énormes remboursements et cela ferait exploser le déficit. Pourquoi devrions-nous nous en soucier ? La raison simple est que toutes ces dépenses consomment des ressources réelles. Le gouvernement achète quelque chose et les ressources ne sont pas disponibles pour une utilisation productive. Le PIB (Produit interieur brut) augmente, mais quels sont les avantages réels ? Le gouvernement souscrit des prestations sociales ou des chèques d’assurance chômage et les travailleurs potentiels restent au chômage. Cela va augmenter également les impôts futurs. Une bonne politique économique consiste à accroître la production privée et le libre-échange. Une mauvaise politique économique, c’est vivre au-delà de ses moyens grâce au protectionnisme. »

Nous avons dit que l’économie était déjà en mauvaise posture avant la pandémie du coronavirus. L’économie était une grande, grosse et affreuse bulle qui était prête à éclater. Le Covid-19 a simplement accéléré ce processus. Thornton est tout à fait d’accord avec cette analyse.

La hausse du chômage et le non-paiement des hypothèques, des loyers seront liés aux fermetures imposées par le gouvernement, mais l’économie globale était déjà faible auparavant, malgré des marchés boursiers qui se situent à des sommets historiques et un chômage record à la fin du mois de février. L’épargne était faible et l’endettement dans son ensemble était très élevé. Les nouveaux emplois ont atteint un niveau record au début du mois de décembre 2019 et a diminué sensiblement bien avant le virus et le confinement. Par conséquent, je m’attendais à une économie faible en 2020 et les fermetures ont aggravé la situation plus tôt que prévu. Ainsi, nous avons en effet, à la fois une dépression du cycle économique et une économie à l’arrêt en raison du confinement. Avant cette pandémie, je n’aurais déjà pas été surpris si nous avions atteint un taux de chômage de 10%, mais il est évident que cela ne se serait pas produit aussi rapidement sans l’arrêt total de l’économie.

Peter Schiff a déclaré que l’impression monétaire de la réserve fédérale entraînera finalement une crise du dollar. Mais certains pensent que le rôle du dollar en tant que monnaie de réserve internationale le sauvera. Alors que la politique accomodante de la Fed est sans précédent et même farfelue, d’autres banques centrales vont encore plus loin, entraînant un cycle d’impression monétaire infernal. Thornton a déclaré qu’il est vrai que d’autres banques centrales tentent de surpasser la Fed, cela ne signifie pas que ce n’est pas un problème pour le dollar.

L’impression monétaire à venir dépassera Weimar et le Zimbabwe L’impression monétaire ne fonctionnera pas cette fois ! Vous ne pouvez pas résoudre un problème d’endettement avec plus de dettes !!

Oui en effet, la politique de la Fed est bizarre, d’autres banques centrales font encore pire. En particulier, la Banque du Japon et la Banque centrale européenne l’ont fait davantage en termes de taux d’intérêt et de rachats d’actifs. La Banque du Japon a augmenté son bilan de 500% au cours de la dernière décennie, et sa politique de taux d’intérêt est proche de zéro depuis de nombreuses années. Le taux d’intérêt sur les obligations d’état grecques à dix ans est de 1%, pour l’Espagne, il est à 0,4% en raison des rachats d’actifs de la BCE. Dans des circonstances normales, qui prêterait à ces gouvernements pendant dix ans pour moins de 1% d’intérêt ? Il n’y a rien à rajouter !

On peut imaginer que les banquiers centraux soient en mesure de résoudre tous nos problèmes, mais ce n’est absolument pas le cas. Jetez un coup d’œil aux pays qui ont des taux d’intérêt négatifs, des taux d’intérêts négatifs sur des obligations d’état et même des cours négatifs sur le pétrole sur les marchés à terme. Ce sont des faits troublants qui montrent bien que l’économie est fondamentalement déséquilibrée. »

L’avantage de cette analyse est que cette crise du Covid-19 n’a fait que discréditer l’économie financière, tout comme la monnaie fiduciaire. »

Source: schiffgold

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, il devient urgent de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation. Débancarisez-vous ⟶ Service Premium

Pour ceux qui pensent que c’est le moment d’investir dans l’or ou l’argent, nous vous recommandons de contacter le site “l’once d’or”. Leurs prix, le service et le conseil vous aideront à prendre votre décision. Livraison gratuite dans toute la France métropolitaine, et territoires d’outre-mer. Pour d’importants achats, si vous venez de la part du site BusinessBourse, vous aurez de meilleures conditions en prix et en service. (En cas de besoin – Tel portable: 06 85 94 73 13)

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               

[AMAZONPRODUCTS asin=”2914569661,2865532321,2914569823,2297004788,2915401233″ partner_id=”busbb-21″ locale=”fr”]

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x