Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
« Inquiétant. Pour Christine Lagarde la BCE doit se tenir prête un émettre un euro numérique ! » L’édito de Charles Sannat

Les dernières paroles de Christine Lagarde, la présidente et camarade « gouverneuse » de la BCE, ne sont pas anodines.

Loin s’en faut.

Je vous propose donc aujourd’hui une petite exégèse des propos mamamouchiens tenus par dame Christine.

« Nous devons nous tenir prêts à émettre un euro numérique si cela s’avère nécessaire », juge Christine Lagarde, la présidente de la BCE. Cette cryptomonnaie existerait « parallèlement aux espèces, sans les remplacer ».

Il faut relire cette phrase une seconde fois pour bien en comprendre la portée.

« Nous devons nous tenir prêts à émettre un euro numérique si cela s’avère nécessaire », juge Christine Lagarde, la présidente de la BCE. Cette cryptomonnaie existerait « parallèlement aux espèces, sans les remplacer ».

Lorsque l’on effleure le sujet on pourrait se dire que cet euro numérique ne changerait pas grand chose à notre vie quotidienne, ou encore que c’est normal, on utilise de plus en plus de cartes bleues et que les échanges se « digitalisent ».

Je vous ferais remarquer immédiatement que nous nous digitalisons sans avoir besoin d’une nouvelle forme de monnaie fusse-t-elle appelée « euro digital ». Nos euros sont déjà digitalisés, et nous en tenons bien peu dans les mains par rapport à ceux que nous « brassons ». Nos salaires sont virés automatiquement, nos charges prélevées, et nos achats effectués via des CB que ce soit chez les commerçants ou pour nos emplettes en ligne.. nous gagnons 1 500 euros par mois, en dépensons 1 500, mais n’en avons pas plus de 150 sous forme de billets dans nos portes monnaies.

Vous l’avez compris, ce n’est pas là qu’il faut regarder.

« Nous devons nous tenir prêts à émettre un euro numérique si cela s’avère nécessaire »…

Qu’est-ce qui pourrait rendre nécessaire la création d’un euro numérique ?

Un grand Reset ?

Une grande crise monétaire ?

Une explosion de la zone euro, pardon, un redimensionnement structuré de la zone monétaire européenne comme on dirait en novlangue ?

Pour les explications officielles, « l’euro numérique serait le pendant d’autres projets avancés de cryptomonnaie menés au sein d’autres banques centrales dans le monde, à l’instar de la Banque centrale chinoise. Il permettrait de « stimuler l’innovation » et contribuerait à « renforcer le rôle international de l’euro », affirme Fabio Panetta, membre du directoire de la BCE ».

Mouais… je ne suis pas franchement convaincu par la puissance des arguments. Les Chinois font une monnaie numérique alors moi aussi je veux la mienne !

« Nous devons nous tenir prêts à émettre un euro numérique si cela s’avère nécessaire ».

Le message de Christine Lagarde est en réalité à peine codé !

Si nous devions scinder la zone euro en deux, il pourrait-être séduisant d’avoir un euro pour les pays de l’axe germanique à la monnaie forte et un euro du sud. La préparation de la mise en place d’un euro numérique, serait un parfait paravent pour préparer techniquement l’explosion de la zone euro sans voir fuiter dans la presse que la BCE imprime plusieurs monnaies… ce qui signerait de facto la fin de la monnaie commune européenne.

« Nous devons nous tenir prêts à émettre un euro numérique si cela s’avère nécessaire »…

L’Union européenne: Un désastre à venir ! Charles Gave: “Madame Lagarde ne comprend rien, elle a échoué piteusement comme ministre et a planté le FMI pour 80 milliards en Argentine en 6 mois… elle devrait passer à 800 milliards dans sa courbe de progression de carrière !”

Si la zone euro explose, nous passerons au tout digital, au tout contrôlé, au tout tracé. La monnaie digitalisée des pays du sud sera alors la prison des peuples et des épargnants.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous !

Charles SANNAT

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
7 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
M A R C E L
M A R C E L
22 jours plus tôt

Merci, Brise;

Le prisonnier voit la liberté plus belle qu’elle n’est.

Alphonse Daudet

SERGIO64
SERGIO64
22 jours plus tôt

Il ne lui reste que cette option d’enfumage pour sauver ses fesses et celles de ses maîtres avant que les citoyens ne se rendent de l’escroquerie de la planche à billet. In fine c’est l’épargne des européens qui va se volatiliser. Quant à savoir qui payera les dettes,”la réponse est vite répondue” : Nous tous.

Dick-Butt
Dick-Butt
22 jours plus tôt

Conjointement oui, mais pendant un temps très court, vu que le FMI a prévu d’émettre des billets avec date de péremption, plus les taxes envers les commerçants acceptant encore le liquide, et le double affichage “différents” entre numérique et numéraire, le billet sera donc boudés par le consommateurs appauvrit 😛

Moulinex
Moulinex
22 jours plus tôt

J’aime quand ce que je dit depuis des années se passe maintenant. Vous avez oubliez le meilleur des jésuites…
https://www.fr24news.com/fr/a/2020/10/le-pape-francois-dit-que-le-capitalisme-de-marche-a-echoue-au-milieu-du-covid-19.html

gfsurvivaliste
gfsurvivaliste
23 jours plus tôt

Lorsque la monnaie numérique sera instaurée par un pays, les autres vont suivre assez vite je crois, ensuite ça sera la disparition de la monnaie papier(vive le progrès et la technologie). Si ça se produit, fini l’anonymat et la liberté, l’état et les banques pourront se servir directement dans nos comptes sans que l’on puisse rien y faire, tout ce que l’on fera avec notre argent sera connu. Quel bel avenir en perspective.

Clint
Clint
23 jours plus tôt

En Marche ! vers le cataclysme !

Eustache luigy
23 jours plus tôt

C’est une fonctionnaire qui applique le programme de ses patrons.

7
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x