Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Brexit: le Royaume-Uni court au « désastre », s’alarme Richard Branson
 

branson« Ce pays va entrer en récession ». Voici le constat alarmant dressé par le fondateur et président de Virgin Group à la suite du référendum sur le Brexit.

Le Brexit continue de soulever de vives inquiétudes dans le monde des affaires. Pour Richard Branson, le fondateur et président de Virgin Group, la victoire du camp du « Leave » lors du référendum de jeudi dernier est une grave erreur pour son pays qui désormais court au désastre.

La Grande-Bretagne va entrer en récession, a estimé l’homme d’affaires, qui s’est prononcé pour un nouveau scrutin maintenant que les électeurs peuvent prendre conscience des conséquences qu’aurait une sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne (UE).

Le président de Goldman annonce qu’il va falloir annuler le Brexit « d’une manière ou d’une autre »

« Il s’agit de la pire période », selon Alan Greenspan au sujet du Brexit

« Ce pays va entrer en récession. On vient de vivre deux des pires journées ; les banques ont été massacrées, ce qui signifie qu’elles ne vont plus prêter d’argent, nous allons entrer en récession », a dit Richard Branson lors de l’émission « Good Morning Britain » sur ITV. « Nous courrons au désastre. Je ne pense pas que les gens ont réalisé le désordre qu’allait engendrer leur vote », a-t-il ajouté.

Des pertes importantes pour son entreprise

Le milliardaire, dont le groupe est présent dans de multiples secteurs, du transport aérien à la finance, a ajouté avoir annulé un « très gros » contrat qui concernait environ 3.000 emplois à cause du résultat du référendum. « Nous ne nous portons pas plus mal que n’importe qui mais j’estime que nous avons perdu un tiers de notre valeur en Bourse», a-t-il dit.

Interrogé par ailleurs dans le « Guardian », il explique avoir rencontré des hommes d’affaires chinois qui ont beaucoup investi en Angleterre mais envisagent désormais de suspendre leurs projets d’investissement et de retirer ceux déjà engagés.

« Les milieux d’affaires ne veulent pas que des hommes politiques détruisent de fond en comble ce qu’ils ont mis des années et des années à construire et je pense que c’est ce qui vient de se passer », a-t-il dit au quotidien. « Des milliers et des milliers d’emplois vont disparaître à cause de ça. Des milliers d’emplois qui auraient été créés vont être perdus et les retombées seront très douloureuses. »

Source: lesechos

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
7 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Michelle Gabriella Danis
4 années plus tôt

le vôtre aussi

Jean Paul Rinaldi
4 années plus tôt

N’IMPORTE QUOI

Michelle Gabriella Danis
4 années plus tôt

vous vous êtes le meilleur économiste du monde!!!!

Franck
4 années plus tôt

Affreux affreux affreux affreux ! On en pleurerait presque que tout ces banquiers se retrouvent sans le sou, et donc sans tous leurs pouvoirs de nuisance et de corruption ! 🙂

samuel
samuel
4 années plus tôt
Reply to  Franck

Et puis après, faut voir comme il y a des gens pas moins fourbes dans le bas de la société. Et oui il n’y a pas que les banquiers qui se conduisent comme ça, c’est-à-dire des gens qui taxent souvent les autres, mais qui en réalité sont toujours incapables de gérer au mieux un budget et cela même en retrouvant une place dans le copinage.

Bruno Duhaze
4 années plus tôt

Un milliardaire qui n aura pas de soucis un égoïste

Géraldine Gé
4 années plus tôt

Alors si richard branson s’alarme

7
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x