Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Les chiffres de l’activité manufacturière plongent et signalent qu’il est temps d’appuyer sur la touche “Panique”

Panic-Button-On-KeyboardOn n’a pas vu de tels chiffres depuis la dernière récession mondiale. J’ai récemment écrit à propos de la manière dont le commerce mondial est en train d’imploser sur toute la planète, et c’est exactement la même chose lorsqu’il s’agit du secteur manufacturier. Nous venons d’ apprendre que l’activité manufacturière en Chine avait ralentit pour le septième mois consécutif, et comme vous le verrez ci-dessous, le secteur manufacturier américain est confronté à “sa période la plus difficile depuis la crise financière mondiale”. Oui, les marchés actions mondiaux ont rebondi un peu après avoir connu une belle chute entre le mois de janvier et la première moité du mois de février. Mais cela ne veut pas dire que la crise soit terminée. Tous les marchés baissiers ont des hauts et des bas, et celui-ci n’y dérogera pas. Pendant ce temps là, les mauvais chiffres économiques continuent de tomber et indiquent qu’une nouvelle récession mondiale est déjà là.

Il suffit d’observer ce qui se passe en Chine. L’activité manufacturière continue d’imploser, et les usines licencient au rythme le plus rapide jamais enregistré depuis la dernière crise financière

L’activité manufacturière chinoise a reculé pour le septième mois consécutif en février. L’Indice des directeurs d’achat (IDA) a baissé à 49 en février, contre 49,4 en janvier, selon le Bureau d’Etat des statistiques (BES) et la Fédération chinoise de la logistique et des achats.

Un chiffre supérieur à 50 indique une expansion, alors qu’un indice inférieur à 50 signifie une contraction.

Une enquête privée a également montré que les usines chinoises ont licencié au rythme le plus rapide jamais enregistré depuis sept ans en Février , ce qui soulève des doutes quant à la capacité du gouvernement à réduire les surcapacités de l’industrie cette année sans déclencher une forte hausse du chômage.

Pendant des années, l’expansion de l’économie chinoise a contribué à la croissance économique mondiale.

Mais maintenant, les choses ont radicalement changé.

Aujourd’hui, les choses vont tellement mal que le gouvernement chinois admet que des millions de travailleurs vont perdre leur emploi dans les industries sous contrôle de l’état en Chine

Li-KeqiangLe premier ministre chinois a déclaré en rendant visite Lundi au secrétaire du Trésor américain Jacob Lew que son gouvernement poursuivait activement des réformes douloureuses afin de réduire les surcapacités des industries du charbon et de l’acier qui sont un frein à son ralentissement économique et exclu de dévaluer sa monnaie pour stimuler les exportations.

Les commentaires du premier ministre Li Keqiang lundi au secrétaire du Trésor américain Jacob Lew étaient conformes à la déclaration commune des responsables financiers du Groupe des 20 plus grandes économies riches et en développement qui s’étaient réunis le week-end dernier à Shanghai. Ils s’étaient engagés à éviter les dévaluations monétaires pour stimuler le commerce et avaient exhorté les gouvernements à accélérer les réformes afin de faire repartir la croissance mondiale qui est en plein ralentissement.

Dans toutes les industries contrôlées par l’ Etat, jusqu’à six millions de travailleurs pourraient perdre leur emploi, avec près de deux millions pour la seule industrie du charbon.

Mais ce n’est pas seulement la Chine qui a des problèmes. A l’heure actuelle, c’est l’activité manufacturière mondiale qui ralentit littéralement, et c’est exactement ce que nous nous attendions à voir si une nouvelle récession mondiale commençait. Le tableau et l’ analyse ci-dessous proviennent de zerohedge

Comme le montre le tableau ci-dessous, 28 pays ont publié leurs chiffres jusqu’à présent. Sept ont vu des améliorations dans le secteur manufacturier en Février, vingt ont enregistré une baisse, et l’Inde est restée sans tendance. Cela signifie que plus de 70% de la planète a vu l’activité manufacturière se détériorer en Février par rapport au mois de Janvier.
Global PMI February table_1
En termes de croissance réelle, il y avait 21 pays en territoire positif et 7 en territoire négatif. En particulier, la Grèce est passé d’un territoire neutre en janvier à négatif en février, tandis que Taïwan vient de chuter en dessous du seuil de croissance en février.

Malheureusement, la plupart des Américains ne font pas vraiment attention à ce qui se passe dans le reste du monde. Pour la plupart d’entre eux, ce qui importe vraiment est ce qui se passe à l’intérieur de leur pays à savoir les Etats-Unis.

Et bien sûr, les nouvelles ne sont pas bonnes. selon les derniers chiffres du mois de février, il y a davantage de mauvais signaux qui s’accumulent à propos de l’activité manufacturière américaine, et cette tendance qui se poursuit remonte déjà à l’année dernière. Ce qui suit est ce que Chris Williamson, économiste en chef chez Markit, avait à dire à propos de ces chiffres

“Les dernières données du mois de février montrent de sérieux signes de faiblesse de l’activité manufacturière américaine. La production et la croissance du carnet de commandes continuent de s’aggraver, entraînés par la chute des exportations. Des emplois ont été crées à un rythme plus lent et les prix à la production sont en baisse à un rythme jamais vu depuis la mi-2012.

“La détérioration de la performance du secteur manufacturier depuis la mi-2014 a globalement suivi la hausse du dollar, rendant les produits américains plus chers sur les marchés aux Etats-Unis et en Outre-mer et conduit les consommateurs à privilégier les produits importés moins chers.

«Avec d’autres vents contraires , y compris le ralentissement dans le secteur pétrolier, l’incertitude accrue en raison de la volatilité des marchés financiers, les inquiétudes de la croissance mondiale et les préoccupations croissantes au sujet de l’élection présidentielle, il n’est pas surprenant que le secteur manufacturier soit confronté à sa période la plus difficile depuis la crise financière mondiale. “

Au cours des deux dernières décennies, l’économie américaine a perdu des dizaines de milliers de sites de production. Nous avons désespérément besoin d’une renaissance industrielle et pas d’une autre baisse de la production.

Comme de bons emplois manufacturiers bien rémunérés ont été délocalisés à l’étranger, ils ont été remplacés par des emplois de service peu rémunérés. En conséquence, la classe moyenne est en train de fondre et les classes de pauvres sont en train d’exploser.

C’est difficile à croire, mais aujourd’hui plus de 46 millions d’Américains dépendent pour vivre de coupons alimentaires, et pourtant un pourcentage important de ces gens ont effectivement un emploi. On les appelle les «travailleurs pauvres», et cela devient un problème majeur dans ce pays.

Et peu importe ce que Obama peut dire, le chômage reste un problème majeur aux Etats-Unis. Actuellement, les taux de chômage dans 36 Etats sont plus élevés qu’ils ne l’étaient juste avant la dernière récession qui avait frappé en 2008.

Bien sûr, beaucoup de gens vont se pencher sur cet article et orienteront leurs discours sur la hausse des marchés financiers ces deux dernières semaines afin de prouver que les choses s’améliorent. C’est ce genre d’approche absurde qui empêche le peuple américain de se rassembler afin de trouver des solutions à leurs problèmes.

La vérité est que les États-Unis connaissent un déclin économique depuis des décennies. L’infrastructure économique a été anéantie, la classe moyenne ne cesse de fondre, et ils ont amassé le plus gros tas de dette de l’histoire.

Toute personne qui croit que les choses vont “très bien” est dans un état de déni absolu. Consommer beaucoup plus de richesses que ce qu’on produit n’est pas une formule saine pour une économie durable, et c’est juste une question de temps avant de le découvrir à ses dépens.

Source: theeconomiccollapseblog

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x