Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
« Vous serez vaccinés pour sauver l’économie !! » L’édito de Charles Sannat

Souvent on entend dire que l’on veut nous vacciner pour assurer les profits des grands laboratoires pharmaceutiques, et c’est une évidence. Tout d’abord tout le monde a bien compris désormais, que les grandes entreprises font appel à des lobbyistes qui passent leurs journées à arpenter les allées des pouvoirs, à arroser députés, commissaires européens et autres mamamouchis pouvant influer sur les décisions. Ils tiennent également les stylos lors de la rédaction des lois. Les grandes entreprises payent en réalité des bataillons de juristes et autres avocats pour écrire des lois à la place des députés qui ne les rédigent même plus ! Il faut dire que tout cela est devenu tellement compliqué que le législateur lui-même n’arrive plus à suivre.

Alors bien évidemment, dans cette épidémie, le sujet des profits des laboratoires se pose, mais il faut voir au-delà de cette question.

Lorsque nous parlons des grands laboratoires, nous parlons au mieux de quelques dizaines de milliards de dollars ou d’euros. C’est beaucoup d’argent bien sûr.

Mais certainement pas autant que ce que coûtent les confinements en yo-yo.

Bénéfices/risques médicaux, bénéfices/risques économiques !

L’empressement de certains hommes politiques de notre pays à vouloir nous faire piquer par des vaccins qui sont tout sauf finis – et dont la dangerosité n’est en aucun cas connue parce que le développement sur des technologies nouvelles et sans recul ne permet pas, par définition, de définir un profil de risque précis – est plus lié à un problème économique qu’à un problème médical.

D’ailleurs vous ne serez pas vacciné (peut-être de force) en raison d’une balance bénéfices/risques médicale favorable mais d’une balance bénéfices/coûts économiques qui pourrait sembler à première vue positive mais qui ne l’est pas.

Dans ces derniers travaux, l’économiste Nicolas Bouzou, directeur du cabinet de conseil Asterès chiffre le coût du retard de la vaccination de la population.

En clair, si on vaccine dès début 2021 tout le monde et que l’on peut reprendre notre vie d’avant ce sera très vite très bon pour l’économie.

Si on attend pour vacciner, cela va risquer de nous coûter « un pognon de dingue » en perte de croissance puisqu’il faudra continuer à vacciner !

Pour résumer les travaux de Nicolas Bouzou, un décalage de six mois dans l’administration d’un vaccin amputerait le PIB français de 60 milliards d’euros cumulés sur deux ans, soit environ 3 points de PIB.

Très coûteux donc, et certainement beaucoup plus que quelques centaines de millions d’euros de doses de vaccin.

C’est pour cette raison fondamentale de balance coûts/bénéfices économiques que l’on voudra vous piquer même de force avec des produits sur lesquels nous n’avons pas forcément le recul suffisant… Et ce sera une terrible erreur !

Les coûts économiques à court terme et ceux de long terme !

Si nous restons sur le plan financier, un vaccin injecté à des millions de Français, s’il est mauvais, entraînera des coûts considérables de soins par la suite et de façon structurelle. Il ne faut donc pas uniquement regarder le coût du vaccin si nous décalons sur 6 mois, mais aussi le bénéfice à ne rien faire ou à attendre d’autres candidats vaccins puisque je rappelle que nous n’avons pas qu’une seule piste mais plusieurs.

Sur le plan politique, expliquer que le Covid ne fait pas plus de morts que la grippe et que le taux de létalité est de 0.5 % mais qu’il faut vacciner tout le monde avec un taux de problème de 1 %, sera dévastateur.

Juridiquement, il faudra trouver le moyen de contraindre la population à aller se faire piquer de force et à jouer les cobayes, ce qui n’est pas gagné, et qui en cas de problème se retournera contre les autorités.

Je rappelle, à toutes fins utiles, que les laboratoires veulent se faire exonérer de toute responsabilité en cas de problème et ce sera donc aux Etats d’indemniser les malades chroniques, et ceux pour qui cela se passera mal.

Ces réflexions doivent mener et inciter à… la réflexion !

Non, Macron et Castex ne sont pas les détenteurs de la seule vérité, et en démocratie les grands choix ne doivent surtout pas être laissés à deux tristes Sires.

Il doit y avoir des débats sur la vaccination. Nommer un monsieur vaccination pour faire de la propagande n’est d’aucune utilité et nous avons tous très bien compris.

Nous ne sommes pas anti-vaccin, ou anti-confinement. Nous sommes anti-refus du dialogue.

Le confinement ? Pas de discussion.

Les écoles ouvertes et lieux de contamination ? Pas de discussion et Blanquer aligne mensonge sur mensonge sur la réalité du nombre de cas dans les écoles.

La vaccination ? Pas de discussion.

A force de ne pas vouloir discuter, il se passera ce qu’il se passera à chaque fois, à savoir un moment éruptif de violence.

Elon Musk refuse de se faire vacciner contre le coronavirus et traite Bill Gates de « crétin » Pour Laurent Alexandre, on pourra imposer le vaccin aux personnes âgées: « c’est une population qui a une espérance de vie résiduelle ! »

Macron a déjà été coursé dans les rues du Puy. Une grande première pour un président.

Un souvenir qu’ils feraient bien, en haut lieu, de ne pas oublier.

La France danse sur un volcan social, économique et politique.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous !

Charles SANNAT

« Insolentiae » signifie « impertinence » en latin

Pour m’écrire [email protected]

Pour écrire à ma femme [email protected]

Vous pouvez également vous abonner à ma lettre mensuelle « STRATÉGIES » qui vous permettra d’aller plus loin et dans laquelle je partage avec vous les solutions concrètes à mettre en œuvre pour vous préparer au monde d’après. Ces solutions sont articulées autour de l’approche PEL – patrimoine, emploi, localisation. L’idée c’est de partager avec vous les moyens et les méthodes pour mettre en place votre résilience personnelle et familiale.

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
7 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
M A R C E L
M A R C E L
5 jours plus tôt

Peut-être le russe ?
Qui est volontaire
?

gfsurvivaliste
gfsurvivaliste
6 jours plus tôt

Pour le moment ça ne me dérange pas trop (distanciation, lavage des mains, port du masque même si plus ou moins efficace). Le vaccin imposé…je risque de faire des trou de balles avant qu’il me fasse un trou de seringue dans la peau.
si vis pacem para bellum.

Esprit de contradiction
Esprit de contradiction
6 jours plus tôt

Les laboratoires ont raison de se décharger de toute responsabilité du vaccin, car le vaccin est prévu de faire beaucoup plus de victimes que les virus réunis. Moi je ne suis pas contre la liberté vaccinale, celui qui a envie de se faire vacciner c’est son problème, du moment qu’il accepte le risque, il est seul responsable de tout problème lié au vaccin. On pourrait dire la même chose pour celui qui a décidé de fumer ou de se droguer ou autre, du moment que personne ne le force. Je comprends mieux pourquoi ils mettent le paquet sur les tests,… Read more »

Dick-Butt
Dick-Butt
6 jours plus tôt

Le vaccin servira à mettre en place le transhumanisme (oeuvre luciférienne) sans l’aval des peuples, mais point de mort à cause du vaccin, la fausse pandémie sert à faire piquer tout le monde pour nous inoculer des nano machin truc qu’on ne pourra plus jamais enlever, les premières doses de vaccins seront non seulement inoffensives, mais au début, dépourvues de ces nano, faut endormir les moutons et les habituer à ce qu’il n’y ai manifestement aucun danger à cette vaccination mondiale  » systématique « . C’est qu’au bout de quelques temps que le contenu va changer, ce serait bien trop risqué… Read more »

Last edited 6 jours plus tôt by Dick-Butt
Emon
Emon
6 jours plus tôt

Les « mammouchis » ce sont les personnes qu’il faut soigner, nourrir, instruire, loger.
Tous ces poids LOURDS de la société qui épuisent la richesse du monde sans rien apporter en retour.
Tout le monde apporte de la joie sur cette planète, certains quand ils arrivent et d’autres quand ils s’en vont (bon débarras…. soulagé, délivré…)

Emon
Emon
6 jours plus tôt

Pour toutes les personnes qui représentent une CHARGE pour la société :

« Être adulte/majeur et vacciné. Être adulte, s’estimer assez grand pour prendre seul ses décisions, ses responsabilités. . »

piotrr
piotrr
6 jours plus tôt

Je suis dans la catégorie « vieux à risque »:
Je suis prêt à me faire vacciner dans les premiers si ça peut permettre de garantir une meilleure sécurité sanitaire pour les plus jeunes.
Oui mais les jeunes,attendez pour le vaccin et regardez si je tourne de l’oeil ou si j’attrape une peau de crapaud ?

7
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x