Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
D’ici 6 semaines, l’Amérique va sombrer dans un immense désespoir économique.

Bon nombre des mesures économiques qui ont été prises pour aider financièrement le peuple américain tout au long de la pandémie sont sur le point de disparaître, ce qui signifie que de gros problèmes se profilent. A l’heure actuelle, nous sommes au beau milieu du plus profond ralentissement économique depuis les années 1930. L’activité économique a chuté de façon spectaculaire, plus de 100 000 entreprises ont fermé définitivement et plus de 44 millions d’américains ont perdu leur emploi jusqu’à présent en 2020. Mais jusqu’à maintenant, la plupart des américains ne ressentent pas trop les difficultés économiques grâce à une intervention sans précédent du gouvernement fédéral au niveau des aides financières. Malheureusement, cette augmentation à court terme de ces aides artificielles est sur le point de prendre fin, et cela va vraiment causer de très gros problèmes alors que nous nous rapprochons de la fin de l’année civile.

Plus tôt dans la journée, deux phrases d’un article de Buzzfeed au sujet du désespoir économique extrême qui nous attend ont vraiment attiré mon attention…

L’économie américaine en ce moment est comme un gros porteur qui finalement ne cesse de planer depuis que ses deux moteurs puissants se sont éteints. Dans environ six semaines, il risque de s’écraser sur le flanc d’une montagne.

Je trouve que cette description convient parfaitement bien à ce à quoi nous sommes confrontés, sauf que je me permettrai de remplacer « économie américaine » par « consommation américaine ».

La vérité est que l’économie s’est déjà effondrée mais les consommateurs ont été protégés des effets de cet effondrement grâce à des milliers milliards de dollars de dépenses publiques d’urgence et autres mesures sans précédent…

Ce qui nous a permis de survivre jusqu’à présent, c’est un effort extraordinaire de sauvetage de la part du gouvernement. Dans la plupart des états, les expulsions ont été temporairement interdites, empêchant ainsi une crise massive des sans-abris. La plupart des paiements fédéraux de prêts étudiants ont été suspendus, supprimant l’une des dépenses mensuelles les plus importantes et récurrentes auxquelles des millions de personnes sont confrontées. Les banques ont été obligées d’accorder à leurs clients une pause de six mois sur les versements hypothécaires si cette demande était effectuée.

Plus important encore, le revenu des ménages a fortement augmenté en avril, alors que des centaines de milliards de dollars de salaires perdus ont été remplacés par des milliers de milliards de dépenses publiques. Le gouvernement a envoyé plus de 159 millions de paiements d’aide pouvant atteindre 1 200$ par adulte (plus si vous avez des enfants), et plus de 20 millions de chômeurs ont pu prétendre à 600$ de plus par semaine en prestations de chômage fédérales. Le résultat, selon Bloomberg, a été la plus forte augmentation mensuelle du revenu des ménages jamais enregistrée.

Ce que nous avons vu, a été un transfert de richesse qui ne ressemble à rien de ce que nous avons jamais vu à travers toute l’histoire des Etats-Unis, et cela a permis à la plupart des américains de traverser les derniers mois de crise sanitaire sans trop de problème. En fait, de nombreux chômeurs ont même ramené plus d’argent à la maison que lorsqu’ils travaillaient.

Mais le 31 juillet (dans environ six semaines), tout va changer.

Les primes de chômage de 600$ devraient prendre fin à cette date, et le président Trump comme les dirigeants républicains du Congrès ont clairement indiqué qu’ils n’avaient pas l’intention de prolonger cette aide financière.

De plus, il semble qu’il n’y aura plus de chèques directs du gouvernement pour les américains ordinaires même si un autre projet de loi de relance va finir par être adopté.

Ainsi, des dizaines de millions d’américains seront bientôt confrontés à un avenir dans lequel ils ne ramèneront que très peu de revenus à la maison.

En outre, les diverses interdictions d’expulsion dans tout le pays prendront bientôt fin, tout comme les délais de grâce concernant les versements hypothécaires.

Sans revenus suffisants, beaucoup d’américains vont bientôt perdre leur maison, et cela va probablement vraiment commencer à s’intensifier à l’approche de la saison estivale.

En plus de tout le reste, le délai de grâce sur les prêts étudiants fédéraux prendra fin au début du mois d’octobre.

Aie Aie Aie !!!

Fondamentalement, toutes les souffrances économiques qui avaient été reportées reviendront précipitamment au cours des prochains mois.

Bien sûr, le Congrès pourrait retarder un peu les choses en empruntant et en dépensant des milliers milliards de dollars de plus que nous n’avons tout simplement pas, mais toutes les dépenses imprudentes qu’ils ont déjà faites nous ont mis en territoire extrêmement périlleux…

Des milliers de milliards n’ont cessé d’être imprimés à un rythme époustouflant. La dette nationale brute des Etats-Unis –  le total de tous les titres du trésor en circulation – a bondi de 1 000 milliards de dollars au cours des cinq dernières semaines, du 4 au 8 juin, et de 2 500 milliards de dollars pour les 11 semaines depuis le 23 mars.

L’encours total de la dette publique américaine a atteint 26 000 milliards de dollars, selon le département du Trésor.

Il a fallu une longue période, entre la fondation des Etats-Unis jusqu’en 1981 pour que la dette nationale des Etats-Unis atteigne 1000 milliards de dollars, et désormais nous avons ajouté ce même montant à tout cet endettement, en seulement cinq semaines.

Sensationnel.

Nos élus sont en train de détruire complètement notre avenir, mais la plupart des américains ne semblent pas trop alarmés par cela.

Au contraire, beaucoup réclament encore plus d’argent gratuit, car ils disent que ce qu’ils ont obtenu jusqu’à présent n’est pas suffisant.

Bien sûr, les dépenses fédérales qui ont déjà eu lieu n’ont pas exactement eu l’effet escompté.

Les américains étaient censés prendre l’argent qu’ils recevaient et le dépenser.

Mais au lieu de cela, un récent sondage a révélé que la plupart des américains ont réduit en fin de compte leurs dépenses…

  • Economiser plus d’argent: 34% des personnes interrogées ont indiqué qu’elles avaient augmenté leur capacité d’épargne en raison du nouveau coronavirus.
  • Réduire les dépenses: En ces temps de turbulences, 59% des américains ont réduit leur budget afin de ne pas dépenser autant d’argent qu’ils le faisaient avant la pandémie.
  • Réévaluer leurs priorités: 48% des personnes interrogées ont indiqué qu’elles accordaient plus d’importance aux dépenses courantes, tandis que 30% d’entre elles, ont indiqué que leurs priorités absolues étaient des biens consommables, comme la nourriture et les boissons.

Peu importe combien d’argent le Congrès déverse sur le peuple américain, il ne pourra pas éliminer la peur écrasante que le Covid-19 a suscité.

Dans un avenir proche, une grande partie de la population ne va tout simplement pas reprendre ses activités économiques normales car elle a encore peur du virus.

Et dans beaucoup de grandes villes, les émeutes, les pillages et la violence constante ont encore plus pesé sur l’activité économique en général.

USA: « Les pilleurs utilisent des méthodes absolument terrifiantes et surtout fracassantes ! » Michael Snyder: « L’Amérique, au bord d’une guerre civile ? Violences, émeutes, pillages, s’intensifient au cœur même des Etats-Unis ! »

Un ralentissement économique majeur est bien présent, et je peux vous dire, que ce qui va arriver, sera bien plus grave que ça.

Le Congrès a réussi à minimiser les dégâts pendant un certain temps, mais ces mesures d’urgence ne visaient qu’à aider les américains pendant une courte période de temps, et dans environ six semaines, l’Amérique va commencer à ressentir la réalité de cette catastrophe économique.

Prince avait-il déjà anticipé la tragédie à venir ?

Source: theeconomiccollapseblogVoir les précédentes interventions de Michael Snyder

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, il devient urgent de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation. Débancarisez-vous ⟶ Service Premium

Pour ceux qui pensent que c’est le moment d’investir dans l’or ou l’argent, nous vous recommandons de contacter le site « l’once d’or ». Leurs prix, le service et le conseil vous aideront à prendre votre décision. Livraison gratuite dans toute la France métropolitaine, et territoires d’outre-mer. Pour d’importants achats, si vous venez de la part du site BusinessBourse, vous aurez de meilleures conditions en prix et en service. (En cas de besoin – Tel portable: 06 85 94 73 13)

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               

[AMAZONPRODUCTS asin= »2914569661,2865532321,2914569823,2297004788,2915401233″ partner_id= »busbb-21″ locale= »fr »]

4 1 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
21 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
noel
noel
5 mois plus tôt

En bref ,les Américain,les chinois ,les anglais ….sont en trains d ‘envier notre système de sécurité sociale

MorteAdèle
MorteAdèle
5 mois plus tôt

OBAMA devait leur offrir la lune !
OBAMA devait les libérer !
et alors ? Rien de tout cela ne s’est passé : pire, l’obama-care est un cuisant échec qui a fait perdre leurs droits à de très nombreuses familles américaines…
 

  • et ne croyez pas que les blancs ne soient pas pauvres : allez dans le Sud ou dans les Appalaches et vous verrez encore pire que chez nous…

 

Emon
Emon
5 mois plus tôt

Une éclipse annulaire pour ce 21 juin.
Cela doit être l’anneau de dieu qui enlève le péché du monde 
Fin de la navigation par satellite…
En Europe nous sommes bien d’accord, nous ne voulons pas de la 5G donc fin de la transmission des informations par les AIRS;
Il va y avoir une ruée sur les cartes routières, encore faut-il qu’en idiocratie les gens soient encore capables de lire une carte:…

Bonnes nouvelles pour le Bitcoin
Bonnes nouvelles pour le Bitcoin
5 mois plus tôt
Reply to  Emon

Donc, dans 6 jours, le chaos ?

Gurthiern Anaurot Andreï Toullec

Enfin la fin du monde !

piotrr
piotrr
5 mois plus tôt

Il y a de petites perles réjouissantes dans cet article :
« :..30% d[es personnes interrogées], ont indiqué que leurs priorités absolues étaient des biens consommables, comme la nourriture et les boissons. »
Ben ouais, le koka et les sodas hyper-sucrés sont des « priorités absolues »: Devenir obèse est une priorité absolue pour les amis ricains !

Bonnes nouvelles pour le Bitcoin
Bonnes nouvelles pour le Bitcoin
5 mois plus tôt
Reply to  piotrr

Si tu arrives à vivre sans manger, donne nous ton secret 😉

generalchanzy
generalchanzy
5 mois plus tôt

Quand vous avez une poignée d’experts politiques, économistes, financiers qui estiment que la population est trop stupide pour gérer elle même son argent et qu’il faut lui imposer une vie de crédits, le jour ou ça foire, tout s’écroule. Un « bon Américain », c’est un Américain avec 100 000 dollars de crédit à taux variable.

Gerard Gost
5 mois plus tôt

YOUPYYYYYYYYYYY

M A R C E L
M A R C E L
5 mois plus tôt
Reply to  Gerard Gost

La guerre civile remplace l’exportation de démocratie
de nos zamis libérateurs; enfin !

Fab
Fab
5 mois plus tôt

The economic collapse blog (la source de l’article) ferait bien de parler un peu de ce qui va bien sur cette planète plutôt que de toujours prédire une catastrophe pour le lendemain. Laquelle catastrophe est d’ailleurs toujours reportée au jour d’après. Bref, à tout voir en noir (pardon c’est une expression, je ne suis pas raciste, merci de ne pas me lyncher les ultras), il leur est impossible d’être objectifs…

MorteAdèle
MorteAdèle
5 mois plus tôt
Reply to  Fab

Toi tu es bon pour te mettre à genoux !

  • franchement, s’excuser à priori pour l’usage d’une expression, y a t-il plus débile ?
beverly
beverly
5 mois plus tôt

Pour juillet certains predisent un reconfinement là bas dont beaucoup ne supporteront pas donc c’est dans la fourchette des 6 semaines. on verra… mais a ce que je vois c’est de plus en plus tendu aux USA de tous les cotés. Si en plus il n’y a plus d’aide financière tout risque bien de sauter.

mOI
mOI
5 mois plus tôt

White live matter une fois !!!

Alain
Alain
5 mois plus tôt
Reply to  mOI

Tu dis des choses intelligentes parfois.
ça fait bizarre.

Last edited 5 mois plus tôt by Alain
21
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x