Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Peter Schiff: « Avec la planification centrale, la fixation des taux, des prix et la manipulation des marchés,… c’est fini, il n’y a plus de capitalisme ! »

Peter Schiff est récemment apparu dnas l’émission Crosstalk sur RT, dans un débat face à un marxiste. Le point central de la discussion était la reprise économique en forme de « K » dont certaines personnes en profitent clairement financièrement parlant, alors que d’autres, non seulement sont ébranlés par la crise, mais se retrouvent déclassés et marginalisés. Peter Schiff explique que la lettre utilisée pour interpréter cette soit disant reprise en « K », « L », « U » ou encore en « V » n’a aucune justification, car lorsque vous analysez la situation avec attention, vous comprenez qu’il n’y a absolument aucune reprise économique aux Etats-Unis. Et vous savez pourquoi on en est là ? Nous avons abandonné le vrai capitalisme et adopté le socialisme et la planification centrale.

Richard Wolff est un professeur émérite d’économie à l’Université du Massachusetts à Amherst et a récemment écrit un livre intitulé : « Understanding Marxism». Il a formulé ses commentaires avec un vocabulaire typiquement emprunté chez les Marxistes – en déplorant que la pandémie ait conduit les plus riches à s’enrichir encore davantage et les pauvres à s’appauvrir toujours plus, et il s’est essentiellement concentré sur l’inégalité en termes de richesses.

La vision de Peter était complètement à l’opposé de la sienne: « Peu importe la lettre que vous désirez employer pour décrire cette fameuse reprise économique. Le problème que je soulève est avec le terme « reprise ». Je pense qu’il n’y en a aucune. Bien sûr, il y a une reprise du marché boursier dans la mesure où le marché a récupéré ce qu’il avait perdu au début de la pandémie. Et oui, cette récession dans laquelle nous sommes actuellement a commencé par un énorme crash. Effectivement, il y a eu comme un rebond après ce crash. Mais n’oubliez pas que nous sommes toujours en pleine récession. Donc, je ne crois pas que le fait de rebondir après une récession moins sévère à un moment donné, puisse permettre de parler de réelle reprise économique. Et franchement, attendez encore un peu et vous verrez ce que je veux dire par « des chutes vertigineuses ». Je pense que nous allons bientôt rechuter. Non seulement je pense que nous allons rechuter mais je crois également qu’il y a de grandes chances le marché boursier lui aussi fasse de nouveaux plus bas. Mais peu importe ce qui va se passer avec cette gigantesque bulle boursière, la réalité montre bien que la population active qui galère et qui doit compter sur des aides financières, a en réalité plutôt privilégié les traders de Wall Street, et ce précisément parce que l’économie reste si faible. Tout ce qui est réellement à l’origine de cette faiblesse générale, n’a rien à voir avec le capitalisme. C’est tout simplement le fait de ne plus en avoir. C’est la réserve fédérale qui monétise les dettes gouvernementales massives qui ne font que gonfler les bulles d’actifs. Mais en même temps, elle prive l’économie réelle des ressources dont elle a réellement besoin pour se développer et construire une véritable reprise économique. Au lieu de cela, nous nous contentons d’une fausse reprise, car c’est bien plus simple à mettre en place. Car pour avoir une véritable reprise économique, il faudrait accepter l’idée que certaines entreprises fassent tout simplement faillite pour que d’autres puissent prospérer normalement. Parce que s’il y a une chose qui doit pouvoir vraiment redémarrer, ce n’est pas la consommation, mais bien la production. Il nous faut davantage d’épargne. Nous avons besoin de plus d’investissements en capital. Et pour permettre cela, nous avons en fait besoin de taux d’intérêt plus élevés et non de taux plus bas. Et puis ce gouvernement a besoin de beaucoup moins de personnes pour diriger l’Amérique. Alors, vous savez, tout ce que nous avons fait depuis le début de la pandémie, n’a fait qu’affaiblir l’économie et nous avons aggravé toutes les erreurs que nous avions commises avant la pandémie. »

Wolff était agacé avec l’explication de Peter quand il a affirmé que la stratégie de lWolff était agacé avec l’explication de Peter quand il a affirmé que la stratégie de la Fed était une grosse erreur. Voici ce qu’il a dit : « Mais voilà comment le capitalisme montre ses limites ! » Peter a répondu : « Ne confondez pas la situation dans laquelle l’Amérique se retrouve avec la notion de base du capitalisme… »

“Je veux dire, tout ce qui reste du capitalisme a été détruit par le socialisme. C’est donc le socialisme qui s’est glissé dans le système et qui n’a fait qu’élargir cette gigantesque disparité en termes de richesse dans le pays.”

Peter Schiff a également déclaré que Wolff faisait une mauvaise hypothèse en pensant que les riches allaient continuer à très bien s’en sortir.

Peter Schiff: “Je vous assure que non. Ces bulles d’actifs sont temporaires. Une grande partie de cette richesse n’existe que sur du papier… Ce qui se profile, c’est un effondrement majeur de la valeur du dollar. Les riches vont en subir les conséquences également et tout le monde finira par s’appauvrir d’une manière ou une autre, à cause de ces mêmes politiques.”

Peter et Wolff ont ensuite débattu sur l’origine de tous ces problèmes. Peter a dit que nous étions dans ce trou sans fond parce que nous avons abandonné le capitalisme et adopté une forme de gouvernance socialiste.

Olivier Delamarche: “L’Occident se soviétise !” – Partie: 1/2 Olivier Delamarche: « L’Occident se soviétise ! » – Partie: 2/2

Peter Schiff: “Nous avons actuellement une planification centrale du gouvernement. C’est la même chose concernant les taux d’intérêt. Nous avons la fixation des prix et une manipulation des marchés. Et nous avons une économie où nous essayons de générer de la croissance en imprimant de l’argent et en le distribuant à la population pour qu’elle le dépense, mais vous le savez bien, cela ne fonctionne absolument pas…”

source: zerohedge

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, il devient urgent de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation. Débancarisez-vous ⟶ Service Premium

Pour ceux qui pensent que c’est le moment d’investir dans l’or ou l’argent, nous vous recommandons de contacter le site “l’once d’or”. Leurs prix, le service et le conseil vous aideront à prendre votre décision. Livraison gratuite dans toute la France métropolitaine, et territoires d’outre-mer. Pour d’importants achats, si vous venez de la part du site BusinessBourse, vous aurez de meilleures conditions en prix et en service. (En cas de besoin – Tel portable: 06 85 94 73 13)

Le retour au Standard Or d’Antal Fekete Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
4 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Richard Ho
19 jours plus tôt

Capitalisme / communisme la suite

Dock Tobin
Dock Tobin
20 jours plus tôt

I vote for Peter Schiff, the new McKinley

Last edited 20 jours plus tôt by Dock Tobin
Seb
Seb
20 jours plus tôt

La judéo-maçonnerie veut nous forcer à choisir entre communisme et capitalisme.
Comme si il n’y avait pas de 3éme voie.
Pile je gagne, face tu perds.
De la même manière, ils veulent nous forcer à choisir entre des Zemmour/Goldnadel/Bercoff et des BHL/Attali/Glucksmann.
Ce sont eux qui fixent les bornes du débat, puisque ce sont eux qui occupent les plateaux TV.

Last edited 20 jours plus tôt by Seb
Dock Tobin
Dock Tobin
20 jours plus tôt
Reply to  Seb

la judeo-maçonnerie est une lèpre, ce n’est pas pour autant qu’il faille voir des judeo-maçons partout. Le capitalisme liberal total sans aucune intervention de l’Etat serait la solution. L’Etat est un poison dont il faut se méfier. L’Etat ne pourrait intervenir qu’en cas de nécessité absolue comme par exemple lors des crises des années 30 ( New Deal de Roosevelt ou Kraft durch Freude d’Adolf Hitler)

Si je devais voter mon suffrage se porterait sur des membres de l’école autrichienne comme Peter Schiff ou Hugo Salinas Price

Last edited 20 jours plus tôt by Dock Tobin
4
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x