Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Suppression de 700 emplois chez Wells Fargo ! Le Covid-19 est passé par là…

Environ une semaine après que « Wells Fargo » et d’autres banques de Wall Street ont annoncé leur intention de reprendre les licenciements maintenant que les moratoires liés au Covid-19 sont terminés. La troisième banque de détail américaine, basée à San Francisco, qui a la renommée d’avoir escroquée ses clients en bâclant le refinancement de prêts des petites entreprises ces dernières années, a eu le culot d’annoncer la suppression de 700 emplois dans le cadre d’un programme qui finira par éliminer des dizaines de milliers d’emplois.

Selon Bloomberg, Wells Fargo a décidé de supprimer 700 postes au sein de son unité commerciale. La banque a déclaré que ces suppressions d’emplois allaient avoir un impact sur l’ensemble les secteurs d’activités. Selon une porte-parole de la société, la division des services bancaires commerciaux dessert généralement les entreprises dont le chiffre d’affaires annuel est d’au moins 5 millions de dollars.

Cela laisse à penser que « Wells Fargo » réduit davantage le côté des banques commerciales en se recentrant sur ses atouts bancaires à la consommation, comme les hypothécaires, dans un marché immobilier en plein essor avec des taux d’intérêt extrêmement bas.

« Wells Fargo » est depuis longtemps le plus grand employeur du secteur bancaire américain, compte tenu de son orientation nationale axée sur le commerce de détail et de sa domination traditionnelle à l’ouest du Mississippi.

Le fait que Wells ait été la première méga banque américaine à annoncer son intention de reprendre les licenciements n’est guère surprenant : comme le note Bloomberg, la banque subit une énorme pression pour dépenser moins après avoir réduit son dividende de 80% sachant que les résultats du deuxième trimestre ont plongé dans le rouge.

Comme si l’économie foudroyée par le virus et de faibles taux d’intérêt ne suffisaient pas, Wells fonctionne toujours avec la hantise de ne pas dépasser un certain plafond de la réserve fédérale par rapport à la croissance de son bilan (qui a dû néanmoins être assoupli plus tôt cette année pour que la banque puisse bénéficier du PPP, soit les fameux chèques de paie du programme de protection).

Bien sûr, toutes les coupes budgétaires prévues par le PDG, Charlie Scharf ne seront concerneront pas uniquement les licenciements: “la banque s’attend à réduire la taille de ses effectifs grâce à une combinaison d’attribution, d’élimination de postes et de déplacements d’emplois”, a déclaré une porte-parole de Wells à Bloomberg.

« Nous sommes à l’aube d’un effort pluriannuel pour bâtir une entreprise plus forte et plus efficace pour nos clients, nos employés, nos communautés et nos actionnaires », a déclaré Ellis dans un communiqué. « Dans le cadre de ce plan, il y aura des conséquences, comme des réductions de postes, dans presque toutes les fonctions et tous les métiers, ou encore dans la banque commerciale, où nous avons entamé des transferts. »

Alors que les licenciements de Wells semblent probablement énormes par rapport à ses pairs américains, deux géants du système bancaire européen – La Deutsche Bank et HSBC – ont fait encore mieux, les deux banques prévoyaient des réductions massives d’effectifs, équivalent à la plus grande suppression de postes depuis l’épisode de la banque « Lehman Brothers ».

Source: zerohedge

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, il devient urgent de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation. Débancarisez-vous ⟶ Service Premium

Pour ceux qui pensent que c’est le moment d’investir dans l’or ou l’argent, nous vous recommandons de contacter le site “l’once d’or”. Leurs prix, le service et le conseil vous aideront à prendre votre décision. Livraison gratuite dans toute la France métropolitaine, et territoires d’outre-mer. Pour d’importants achats, si vous venez de la part du site BusinessBourse, vous aurez de meilleures conditions en prix et en service. (En cas de besoin – Tel portable: 06 85 94 73 13)

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               
0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x