Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Bill Bonner: “Un an de déficit… en un mois”
 

Les données budgétaires américaines ont de quoi donner le vertige, mais visiblement, cela n’inquiète personne… à part nous. Tout cet argent sert-il vraiment à quelque chose, cependant ?

Nous lisons les nouvelles… et cela nous donne le vertige. Etes-vous bien assis, cher lecteur ?

Voici ce que nous dit le compte-rendu de la Commission budgétaire du Congrès US (CBO) pour juin 2020 :

« Le déficit budgétaire de juin 2020 était de 863 Mds$, par rapport à un déficit de huit milliards de dollars le même mois l’an dernier, selon les estimations du CBO. Cette augmentation provient des perturbations économiques provoquées par la pandémie de coronavirus en 2020 et de la réaction du gouvernement fédéral, dont les actions de l’Administration et la mise en place de quatre nouvelles législations. »

Voyons voir… en juin, les autorités américaines ont dépensé près de 5 FOIS plus qu’elles n’ont encaissé en revenus – 242 Mds$ de recettes fiscales contre 1 105 Mds$ de dépenses. En d’autres termes, le déficit sur un seul mois sous Trump le « conservateur » était supérieur au déficit sur toute la dernière année de la présidence d’Obama le « libéral ».

Selon le CBO, le déficit pour les neuf premiers mois de l’exercice fiscal devrait se monter à 2 700 Mds$… soit 2 000 Mds$ de plus que le déficit sur la même période l’an dernier.

Pourquoi s’inquiéter ?

Qu’en pensez-vous ? Un coup du hasard ? Ce n’est pas grave puisque les Américains « se le doivent à eux-mêmes » ? Cela disparaîtra avec la reprise en « V » ?

Et que penser de cela : alors que le gouvernement fédéral est directement ou indirectement responsable de la moitié de l’économie du pays… et que le CBO rapporte les données budgétaires les plus catastrophiques de l’histoire américaine… les marchés grimpent à de nouveaux sommets !

Egon Von Greyerz: « Les Etats-Unis sont ruinés ! » Etats-Unis: Un Tsunami de défauts de paiement et d’expulsions se profile à l’horizon ! Une Gigantesque Crise Financière bien Pire que 2008 arrive…

Que savent les investisseurs que nous ignorons ? Qu’une nouvelle vague d’impression monétaire arrive ? Qu’elle fera grimper les cours encore plus haut ? Que nous devrions arrêter de nous faire du souci et nous joindre à la fête ?

Une profondeur d’analyse sans pareille

Apparemment oui. Vous avez des problèmes d’argent ? La solution est simple : il suffit d’imprimer des billets. C’est ce qu’affirment tous les génies.

Voici ce que dit une « analyse » tout en profondeur sur Yahoo! Finance :

« Envoyer de l’argent aux gens, ça marche – et l’économie recommence à ralentir.

A la fin du mois, l’économie US sera confrontée à une décision cruciale.

L’augmentation de l’assurance-chômage – soit 600 $ supplémentaires toutes les semaines pour les sans-emploi – va expirer. Ces versements, associés à un chèque de 1 200 $ pour ceux qui gagnent moins de 75 000 $, plus 500 $ supplémentaires pour chaque enfant, étaient une composante essentielle de la première vague de mesures de relance mises en place en mars.

Des mesures qui ont aidé l’économie durant l’une des périodes les plus sombres de l’Histoire moderne. »

Est-ce que Yahoo! s’est demandé s’il ne fallait pas un peu creuser tout cela ?

L’article continue en affirmant que donner de l’argent aux gens « soutient la demande de consommation ». Il ne va pas plus loin.

D’où vient l’argent ? Quelle richesse représente-t-il vraiment ? Est-ce que prendre de l’argent aux gens qui en gagnent pour le donner à ceux qui n’en gagnent pas vraiment rend tout le monde plus riche ?

On paie les politiciens et les économistes à ne pas trop réfléchir, mais on pourrait s’attendre à ce qu’un analyste/journaliste/spécialiste de la finance montre un peu plus de curiosité sur le sujet.

La Réserve fédérale fournit de la fausse monnaie depuis 50 ans. Les Américains sont-ils vraiment plus riches ?

C’est ce que nous verrons dès demain.

Pour plus d’informations et de conseils de ce genre, c’est ici


bonnerBill Bonner est le fondateur d’AGORA, le plus large réseau d’entreprises indépendantes de presse spécialisée au monde.
En 1978, depuis sa ville natale, Baltimore (Maryland, Etats-Unis), Bill Bonner a voulu développer un « marché » (« Agora » en grec) des idées. Pas de l’information homogénéisée telle que les médias grand public relayent sur nos écrans et journaux, mais une source d’idées diverses avec des opinions et des avis originaux, alternatifs et surtout utiles. Bill a à cœur d’aider les lecteurs à mieux comprendre le monde dans lequel ils vivent, et à agir dans en conséquence. Que ce soit en matière de géopolitique, de macro-économie ou tout simplement le domaine de l’épargne, Bill incite ses lecteurs à cultiver un esprit vif et anticonformiste.
Bill a également co-écrit des livres qui ont tous figuré dans la liste des best-sellers du New York Times et du Wall Street Journal : L’inéluctable faillite de l’économie américaine (2004), L’Empire des dettes. À l’aube d’une crise économique épique (2006) et Le Nouvel Empire des dettes. Grandeur et décadence d’une bulle financière épique (2010).

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, il devient urgent de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation. Débancarisez-vous ⟶ Service Premium

Pour ceux qui pensent que c’est le moment d’investir dans l’or ou l’argent, nous vous recommandons de contacter le site “l’once d’or”. Leurs prix, le service et le conseil vous aideront à prendre votre décision. Livraison gratuite dans toute la France métropolitaine, et territoires d’outre-mer. Pour d’importants achats, si vous venez de la part du site BusinessBourse, vous aurez de meilleures conditions en prix et en service. (En cas de besoin – Tel portable: 06 85 94 73 13)

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               

[AMAZONPRODUCTS asin=”2914569661,2865532321,2914569823,2297004788,2915401233″ partner_id=”busbb-21″ locale=”fr”]


bonnerBill Bonner est le fondateur d’AGORA, le plus large réseau d’entreprises indépendantes de presse spécialisée au monde.
En 1978, depuis sa ville natale, Baltimore (Maryland, Etats-Unis), Bill Bonner a voulu développer un « marché » (« Agora » en grec) des idées. Pas de l’information homogénéisée telle que les médias grand public relayent sur nos écrans et journaux, mais une source d’idées diverses avec des opinions et des avis originaux, alternatifs et surtout utiles. Bill a à cœur d’aider les lecteurs à mieux comprendre le monde dans lequel ils vivent, et à agir dans en conséquence. Que ce soit en matière de géopolitique, de macro-économie ou tout simplement le domaine de l’épargne, Bill incite ses lecteurs à cultiver un esprit vif et anticonformiste.
Bill a également co-écrit des livres qui ont tous figuré dans la liste des best-sellers du New York Times et du Wall Street Journal : L’inéluctable faillite de l’économie américaine (2004), L’Empire des dettes. À l’aube d’une crise économique épique (2006) et Le Nouvel Empire des dettes. Grandeur et décadence d’une bulle financière épique (2010).

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, il devient urgent de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation. Débancarisez-vous ⟶ Service Premium

Pour ceux qui pensent que c’est le moment d’investir dans l’or ou l’argent, nous vous recommandons de contacter le site “l’once d’or”. Leurs prix, le service et le conseil vous aideront à prendre votre décision. Livraison gratuite dans toute la France métropolitaine, et territoires d’outre-mer. Pour d’importants achats, si vous venez de la part du site BusinessBourse, vous aurez de meilleures conditions en prix et en service. (En cas de besoin – Tel portable: 06 85 94 73 13)

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               

[AMAZONPRODUCTS asin=”2914569661,2865532321,2914569823,2297004788,2915401233″ partner_id=”busbb-21″ locale=”fr”]

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x