14.5 C
Munich
vendredi, mai 24, 2024

Près de 107 millions d’Américains n’ont pas d’emploi à l’heure actuelle

NOS SOLUTIONS

A LA UNE

LES DERNIÈRES VIDÉOS

Beaucoup de gens sont vraiment paumé face à l’état actuel de l’économie américaine. Les grands employeurs procèdent à des licenciements massifs dans tout le pays et ceux qui recherchent du travail traversent une période très difficile. Mais pendant ce temps, l’administration Biden et les médias mainstream continuent d’insister sur le fait que le taux de chômage est faible et que tout va bien. Alors, qu’est-ce qui peut expliquer une telle incongruité ? J’espère qu’au moment où vous aurez fini de lire cet article, vous aurez une vision beaucoup plus claire de ce qui se passe réellement.

Vendredi, le BLS a publié les chiffres de l’emploi pour le mois de février. Zero Hedge le qualifie de « rapport sur l’emploi le plus ridicule de l’histoire » …

Le mois dernier, nous pensions que le rapport sur l’emploi de janvier était « le plus ridicule de l’histoire récente », mais,  bon sang, on a obtenu bien pire que ce que l’on pensait parce que ce matin, le département de propagande ciblée de Biden (alias BLS) a publié le rapport sur l’emploi de février, et c’était une honte. Même Goebbels en rougirait.

On nous a dit que l’économie américaine avait créé 275 000 emplois le mois dernier.

Mais si vous étudiez dans le détail le rapport, vous constaterez que le nombre de travailleurs nés dans le pays a en réalité diminué de 560 000 le mois dernier.

Et au cours des 3 derniers mois, le nombre de travailleurs nés dans le pays a diminué de 2,4 millions …

Mais attendez,  il y a encore pire,  car maintenant que les primaires sont terminées et que nous entrons au cœur de la saison électorale, des sujets de discussion politiques seront lancés à gauche et à droite, en particulier dans le contexte de la crise de l’immigration créée intentionnellement par l’administration Biden qui est dans l’espoir d’importer des millions de nouveaux électeurs démocrates (peut-être que les États-Unis pourront organiser l’élection présidentielle au Honduras ou au Guatemala, après tout, ce sont leurs citoyens qui voteront illégalement en novembre), ce que nous constatons, c’est qu’en février, le nombre Le nombre de  travailleurs nés dans le pays a encore chuté , glissant de 560 000 pour atteindre seulement 129,807 millions. Ajoutez à cela les données de décembre,  et nous obtenons une chute quasi-record de 2,4 millions de travailleurs nés dans le pays au cours des trois derniers mois seulement  (seul le krach du covid a été pire) !

Alors d’où vient la « croissance de l’emploi » ?

Vous n’en croirez pas vos yeux mais le BLS affirme que 1,2 million de travailleurs nés à l’étranger ont été ajoutés au cours du seul mois de février …

La compensation ? Un record de 1,2 million de travailleurs nés à l’étranger  (c’est-à-dire immigrants, légaux et illégaux, mais  pour la plupart illégauxajoutés en février !

Sommes-nous réellement censés croire de telles absurdités ?

J’ai du mal à croire que plus d’un million de travailleurs nés à l’étranger aient été ajoutés au système en un seul mois alors que les licenciements sont à des niveaux extrêmement élevés.

Selon Challenger, Gray & Christmas on vient d’assister au plus grand nombre de licenciements durant le mois de février depuis la Grande Récession …

Les annonces de licenciements en février ont atteint leur plus haut niveau pour le mois depuis la crise financière mondiale de 2007-2008, selon la société d’outplacement Challenger, Gray & Christmas.

Le total de 84 638 réductions prévues a montré une augmentation de 3 % par rapport à janvier et de 9 % par rapport au même mois de l’an passé, les entreprises technologiques et financières étant en tête.

D’un point de vue historique, il s’agit du pire mois de février depuis 2009, qui avait vu 186 350 annonces alors que le pire de la crise financière semblait toucher à sa fin.

Nous connaissons réellement une crise de l’emploi dans ce pays, mais ceux qui sont au pouvoir tentent de nous convaincre que ce que nous pouvons voir de nos propres yeux n’est pas réellement la réalité.

En d’autres termes, ils nous mettent très mal à l’aise.

L’une des façons d’y parvenir est de classer ailleurs les gens qui ne travaillent pas.

Lorsqu’un adulte ne travaille pas, il est classé soit comme « au chômage », soit comme « inactif ».

En février,  6 458 000 Américains étaient officiellement considérés comme « au chômage ».

Si ce chiffre était exact, ce serait une bonne nouvelle.

Mais 100 285 000 autres Américains étaient considérés comme « inactifs » en février.

Lorsque vous additionnez ces deux chiffres, vous obtenez un total de 106 743 000 Américains qui ne travaillent pas.

En d’autres termes, près de 107 millions d’Américains n’ont pas d’emploi à l’heure actuelle.

Permettez-moi d’essayer de mettre ce chiffre en perspective.

Pendant la Grande Récession, ce nombre n’a même jamais atteint 90 millions.

Ainsi, à l’heure actuelle, le nombre d’Américains au chômage est bien plus élevé qu’il ne l’a jamais été lors de la pire récession économique depuis la Grande Dépression des années 1930.

Parallèlement, les conditions continuent de devenir encore plus difficiles pour ceux qui travaillent réellement.

Le coût de la vie a augmenté beaucoup plus rapidement que nos salaires, ce qui exerce un stress énorme sur les ménages d’un bout à l’autre du pays.

Récemment, j’ai été stupéfait d’apprendre qu’une maison de 160 pieds carrés à Las Vegas se loue 950 dollars par mois …

Une petite maison dans la vallée de Las Vegas fait sensation.

Nichée entre deux immeubles d’appartements, la petite maison de 160 pieds carrés, proposée à 950 $ par mois, a reçu plus de 113 demandes de locataires enthousiastes.

C’est absurde.

Mais c’est ce que nous ont donné des années d’impression monétaire.

Le logement est devenu plus inabordable que jamais, et cela ne se produit pas uniquement dans nos zones métropolitaines densément peuplées.

Vous allez avoir du mal à le croire mais une maison moyenne à Bozeman, dans le Montana, se vend désormais à plus d’un million de dollars

Bozeman, dans le Montana, une petite ville d’environ 56 000 habitants, a vu les prix de l’immobilier monter en flèche en raison de l’augmentation de la migration vers la région, faisant s’envoler la demande de propriétés.

Le prix des maisons unifamiliales dans la région a augmenté de près de 40% pour atteindre plus de 1,16 million de dollars en février, selon le Bozeman Real Estate Group.

Dans le même temps, les salaires stagnent, voire baissent dans certains cas.

En fait, il a été rapporté que « 48 % des 2 000 entreprises américaines interrogées ont réduit les salaires pour certains postes » en 2023…

Mais certains ont une mauvaise surprise lorsqu’ils parcourent les listes de postes vacants. Une augmentation de salaire est pratiquement impossible; dans de nombreux cas, les salaires semblent inférieurs à leur salaire antérieur – même pour les mêmes emplois.

Ils n’imaginent pas les choses. Un rapport de 2023 sur les tendances salariales de ZipRecruiter a montré que 48 % des 2 000 entreprises américaines interrogées avaient réduit les salaires pour certains postes.

La classe moyenne est systématiquement réduite en lambeaux.

Chaque jour qui passe, de plus en plus d’Américains rejoignent les rangs des pauvres, et le nombre de sans-abri ainsi que la faim explosent dans tout le pays .

Ce que nous vivons est le résultat direct d’années de politiques irresponsables.

Malheureusement, bien pire se profile à l’horizon. Le reste de l’année 2024 sera atroce, et 2025 sera encore plus douloureux.

Source: theeconomiccollapseblog

L’Or en 2024: Pourquoi Devriez-vous Investir ?

Est-ce que votre portefeuille est prêt pour 2024 ? L’or, cet atout séculaire, continue d’éblouir et de sécuriser les patrimoines des investisseurs avisés. Avec une réputation solidifiée par des millénaires, l’or se distingue comme une véritable ancre dans les tumultes économiques. En cette année décisive, examinons pourquoi l’or mérite une place de choix dans vos investissements.

L’Or et l’Inflation : Un Duo Inséparable

Avec l’inflation grimpant à des sommets inédits, l’or brille par sa capacité à préserver la valeur. Contrairement aux idées reçues, l’or ne se contente pas de suivre l’inflation ; il la devance, offrant un havre de paix lorsque les devises vacillent. Des études récentes révèlent que, sur les 50 dernières années, l’or a surpassé l’inflation 3 fois sur 4, soulignant son rôle crucial dans la protection du pouvoir d’achat.

Au Cœur des Crises : L’Or comme Refuge

Les tensions géopolitiques actuelles mettent en évidence la volatilité des marchés. Les investisseurs, témoins des récents bouleversements, se tournent vers l’or, attestant de sa fiabilité en périodes d’incertitude.

« En 2023, face à la crise, mon investissement dans l’or a été mon bouclier, » partage Julien, un investisseur chevronné, illustrant l’impact tangible de l’or sur la préservation des actifs.

Le Service Premium de L’ONCE D’OR : Votre Allié

Pourquoi se contenter d’investir dans l’or quand vous pouvez optimiser cet investissement ? Le Service Premium de L’ONCE D’OR transforme l’accès à l’or et à l’argent, offrant des conditions exceptionnelles. Grâce au code « 360 », bénéficiez de tarifs préférentiels et d’avantages exclusifs qui maximisent votre investissement, rendant l’or non seulement accessible mais aussi extrêmement rentable.

Pourquoi l’Or en 2024 ?

Avec la montée de l’inflation et une instabilité croissante, l’or se révèle être plus qu’une simple assurance : c’est une stratégie d’investissement judicieuse. Sa résilience historique, combinée à la facilité d’accès via le Service Premium de L’ONCE D’OR, en fait un choix incontournable pour ceux qui cherchent à sécuriser et à fructifier leur patrimoine dans un climat économique incertain.

Êtes-vous prêt à prendre une longueur d’avance ? Investir dans l’or aujourd’hui, c’est sécuriser votre demain. Découvrez comment le Service Premium de L’ONCE D’OR peut transformer votre approche de l’investissement en métaux précieux.

Contactez-nous dès aujourd’hui par telephone ou par mail :

02 97 54 15 62

[email protected]

Ne laissez pas passer cette opportunité d’or !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Accès illimité à des livres gratuits - Cliquez pour en profiter !

LES PLUS POPULAIRES 🔥

Investissez dans L'Or via notre partenaire de confiance "L'once d'Or".

X