Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Rayons non essentiels les supermarchés recourent au chômage partiel

C’était prévisible et prévu.

Je vous en avais parlé il y a quelques semaines.

En demandant à la grande distribution de fermer ses rayons « culoux » et chaussettes dits rayons non-essentiels, la grande distribution n’a évidemment plus besoin du même nombre de filles et de garçons pour remplir ou gérer les rayons !

Logiquement Auchan, Carrefour, Monoprix et Casino  et les autres enseignes mettent en place le chômage partiel, avec des systèmes de compensation différents.

Voici ce que nous rapporte cet article du magazine LSA :

« La répercussion des rayons bâchés et fermés arrive sur le front social. Mardi 10 novembre 2020, des CSE se sont déroulés dans l’ensemble des hypermarchés Auchan, afin de compenser la fermeture des rayons jugés non essentiels demandée par l’Etat durant cette période de confinement. La mise en place de ce dispositif sera effective « dans le courant de la semaine », selon cette même source. Même organisation du côté de Casino. Carrefour ne confirme pas encore le déploiement mais y réfléchit.

Tous mettent en avant le manque à gagner dû à la fermeture de rayons dits « non essentiels » demandée par l’Etat durant ce deuxième confinement lié au covid-19. Chez Auchan, il représenterait entre « 25 et 40 % de l’activité des grandes surfaces », selon le porte-parole du groupe Auchan Retail France. Autre motif : les hypermarchés seraient en baisse de fréquentation ».

Triste période, et triste pays où la logique mortifère du gouvernement entraîne à penser qu’en amputant les bien portants on va réussir à faire marcher les cul de jatte !

Notre Castex qui n’en loupe décidemment pas une, nous demande de porter des masques à la maison, et sans doute un jour en dormant aussi.

On se contamine essentiellement quand il n’y a pas de masque, alors évitons les endroits sans masque de type cantines scolaires, gymnases scolaires ou self d’entreprise. On s’infecte peu dans une librairie avec un masque sur le museau et du gel hydroalcoolique sur les pâtes.

Cette incurie qui dure depuis 10 mois commence véritablement à être épuisante.

Comme l’a dit Castex, « le gouvernement n’est pas l’ennemi », il a raison, en revanche la bêtise insondable du gouvernement si.

Charles SANNAT

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x