Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Un sondage donne 53% des Britanniques en faveur du Brexit
 

brexit-go-outCinquante-trois pour cent des Britanniques se déclarent favorables à une sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne lors du référendum du 23 juin, selon un sondage Ipsos Mori pour le quotidien Evening Standard publié jeudi.

Sans tenir compte des indécis, 47% des électeurs interrogés voteraient, eux, pour un maintien dans l’UE.

C’est la première fois depuis l’annonce du référendum que ce sondage mensuel de l’institut Ipsos Mori donne le camp du Brexit en tête des intentions de vote.

Sa précédente enquête pour l’Evening Standard, publiée le 18 mai, donnait les partisans du maintien dans l’UE à 55% des intentions de vote, contre 37% pour le camp du Brexit.

Un sondage Survation également publié jeudi donne lui aussi les partisans du Brexit en tête avec 45% des intentions de vote contre 42% pour le camp du maintien. Les 13% restants sont toujours indécis.

Comme d’autres sondeurs avant lui, l’institut Ipsos Mori observe que le facteur décisif de ce retournement de tendance tient au fait que le débat référendaire est passé des sujets économiques au thème de l’immigration.

“L’immigration est devenu l’argument principal tandis que l’économie, la meilleure carte dans le jeu des partisans du maintien, devenait moins pertinente au cours du mois écoulé”, a commenté Ben Page, le directeur de l’institut de sondage.

Mais il note également qu’un cinquième des 1.257 personnes interrogées entre les 11 et 14 juin se déclarent encore susceptibles de changer d’avis.

“Les sondages ne font pas des prédictions, mais les sondeurs parfois oui: personnellement, je pense que comme en Ecosse le statu quo pourrait triompher à la dernière minute, mais cela se présente très serré”, a-t-il dit.

En 2014, des sondeurs avaient donné les séparatistes en tête des intention de vote avant le référendum sur l’indépendance de l’Ecosse, qui avait finalement abouti à la victoire des partisans de son maintien dans le Royaume-Uni.

Source: nouvelobs

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
9 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Beerus Schum
4 années plus tôt

La donne va changer avec l’assassinat de la femme politique… Que je trouve relativement suspect à ce moment là et que la campagne penchait pour un brexit…

Eternel Absent
4 années plus tôt

Au revoir les anglais… le saviez vous? Les anglais installés en France font systématiquement des demandes de CMU qui plume qui?

Crisidor
Crisidor
4 années plus tôt

Le 23 juin, j’ai déjà prévu le dessert : île flottante et crème anglaise avec un whisky single malt.

Lucky Luc
Lucky Luc
4 années plus tôt

Faut espérer que les Anglais ne fassent pas la même “CONNERIE” que nous !

Croyez nous, nous savons de quoi nous parlons !

albi
4 années plus tôt

ils vont bien nous sortir un petit 50,1% en faveur du maintien. manipulation, manipulation quand tu nous tiens!

Gillou
Gillou
4 années plus tôt

Selon le camarade Staline :” peu importe comment les gens votent, l’important c’est comment on compte” Rien n’a changé depuis (voir l’Autriche).

Viremoitouceskon II
Viremoitouceskon II
4 années plus tôt

Messieurs les Anglais, SORTEZ les Premiers !

Bleklerock
Bleklerock
4 années plus tôt

Nous ne sommes pas au bout de nos surprises .

Den
Den
4 années plus tôt

C’est bientôt la fin de euro

9
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x