Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Brexit: Vote toujours tu m’intéresses… La sortie du Royaume-Uni de l’U.E susceptible d’être reportée à 2019

david-cameronLa Grande-Bretagne pourrait sortir de l’Union européenne en 2019 plutôt qu’à la fin de cette année, rapporte le Sunday Times. Le journal cite des sources informées par des ministres qui expliquent que les services chargés de négocier le Brexit ne sont pas prêts.

Les Britanniques se sont prononcés le 23 juin pour quitter le Bloc européen, mais la Première ministre, Theresa May, a prévenu qu’elle ne ferait pas appel cette année à l’article 50, qui déclenche la procédure de séparation. Elle estime avoir besoin de temps pour préparer les négociations.

Le ministre britannique du Commerce international, Liam Fox, a estimé le mois dernier que le début de l’année prochaine serait propice pour déclencher l’article 50. Mais selon des sources des milieux financiers de la City qui disent avoir été prévenues par des ministres, les négociations pourraient même commencer plus tard, fin 2019.

Quel Brexit ? Jean-Claude Juncker a nommé le britannique Julian King commissaire à la sécurité

Le président de Goldman Sachs annonce qu’il va falloir annuler le Brexit « d’une manière ou d’une autre »

En cause: le retard accumulé dans la formation d’équipes ministérielles affectées à la question du Brexit ainsi qu’au commerce international, précise le journal. L’élection présidentielle française, en avril-mai, et les élections en Allemagne, en septembre, sont également susceptibles d’entrer en jeu, poursuit-il.

Source: romandie

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
9 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
michel clerc
michel clerc
4 années plus tôt

le report est du aussi aux elections electorales en France et en Allemagne, comment negocier serieusement avec des gens qui ne seront plus au pouvoir en 2017, pour le reste on peut faire confiance aux politiques de GB contrairement a leurs homologues français, le referendum sera respecté

Petit Jean-Michel
4 années plus tôt

Le nom de Junker ne vous dit rien il est pourtant prédestiné avez vous entendu parler de junck bonds c’est a dire des bons pourris d’autre part la bce est dirigée par mario Draghi son nom est dragon en italien or dans l’apocalypse il est question d’un dragon a 7 têtes dont une sera tranchée cela ne vous dit toujours rien il s’agit de la création de l’europe avec la création de l’europe des 6 a laquelle s’est joint la grande bretagne donc nous avons le dragon a 7 têtes dont une des têtes vient d’être tranchée avec le royaume… Read more »

Megeve Mike Beaudet
4 années plus tôt

Out NOW !

Callewrt
Callewrt
4 années plus tôt

2019 …… d’ici la on sera en plein effondrement economique et Nibiru sera en plein passage !!!! alors Brexit, politique , bourse on pensera plus a sauver sa peau !!!!

Ayach Abdouroihim
4 années plus tôt

Quid alors de l’intransigeance de Jean-Claude Juncker dans la mise en oeuvre, quasi-immédiate, du procédure de Brexit ?

Fabrice Laisney
4 années plus tôt

Qu’ils dégagent de suite !

Lavil
Lavil
4 années plus tôt

Il se trouve que selon les gouroux de l U.E que Cameron a usé un peu trop de la pseudo démocratie Européenne en faisant ce référedum . Résultat ils éssaient d éclipser le résultat et montre véritablement que nous sommes au début d une dictateur mondialiste .2019 est une diversion consistant à laisser faire le temps éffacer les traces de ce référendum .il n y a qu une révolution qui pourra remettre les pendules à l heure , pour l instant le peuple est endormie et abrutit

Endsyst
Endsyst
4 années plus tôt

Les votes ne servent à rien, plus on avance dans le temps et plus les preuves sont flagrantes.

samuel
samuel
4 années plus tôt

En réalité la bureaucratie a pris une telle place dans le monde que le totalitarisme n’est pas loin, il y aura certainement dans l’histoire d’autres Adolf Eichmann. On aimerait se tromper , or que nous montre déjà la crise économique. Ce dont nous nous inquiétons, ce n’est pas tant le poids de la bureaucratie de plus en plus envahissant dans tous les domaines de la vie. A coté de ça les grandes multinationales monopolistiques comme Microsoft font pas moins le jeu des premières bureaucraties. L’individu devenant de plus en plus à la merci des grands groupes marchands ou bureaucratiques de… Read more »

9
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x