Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
Charles Sannat: « ENORME : Mario Draghi admet pour la 1ère fois qu’un pays peut sortir de l’euro ! »
 

C’est une déclaration assez extraordinaire de Mario Draghi et qui est totalement passée inaperçue faute évidemment de reprise dans les médias.

Pourtant, Mario Draghi, le gouverneur de la BCE, vient de dire que « tout pays qui souhaiterait quitter la zone euro devrait au préalable solder ses comptes avec le système de paiements commun, a expliqué le président de la Banque centrale européenne (BCE), Mario Draghi, dans une lettre à deux députés européens italiens ».

« Si un pays devait quitter l’Eurosystème, ses avoirs sur ou ses dettes à la BCE devraient d’abord être réglés en totalité », a-t-il écrit.

Pour l’Italie, par exemple, un tel solde représenterait 358,6 milliards d’euros à payer sur la base des données à fin novembre du système de paiements Target 2, qui enregistre tous les flux de paiements entre les pays membres de la zone euro.

Que cela veut-il dire ?

Que pour la première fois, Draghi confirme bien la possibilité qu’un pays puisse techniquement sortir de l’euro !

Que pour la première fois, Draghi avance même des éléments techniques à une telle sortie par un pays de la monnaie unique.

C’est évidemment un changement majeur !

Préparez-vous mes amis, il est déjà trop tard et l’euro va mourir. La seule question est « comment et quand » !

Charles SANNAT

Poster un Commentaire

Me notifier des
avatar
Un homme averti en vaut deux
Invité
Un homme averti en vaut deux
« Ça ressemble pas tellement à un aveu mais plutôt à une menace déguisée…? Dragui est tellement vicieux et malin… Tout est bien calculé… » Pas idiot ! On pourrait aussi interpréter le message de la façon suivante : « Tu veux de barrer de la zone Euro, OK mais tu casques ! » A mon sens, ce n’est cependant pas le problème principal : La France (malgré son pessimisme chronique) est la deuxième puissance économique de la zone Euro et nos cousins italiens (malgré leurs problèmes) la troisième. Vous me suivez ? Si un politique français ou italien d’ailleurs (mieux les deux ensemble)… Read more »
pythos
Invité
pythos

Remarque pas très économique ni financière mais quand je vois la tête de ces mecs, je me dis que toute cette saleté européenne ne rend pas très heureux…
Ils pourrissent le monde mais ils le paient de leur personne ici-bas, sans compter ce qui les attend après ! L’Heure des comptes, des vrais comptes arrivera à coup sûr !

Jean Paul Vieron
Invité

comme ca c est clair , ces partis politiques sont la pour enfumer les eurosceptiques tout en les maintenant sous la domination de bruxelles https://www.youtube.com/watch?v=0dtrXodjXKE

Christophe Morestin
Invité

la Grece sombre………..

legendedoree
Invité
legendedoree

Cette dette envers l’UE est virtuelle… puisqu’il suffit au pays qui redevient libre d’imprimer de la monnaie. Cela n’a qu’une incidence toute relative car momentanée sur la parité euro/nouvelle monnaie du pays. Après vogue la galère !

cyrus
Invité
cyrus

C’est clair, comme j’ai lu dans les différents commentaires, à charge de l’Italie d’imprimer de la lire pour rembourser… Même un billet édition spécial bce de 300 milliard
Mais je me dis aussi que si Mario pour se venger décidait d’utiliser tout cet argent en une fois pour acheter du tangible en Italie, il provoquerait une inflation monstre et logiquement un écroulement de la nouvelle devise italienne?
Je sais pas si je me trompe?
Ça ressemble pas tellement à un aveu mais plutôt à une menace déguisée…?
Dragui est tellement vicieux et malin… Tout est bien calculé…

Stephane Desouches
Invité

La dette auprès de LA BCE est totalement fictive et les pays européens qui veulent sortir de ce chantage n’ont qu’à faire comme l’Islande refuser de rembourser

Rude Lapaix
Invité

oui oui oui !!!!!

Jo Lo
Invité

Il a dit qu’il fallait d abord rembourser ses dettes au près de la bce. Soit 356 milliards d euros… Pour l Italie… Ce qui revient à dire que c est impossible

Frederic Collard
Invité

Voilà bien la preuve que les pays membres de l’UE sont devenus des républiques bananières

Chafika Tazi
Invité
Un homme averti en vaut deux
Invité
Un homme averti en vaut deux

Pas bête l’idée d’imprimer du papier WC …
La lire est rétablie en catimini, la Banque Centrale italienne imprime à tout va, rembourse sa dette en Lire (ben oui il y a une équivalence LIT/EUR) …
Ça ressemble bougrement à l’émission d’oblig, non ?
Les obligs pourries ? Pas grave la BCE les rachète ! Et la boucle est bouclée.
Bon ! je dis surement des c…..ies, mais cela fait du bien de se détendre …

wpDiscuz