Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
Dow Jones et S&P 500 s’envolent à leurs plus hauts historiques ! Mais comment est-ce possible ?

Stock-Market-SoaringLe Dow Jones et le S&P 500 viennent de clôturer à leurs plus hauts historiques le mardi 12 Juillet 2016, et c’est une très bonne nouvelle.

Vous pourriez penser que cette déclaration est étrange voire ironique surtout lorsqu’elle provient de Michael Snyder, le rédacteur en chef du site “The Economic Collapse Blog” (accéder aux articles traduits ici), mais la vérité est que je ne souhaite absolument pas assister à l’effondrement du système financier. Car nous avons tous vu ce qu’il s’est passé après la crise de 2008 – des millions de personnes ont perdu leur emploi, des millions de personnes ont perdu leur maison, et les dégâts économiques avaient battus tous les records. Donc, non, je ne veux pas que cela se reproduise dans un proche avenir. Tout ira beaucoup mieux pour nous si les marchés financiers sont stables et que les indices continuent de progresser. Si le Dow Jones et le S&P 500 pouvaient poursuivre leur hausse, cela me conviendrait très bien. Malheureusement, je ne pense pas que cela va se passer ainsi.

Bien entendu, je ne croyais pas que nous parlerions à la mi-Juillet 2016 au sujet de nouveaux plus hauts historiques sur les marchés financiers. Nous avons vu de très fortes fluctuations à la hausse comme à la baisse sur les marchés financiers au cours des 12 derniers mois, et les baisses furent plutôt violentes. En Août 2015, nous avions assisté à la plus grande secousse sur les marchés depuis la crise financière de 2008, et nous avions assisté par la suite aux mêmes secousses en Janvier et Février 2016. Puis récemment, en Juin 2016, chacun craignait que le résultat du vote pour le Brexit aurait fait plonger les marchés financiers mondiaux, et c’est bien ce qui s’est produit brièvement, mais depuis, nous avons vu un rebond et un rattrapage sans précédent.

Mais alors, quelle est la raison de cette hausse soudaine ?

Nous y reviendrons dans un instant, mais d’abord, passons en revue quelques-uns des chiffres du mardi 12 Juillet 2016. Ce qui suit provient de USA Today

trader-hysteriqueLes trois principaux indices ont gagné 0,7% chacun, le Dow Jones a progressé de 121 points et a clôturé à un nouveau plus haut historique. Le S&P 500 a lui aussi clôturé à un sommet jamais enregistré. Les très grandes entreprises qui composent le Dow Jones évoluent maintenant à 18347,67, soit environ 35 points au-dessus du précédent sommet historique qui datait du 19 mai 2015 à 18312,39 points.

Le S&P 500 se situe dorénavant à 2152,14 points, ce qui correspond à un gain de 15 points par rapport à la clôture du lundi 11 Juillet 2016.

Dans l’ensemble, nous avons vu les indices progresser jusqu’à plus de 8% au cours des deux dernières semaines. Normalement, on considère qu’une hausse est saine sur les indices, s’ils progressent de 10% sur une année entière

La Ministre de l’Intérieur Theresa May est appelée à devenir le Premier ministre du Royaume-Uni, le Mercredi 13 Juillet 2016.

Les marchés boursiers à travers le monde ont fortement rebondi après la panique et le sell-off brutal engendré par le vote pour la sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne.

“Au cours des deux dernières semaines, post Brexit, le S&P 500 a progressé de plus de 8 %,” a déclaré Adam Sarhan, directeur général de Sarhan Capital. “En règle générale, une hausse de 10 % sur l’ensemble d’une année est considérée comme normale.”

Ce qui rend tout cela encore plus étrange, c’est le fait que les investisseurs aient sorti leur argent des marchés actions comme si nous étions à nouveau en 2008. En réalité, le site zerohedge nous explique que les investisseurs ont retiré leur argent des fonds actions pour la 17ème semaine d’affilée.

Alors pourquoi les indices continuent de monter ?

Si vous pensez que c’est dû à l’intervention des banques centrales, alors vous avez du nez et surtout raison.

Partout à travers le Pacifique, les actifs ont été voracement engloutit par la banque du Japon, et l’architecte des “abenomics” vient de remporter une victoire électorale majeure qui a déclenché et entretenu un énorme rallye haussier là-bas…

shinzo-abePendant ce temps là, au Japon, Le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, a donné lundi le coup d’envoi d’un nouveau plan de relance budgétaire après la victoire nette de la coalition qu’il conduit aux élections sénatoriales de dimanche. Le Nikkei a augmenté de près de 2,5 % durant la nuit, alors que le yen a effacé tous ses gains post-Brexit par rapport au dollar.

“A court terme, je pense que ça va aider, mais sur le long terme, nous verrons”, a déclaré J.J Kinahan, stratège en chef à TD Ameritrade. “Je pense que beaucoup de gens sont entrés dans une situation dont ils ne peuvent plus sortir.”

En Europe, la BCE a injecté énormément d’argent dans le système financier, et le résultat du vote pour le Brexit semble avoir ravivé l’interventionnisme forcené des banques centrales en Europe. Collectivement, l’intervention entre les japonais et les européens a engendré “une montée en flèche des achats d’actifs par les banques centrales à leur plus haut niveau depuis 2013”

Il y a six mois, Matt King expliquait que “de nombreux clients demandaient une mise à jour sur les liquidités injectées par les banques centrales.”

Et ce que cette mise à jour révèle est “une montée en flèche des achats d’actifs par les banques centrales à leur plus haut niveau depuis 2013.”central-banks-liquidityEt par conséquent, le mystère sur celui ou ceux qui achètent les actions alors que tout le monde les vend est révélé et surtout résolu.

Alors maintenant, vous connaissez la suite de l’histoire…

Les fondamentaux économiques n’ont pas changé. La Chine est encore en train de ralentir. Le Japon est toujours embourbé dans une crise économique pluriannuelle. Une grande partie de l’Europe est toujours aux prises avec une véritable crise du système bancaire. Une grande partie de l’Amérique du Sud vit toujours une véritable dépression.

Ici aux Etats-Unis, à peu près tous les indicateurs auxquels vous pouvez penser, indiquent que l’économie ralentit. Si vous en doutez, alors lisez mon article précédent intitulé “Exclusif: Implosion de l’économie américaine: les 15 points que nous cachent les médias !”.

Cet artificiel rallye haussier auquel nous assistons actuellement peut être comparé au “dernier souffle” d’un patient mourant.

Et je souhaite sincèrement que ce “dernier souffle” puisse durer aussi longtemps que possible. Car bien que je mets en garde les gens à ce sujet depuis longtemps, je ne suis pas vraiment impatient de voir ce qui va arriver par la suite.

Les dégâts économiques et financiers qui se profilent sont inévitables, et ce ne sera pas agréable pour chacun d’entre nous. Mais laissez moi croire qu’il nous reste un peu de temps pour en profitez encore avant que l’on siffle la fin de partie et que la lumière s’éteigne.

Source: theeconomiccollapseblog

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
17 Comment threads
5 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
9 Comment authors
LE BREBIS GALLEUXBenoit Archambaultle voyeurskyOuassime Zaouali Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
LE BREBIS GALLEUX
Invité
LE BREBIS GALLEUX

“Bien que je METTE” et non “mets”…Allons, allons !

Benoit Archambault
Invité

La planche à billets!

le voyeur
Invité
le voyeur

Là, je constate qu’ils veulent tous être celui qui sera la star du “je l’avais prédit”! Mais voilà, les revirements , bien souvent en finance sont le fruit de la panique et non de l’analyse! Alors fermez les yeux et attendez les événements! Ou prenez la chance….

sky
Invité
sky

“La dictature parfaite serait une dictature qui aurait les apparences de la démocratie, une prison sans murs dont les prisonniers ne songeraient pas à s’évader. Un système d’esclavage où, grâce la consommation et au divertissement, les esclaves auraient l’amour de leur servitude … » en fait la démocratie, est l’art de faire croire au peuple qu’il gouverne, mais les hommes emprisonnés ne peuvent ni agir, ni parler, ni vendre, ni acheter, ni exister sans l’intervention de l’État et la mesure déterminée par lui. Elle fait ainsi de la vie son éternel esclave. Tout a était programmé à l’avance et se… Read more »

Paul Ray
Invité

C’est l’effet BREXIT. . . FREXIT vite avec UPR… http://www.upr.fr

Ouassime Zaouali
Invité

Hahahahahahahahahahahahhaha fn pendant qu’on y est hahahahahahahahahahahahhaha

Marc
Invité
Marc

Franchement mauvais ces economistes, suffit de mettre un graphique sur la table pour voir que le sp500 ira a 2200.

Ben Med
Invité

Je vous prie de croire messieurs en ma sincérité que cette hausse inexpliquée est purement artificielle voulue et mise en scène par des personnes sans foi ni loi pour leurrer et piéger les crédules et cacher les immenses dégâts causés à l’économie mondiale.

Dadou
Invité
Dadou

la messe est dite

Eric Dufour
Invité

20000 pts 25000 le dow jones et pourquoi pas 30000 tant qua tout manipuler.

Sebastien Cormier
Invité

Ca reflète pas la réalité