Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
La pollution de l’air, un sujet étouffé en Pologne ?

La pollution de l’air, un sujet étouffé en Pologne ?

Bien sûr et c’est un sacré sujet.

Disons, que la Pologne est l’un des pays ayant l’électricité en Europe la plus sale et la plus carbonée puisque ce sont des centrales à charbon qui fournissent l’électricité des usines des pays de l’ouest qui ont été délocalisées là-bas. L’Allemagne qui se veut verte, envoie aussi des usines les plus sales là-bas. Le cynisme est réel dès qu’il s’agit de parler d’écologie.

Du coup les enfants polonais se meurent non pas de CO² mais bien de pollution et autres particules cancérigènes.

Pensez à trier votre poubelle verte et jaune hahahahahahaha, vous allez sauver la planète. Meuh nan, j’déconne !

D’après une étude menée par l’Université de Hasselt, en Belgique, les enfants polonais sont plus exposés à la pollution atmosphérique que les enfants français.

« L’étude, rassemblant une trentaine d’enfants originaires de Rybnik en Pologne, montre que ces derniers sont trois à neuf fois plus sujets à la pollution atmosphérique que les enfants de Strasbourg en France.

Klaudyna Szewczyk habite à Rybnik, non loin de la périphérie où se trouve une usine à charbon. Il y a trois ans, elle a été victime d’un accident vasculaire cérébral, dont elle a découvert que la cause était liée à la pollution de l’air.

Désormais, Mme Szewczyk est une militante locale et mère de deux enfants impliqués dans l’étude. Même si elle s’attendait à de mauvais résultats, ceux-ci se sont révélés pires que prévu, a-t-elle indiqué. C’est pourquoi sa famille a décidé de déménager : « Lorsque nous avons reçu les résultats, mon époux m’a dit que nous devions chercher un nouvel endroit où vivre – sans attendre », a-t-elle déclaré. « Nous épluchons donc les annonces afin de partir de Rybnik [au plus vite] et ainsi éviter de mettre la santé de notre famille en péril ».

La pollution de l’air tue plus que les guerres

En moyenne, la pollution atmosphérique réduit la durée de vie d’un Terrien de trois ans. Ce qui en fait le premier facteur de mortalité dans le monde, selon une étude. Un article de notre partenaire, le Journal de l’environnement.

Les tests effectués entre les enfants Strasbourg et de Rybnik révèlent que ces derniers présentent en moyenne 425 % de noir de carbone en plus. Tim Nawrot, scientifique de l’Université de Hasselt, a soutenu qu’il n’avait jamais vu de si hautes concentrations de cette substance cancérogène.

1 500 jets privés à Davos pour parler… lutte contre le réchauffement climatique ! « Icoulogie ! La France rallume ses centrales à charbon… Les éoliennes c’est du vent !! » L’édito de Charles Sannat

Les enfants sont particulièrement vulnérables à la pollution atmosphérique. Par ailleurs, les particules présentes dans l’air, notamment celles de noir carbone, ont des répercussions néfastes sur le taux de natalité, entravent les fonctions cognitives et augmentent la morbi-mortalité cardiovasculaire ainsi que le risque de contracter des maladies cancéreuses et respiratoires« .

Charles SANNAT

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
generalchanzy
generalchanzy
9 jours plus tôt

Le charbon est une énergie comme une autre. Même en France, nous avons des gisements exploitables. Dans quelques années, quand le pétrole ne sera plus aussi accessible, même les écolos iront chercher leur sac de charbon. Et oui, j’ai connu la locomotive et le godin à charbon oui beaucoup de mineurs en sont morts, mais nous sommes en 2020 et il doit bien y avoir des solutions pour filtrer les fumées et réglementer (intelligemment pour une fois) ce secteur.

Dock Tobin
Dock Tobin
9 jours plus tôt

Je suis certainement pas le seul lecteur de Businessbourse à connaitre la Pologne. mais je peux dire que durant les mois passés en Pologne dans les années 80-90 m’ont permis de savourer les senteurs de charbon par soirs d’hiver? Depuis l’odeur du charbon m’évoque la Pologne avec un brin de nostalgie. Dans de nombreuses grosses agglomérations polonaises l’eau de robinet noire n’est pas potable, inutile donc de l’analyser pour s’en apercevoir. Cependant, il ne faut pas faire des généralités. D’abord la situation de la Pologne de 1988 n’est pas cette de 2020, ensuite toute la Pologne n’est pas touchée, on… Read more »

Last edited 9 jours plus tôt by Dock Tobin
2
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x