Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
Michael Snyder: Banque des règlements internationaux, … La dette chinoise risque d’exploser. Effondrement imminent !
 

chinese-moneyCette fois-ci, le signal d’alarme a été tiré du sommet du système financier mondial avec la BRI(Bureau des règlements internationaux).

La BRI vient d’avertir que toutes les conditions étaient réunies pour qu’une “véritable crise bancaire” éclate en Chine. Depuis la dernière crise financière, il y a eu un boom sans précédent du crédit en Chine. A l’heure actuelle, l’ensemble des prêts en Chine vient d’atteindre un niveau vertigineux qui est supérieur à 28.000 milliards de dollars. C’est tout simplement plus important que les systèmes bancaires américains et japonais réunis. Bien que la dette publique soit sous contrôle en Chine, la dette des entreprises représente dorénavant 171 % du PIB chinois, et ce n’est plus qu’une question de temps avant que cette bulle d’endettement n’éclate. La situation en Chine est devenue tellement désastreuse que la Banque des règlements internationaux vient de tirer la sonnette d’alarme

Philippe Béchade: La chine est une MONTAGNE de dette

un paramètre clé permettant d’évaluer la vulnérabilité du crédit se retrouve maintenant trois fois plus élevé que le niveau indiquant le seuil de danger et il continue de se détériorer, malgré les engagements pris par le Premier ministre chinois Li Keqiang de se passer de l’endettement pour soutenir la croissance avant qu’il ne soit trop tard.

Selon la BRI, la «différence entre le ratio crédit / PIB de la Chine et sa tendance à long terme» a atteint 30,1% au premier trimestre 2016. Cet indicateur est destiné à mesurer «la surchauffe financière et les potentielles difficultés financières». Son niveau, le plus élevé jamais atteint pour ce pays, est préoccupant: au-delà de 10% la BRI estime qu’un pays fait face à un risque bancaire. Ce niveau est nettement supérieur à ceux qui avaient été atteints en Thaïlande en 1997 et aux États-Unis en 2008 avant l’éclatement de la bulle spéculative liée aux Subprimes.

Les études réalisées sur les crises bancaires au cours des soixante dernières années indiquent que tout score supérieur à 10% nécessite une surveillance accrue.

Si vous n’êtes pas familier avec la Banque des règlements internationaux, il suffit de penser à elle comme étant la pierre angulaire du système financier mondial. elle exerce une énorme influence sur l’économie internationale, et malgré cela, elle n’a de comptes à rendre à personne. Ce qui suit est un résumé de la manière dont la Banque des règlements internationaux fonctionne, et cet extrait provient de l’un de mes articles précédents, intitulé “Qui contrôle l’argent ? Une banque centrale mondiale, qui n’a de comptes à rendre à personne et dont les membres qui ne sont pas élus contrôlent secrètement tout”

banque des règlements internationauxUne organisation internationale immensément puissante dont la plupart des gens n’ont jamais entendu parler, contrôle secrètement toute la masse monétaire mondiale. On l’appelle, la Banque des Règlements Internationaux (ou BRI, BIS en anglais pour Bank for International Settlements). C’est la banque centrale des banques centrales. Elle est localisée à Bâle en Suisse et possède des succursales à Hong Kong et à Mexico City. En clair, c’est une sorte de banque centrale mondiale dont les membres ne sont pas élus et n’ont de comptes à rendre à personne, elle possède une immunité totale contre toute imposition et toute loi nationale. Même Wikipedia admet “qu’elle n’est responsable devant aucun gouvernement”. La BRI fut utilisée pour blanchir l’argent des nazis durant la seconde guerre mondiale, mais aujourd’hui, le but principal de la BRI est de guider et de diriger la planification centralisée du système financier mondial. La BRI se compose de 58 banques centrales et elle a bien plus de pouvoir sur la performance de l’économie américaine dans l’année à venir (et au delà de toute autre économie) que n’importe quel politicien. Tous les deux mois, les banquiers centraux du monde entier se réunissent à Bâle pour une nouvelle “réunion sur l’économie mondiale”. Durant ces réunions, des décisions sont prises qui affecteront la vie de chaque personne sur la planète et aussi incroyable que cela puisse paraître, aucun d’entre nous ne trouve rien à dire ni à redire. La Banque des Règlements Internationaux est une banque qui a été fondée par l’élite mondiale et elle opère pour son propre bénéfice; elle est destinée être l’une des pierres angulaires du système économique mondial émergeant.

Normalement, la Banque des règlements internationaux évite de faire des déclarations extrêmement alarmantes, et son signal d’alerte à propos de la Chine ne lui ressemble pas.

Est-ce qu’ils sont au courant de quelque chose dans les coulisses que nous ne savons pas ?

Cela ne fait aucun doute. Le système financier mondial est bien plus fragile et bien plus vulnérable que ce que la plupart des gens pourraient imaginer. les banques centrales du monde entier n’ont jamais autant utilisé l’impression monétaire de toute l’histoire, et les taux d’intérêt ont été amenés à des niveaux extrêmement bas.

Les intérêts négatifs illustrent l’impuissance des banques centrales

Selon Fitch, la dette souveraine à taux négatif est évaluée à plus de 10.000 milliards de dollars

Croyez le ou non, mais il y a environ 10.000 milliards d’obligations qui se négocient à des taux d’intérêt négatifs actuellement. C’est complètement et totalement fou, et lorsque cette bulle obligataire géante explosera, nous subirons une crise comme personne n’en a encore jamais vu.

Tout récemment, Michael Pento des stratégies du portefeuille Pento s’est exprimé sur cette bulle

“Ce sont les marchés les plus dangereux que j’ai jamais vu de toute ma vie, et j’investi depuis plus de 25 ans.
Quelques chiffres pour estimer la fragilité de cette bulle dont la membrane a été si étirée qu’elle est sur le point d’éclater, un semblant de peur, une panique, même minime, provoquerait un carnage sur les marchés.”

Michael Pento pense qu’une fois que le krach obligataire aura eu lieu, une vague géante percutera l’ensemble du système financier mondial qui s’effondrera

michael-pentoMichael Pento a averti que lorsque les responsables politiques se mettront à cesser d’acheter, les obligations arrêteront d’augmenter, et cela aura un effet dévastateur – et pas seulement sur les marchés obligataires, mais sur toutes les autres classes d’actifs.

Voilà ce qu’il a expliqué “Lorsque cette bulle sur le marché obligataire éclatera, tous les actifs disparaîtront, ils s’effondreront tous ensemble… et j’inclus dans ce tout, les diamants, les voitures de sport, les fonds communs de placement, les obligations municipales, les revenu fixes, les FPI, les obligations, les actions, tout, même les matières premières – tout s’effondrera simultanément avec l’éclatement de la bulle obligataire”.

Beaucoup de spécialistes avaient prévu que nous aurions déjà dû connaître une crise financière majeure en 2016, mais les choses sont restées relativement calmes jusqu’à présent, ce qui a mis les gens dans un faux sentiment de sécurité.

Mais il est important de se rappeler que depuis 5 trimestres d’affilée, nous assistons à la chute des bénéfices des sociétés, et on anticipe déjà qu’il y en aura un 6ème lorsque les chiffres définitifs pour le troisième trimestre seront publiés.

On a jamais vu une chute pareille des bénéfices durer aussi longtemps dans l’histoire sans que cela ait eu d’importantes conséquences économiques et financières. Ce qui suit provient d’un récent article de Fortune, tiré d’une récente note rédigée par Jim Bianco…

Egon Von Greyerz: Les gens vont tout perdre et les conséquences seront dévastatrices

Rien de tout cela ne peut expliquer comment les indices boursiers ont fait pour grimper ces derniers temps.

“Depuis 1947, à chaque fois que les bénéfices avaient autant baissé, sur une période aussi longue, une récession était déjà en cours ou sur le point de débuter”, écrit Bianco. ” Il n’y a eu qu’une seule exception, ce fut entre le milieu de l’année 1986 et le début de l’année 1987.”

Mais si vous vous souvenez bien, un événement très important avait eu lieu en 1987: un effondrement du marché boursier qui avait fait perdre près de 30% à l’indice S&P 500 en seulement cinq jours.

Ce n’est plus qu’une question de temps avant que cette longue baisse des bénéfices n’impacte sévèrement Wall Street.

Les actions peuvent rester pendant un certain temps à des niveaux irrationnels, mais l’histoire nous a toujours montré que toutes les bulles finissent par éclater.

Et croyez moi ou pas mais lorsque cette bulle éclatera, elle fera passer celle de 2008 pour un pique nique.

Source: theeconomiccollapseblogLire les précédents articles de Michael Snyder

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
10 Comment threads
4 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
9 Comment authors
bizBenaldjiaJean BaptistebeverlyShut la NSA est là Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
biz
Invité
biz

Message destiné à businessbourse

S’il vous plaît arrêtez de désinformer. Je rappelle ici que la Chine a structurellement un excédent commercial gigantesque contrairement aux Etats-Unis qui eux pour le coup ont un déficit commercial structurel de l’ordre de USD 40 mrds par mois (oui, oui par mois)

Donc si vous deviez nommer un pays qui a des problèmes de dettes ce n’est pas la Chine puisqu’elle a en conséquence de ce qui est expliqué ci-dessus des réserves de changes colossales mais les Etats-Unis.

Pour finir, merci d’arrêter de nous gaver avec vos titres catastrophistes qui n’ont aucun sens smile

Benaldjia
Invité
Benaldjia

Au cœur de l’hydre financière: la Banque des Règlements Internationaux de Bâle… L’institution la plus secrète au monde Petit rappel avant de lire cet excellent article de Michael Snyder : ce qui est appelé banques centrales: la BCE, la Bundesbank, la Banque d’Angleterre, la Banque de France, la Banque de la Réserve Fédérale des Etats-Unis etc… sont des consortiums de BANQUES PRIVÉES, qui sont gérées par des hauts fonctionnaires d’état, payés grassement des deniers publics. Ces gens s’enferment tous les deux mois dans des réunions secrètes à Bâle donc pour y décider en privé du sort économique du monde, le… Read more »

Jean Baptiste
Invité
Jean Baptiste

Un an de produit ménager celà me paraît bcp, enfin en volume de flacons, bidons et tout ce qu’on veut, sinon je suis d’accord avec Mr Theuric. Moi j’utilise depuis longtemps de la Saponaire, un produit allemand qui te permet de tout faire dans une maison, du sol au plafond : Produits Hans RAAB Une goutte/5 L d’eau, je te laisse imaginer combien de temps tu peux tenir avec le flacon de Un Litre. Et en plus celà n’a aucune toxicité pour l’homme et le reste. Les soins pour le corps, c’est tout de la merde les choses du commerce… Read more »

beverly
Invité
beverly

J’avoue que je n’aime pas rire du malheur des autres mais certaines personnes sont tellement egocentriques que lorsque ça arrivera je me demande comment ils vont reagir. Quelque part j’espere que ça va remettre un peu d’ordre dans le cerveau de ces personnes. Et comme beaucoup d’entres vous j’ai jamais été ecouté et c’est moi qui suis trop pessimiste.

theuric
Invité
theuric

Ce n’est pas de l’égocentrisme, enfin, pas la plupart du temps, mais plutôt l’impossibilité de concevoir que le monde tel qu’il existe puisse être différent demain.
Ensuite, à vous de faire la distinction entre l’un et l’autre.

Shut la NSA est là
Invité
Shut la NSA est là

Vivement que sa Pete j en ai marre de lire ces articles … effondrement catastrophe tsunamie blablabla….. Quand on pourra plus bouffer on se va se serrer les coudes pas avant perso je vais me faire un garde manger c est le seul truc à faire facile à notre niveau ….tenir en temps de guerre économique….fire des affaires s enrichir sur le malheur des autres comme d’habitude c est l’économie non ? Enfin je veux dire l Homme……

beverly
Invité
beverly

Exactement je viens de le dire dans un autre article comment s’y retrouver et qui croire entre ceux qui nous disent que c’est imminent et ceux qui font des previsions (de dettes) dans plusieurs années. ça lasse et fatigue ! Je vois que les choses bougent gravement mais est ce que ça va encore être ainsi sur plusieurs années. Quand on vit sur la crainte on ne prevoit plus grand chose dans sa vie et j’avoue que pour ma part je ne sais plus sur quel pied danser entre être prevoyante ou profiter de la vie peu importe ce qui… Read more »

theuric
Invité
theuric

Vous pouvez toujours faire la fête tout en vous préparant à cette échéance.
Et puis, quoi qu’il en soit, prenez les informations et faites vos propres idées, après tout, combien de ceux ne cessant de blablater avaient prévu la crise de 2008?
Sauf si vous voulez faire un concours de sottise avec eux et que vous vouliez gagner.

theuric
Invité
theuric

C’est à mon sens l’ensemble du système économique qui est touché et si il tient ce n’est que parce que l’expérience des nombreuses crises précédentes fit que furent mises en place, au fur et à mesure que les déséquilibres s’accentuaient, diverses dispositions qui, certes, évitèrent sur le moment que tout s’effondre, mais en en amplifiant les instabilités. C’est dans une sorte de phénomène de surfusion dans laquelle l’économie globalisées se retrouva et se retrouve aujourd’hui. Voyez, par exemple, comment le commerce international ralentit, les banques occidentales mettent au chômage nombre de leurs employés ou les hyper-productions monétaires se perpétuent… Plus… Read more »

theuric
Invité
theuric

Vous avez raison.

bob
Invité
bob

Ancien actionnaires de bri . Je eux dire le désert des tartares.

Lumpenprolétariat
Invité
Lumpenprolétariat

“mais que je passe pour un fou”
Ouais ça fait ça… Négatif dépressif aussi lol… Mais bon étant donné que tout se vérifie quelques mois après…
On en est certain, ça va venir, c’est plus qu’une question de temps.
Fais comme moi, prépare tes vannes pour te foutre de leur gueule, les pauvres ouinouins quand ils vont pleurer, tu pourras leur offrir des klenexs… parce que eux vraiment, ils vont déprimer, mais pour de vrai, lol

Lumpenprolétariat
Invité
Lumpenprolétariat

http://fr.investing.com/equities/deutsche-bank
Que ce soit aussi la DB où encore les banques italiennes, ça va bien finir par arriver…
Et dire qu’un jour on y sera… putain à quoi tout ça va ressembler…

toto
Invité
toto

Oui mais à suelle heure là ?