Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Personne n’est préparé à affronter une baisse de 95% des actions

Au cours des prochaines années, la plus grosse bulle d’actifs et d’endettement de l’histoire implosera. Les dettes, que personne ne peut rembourser, ne vaudront plus rien et tous les actifs qui ont été artificiellement gonflés par cette dette vont aussi imploser. Il y aura très peu ou pas d’argent en circulation puisque le système bancaire fera faillite.

Qu’adviendra-t-il d’Alfred et de ses économies qu’il avait l’intention de léguer aux prochaines générations ? Eh bien, les actions sont susceptibles de chuter de 95% en termes réels. Cela peut sembler alarmiste et incroyable mais rappelez-vous qu’en 1929-1932, le Dow Jones a perdu 90% et qu’il lui a fallu 25 ans pour retrouver son niveau de 1929, et c’était avec l’inflation. Aujourd’hui, la situation est exponentiellement pire, tant pour les États-Unis que pour le reste du monde, que l’on parle des dettes, des bulles d’actifs, des devises ou des dérivés. Une baisse de 95% en termes réels est donc probable. Cela signifie que de nombreuses actions tomberont à zéro et que la plupart des entreprises fortement endettées ne survivront pas.

Aucun investisseur n’est prêt pour une baisse de 95%, y compris Alfred. Pauvre Alfred, quand son portefeuille de 14 millions $ perdra 95%, il ne vaudra plus que 700 000 $. Mais pire encore, sa retraite accumulée en 50 ans sera évaporée et ne croyez pas que le gouvernement sera en mesure de l’aider à ce moment-là. Leurs recettes fiscales seront minimes. Ils n’auront pas non plus la capacité d’émettre des titres de créance d’une quelconque importance. La solvabilité d’un emprunteur en faillite est négative, donc personne n’achètera des titres de créance qui ne valent même pas le papier sur lequel ils sont imprimés, même si leur rendement est supérieur à 20%. De plus, pratiquement personne n’aura d’argent à investir puisqu’ils auront tout perdu dans le krach.

Robert Kiyosaki: “La prochaine crise financière est proche !” Y aura-t-il un krach boursier pour fin 2019 et début 2020 ? Récession, crise – Faut-il avoir peur ? Etre effrayé ? Analyse avec Charles Sannat

Alfred n’a peut-être pas besoin de beaucoup d’argent pour s’en sortir puisque sa maison est payée et que son portefeuille de 700 000 $ pourrait lui suffire à mener une vie frugale.

Source: or.fr

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, il devient urgent de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation. Débancarisez-vous ⟶ Service Premium

Pour ceux qui pensent que c’est le moment d’investir dans l’or ou l’argent, nous vous recommandons de contacter le site “l’once d’or”. Leurs prix, le service et le conseil vous aideront à prendre votre décision. Livraison gratuite dans toute la France métropolitaine, et territoires d’outre-mer. Pour d’importants achats, si vous venez de la part du site BusinessBourse, vous aurez de meilleures conditions en prix et en service. (En cas de besoin – Tel portable: 06 85 94 73 13)

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               
0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
generalchanzy
generalchanzy
15 jours plus tôt

Toutes les entreprises ne sont pas cotées en bourse. Beaucoup d’entreprises cotées en bourses ne sont pas endettées. Ce sont souvent les “petites” dont beaucoup se désintéressent. Les vedettes surendettées ne sont que l’arbre qui cache la forêt. La dernière phrase de l’article s’applique aussi aux entreprises.

François Le Petit (Matricule 8914)

Ceux qui n’ont pas d’actions ?

2
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x