Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
Pas de crise financière selon Janet YELLEN. Ce n’est pas ce que dit la Banque des Règlements Internationaux – BRI

Janet Yellen, la présidente de la Réserve fédérale américaine, est parfaitement convaincue que l’Amérique ne vivra pas une nouvelle crise financière avant très longtemps.

En fait, elle vient même d’annoncer publiquement qu’elle ne pensait pas voir de nouvelle crise financière de son vivant. Mais d’autres banquiers centraux voient les choses différemment. Par exemple, dans son dernier rapport publié récemment, la Banque des règlements internationaux (BRI) vient d’avertir qu’une nouvelle crise financière pourrait bientôt frapper et de façon “plus intense”. Mais alors, qui a raison ?

Ce serait bien s’il s’avérait que Janet Yellen ait raison. Personne ne devrait souhaiter que la crise de 2008 se reproduise, et Janet Yellen semble parfaitement convaincue qu’elle ne verra jamais de son vivant une nouvelle crise financière de cette ampleur

Dirais-je qu’il n’y aura jamais plus de crise financière ? Vous savez sans doute que ce serait aller bien loin mais ce que je crois c’est que nous sommes bien plus en sécurité; j’espère que ce ne sera pas de notre vivant, en fait je ne le crois pas”, a-t-elle dit, lors d’une séance de questions-réponses à Londres.

Bien que la dette publique américaine a presque doublé depuis le début de la dernière crise financière, bien que la dette des entreprises a également presque doublé depuis 2008, bien que les consommateurs américains ont plus de 12.700 milliards de dollars d’endettement et même si les 25 plus importantes banques américaines sont exposées à hauteur de 222.000 milliards de dollars sur les produits dérivés, Janet Yellen pense que le système financier américain “est beaucoup plus sûr et beaucoup plus solide” qu’il ne l’était en 2008…

“Je pense que le système est beaucoup plus sûr et beaucoup plus robuste”, a déclaré janet Yellen.

“Nous faisons beaucoup plus d’efforts afin de tenter de détecter les risques qui ne sont peut-être pas apparents en matière de stabilité financière, en surveillant certains secteurs du système financier qui ne sont pas soumis à la réglementation, afin d’essayer de détecter les dangers qui pourraient apparaître et menacer la stabilité financière.”

J’ai le sentiment que ces mots pourraient revenir la hanter, et le fait qu’elle ait plus d’impact que quiconque sur l’économie américaine rend ses propos bien plus qu’inquiétants.

En réalité, de nombreux signaux indiquent qu’un nouveau ralentissement économique majeur se profile, et beaucoup d’entre eux annoncent que la prochaine crise financière majeure approche à grands pas. Par exemple, il suffit de prendre en compte ce qui vient d’être publié dans le dernier rapport de la banque des règlements internationaux (BRI). Cette institution financière est considérée comme “la banque centrale des banques centrales”, et ce dernier rapport avertit que la période actuelle de croissance pourrait prendre fin très brutalement et que cette fin pourrait ressembler davantage à un boom financier qui se terminerait mal

Selon ce rapport, on commence déjà à voir en Chine et dans d’autres pays émergents, dont la Thaïlande, les mêmes signes de tension qui avaient été enregistrés aux États-Unis et en Grande-Bretagne peu avant le début de la crise financière mondiale de 2008.

Claudio Borio, qui dirige le département économique à la BRI, estime que la période actuelle de croissance pourrait prendre fin très brutalement :

« Cette fin pourrait ressembler davantage à un boom financier qui se terminerait mal, exactement comme la dernière récession l’a montré, de manière plus intense ».

Et bien entendu, un bon nombre d’analystes reconnus par la communauté financière sont d’accord avec la BRI. Par exemple, sur CNBC dans l’emission Trading Nation, Marc Faber surnommé « docteur Catastrophe », a expliqué que les marchés actions pourraient prochainement plonger de «40% voire plus»

Si Marc Faber surnommé « Dr. Doom » : « docteur Catastrophe » a raison, le marché boursier pourrait à nouveau connaître une sacrée embardée – à tel point que les investisseurs voudront sans doute se retirer rapidement et se couvrir en conséquence.

Marc Faber, baissier convaincu et rédacteur en chef du site “The Gloom, Boom & Doom Report”, vient de faire une terrible déclaration puisqu’il prévoit que les marchés actions pourraient plonger de 40% voire plus.

Une baisse de cette ampleur pourrait envoyer l’indice S&P 500 de 2.438 points(valeur à la clôture vendredi) à 1.463 points.

“‘Nous sommes en marché montant depuis huit ans. Le NASDAQ est poussé à la hausse par un très petit nombre d’actions,’ explique Faber jeudi dernier sur l’émission ‘Trading Nation.’ Ce marché montant n’est ‘pas un très bon signe pour la santé du marché, et les valuations des actions sont très élevées,’ ajoute-t-il.”

“Il ajoute par ailleurs que ‘lorsque les actions commenceront à baisser, la volatilité grimpera, et les actions partiront encore plus rapidement à la baisse.”

Faber prévoit que les banques vont avoir besoin du soutien de l’Etat… et que les gouvernements vont commencer à taxer les citoyens à une échelle sans précédent

Mais peu importe car avec le temps, nous verrons qui aura raison et qui aura tort.

Mais souhaitons qu’une autre crise comme celle que nous avons vu en 2008 n’éclate pas prochainement, car des dizaines de millions d’Américains n’y sont tout simplement pas préparés.

Selon un tout récent sondage qui vient d’être publié, près de la moitié des américains dépensent beaucoup plus d’argent aujourd’hui qu’ils ne le faisaient durant les mois précédents

Près de la moitié des Américains disent que leurs dépenses sont équivalentes voire supérieures à leurs revenus, selon une nouvelle étude réalisée par le centre sur l’innovation des services financiers (Center for Financial Services Innovation). Et pour les 18 à 25 ans, le pourcentage dépasse la moitié des américains qui font partie de cette tranche d’âge et atteint aujourd’hui 54%.

“La moitié de l’Amérique n’a pas de filet de sécurité financier”, a déclaré Jennifer Tescher, présidente et directrice générale du Center for Financial Services Innovation (CFSI), qui a publié l’étude. “Ils vivent vraiment au bord de la précarité”.

Et une autre étude récente vient de révéler que 69% des Américains n’ont aucun filet de sécurité financier en cas de crise majeure.

Avec autant d’américains qui ont du mal à joindre les deux bouts, la nation américaine aurait du mal à faire face à un choc financier majeur. Et si une crise venait finalement à éclater, beaucoup d’américains perdraient leur rang social et disparaîtraient de la classe moyenne.

Même si la situation parait relativement calme pour l’instant, la pauvreté a progressé à travers toute l’Amérique. Par exemple, selon le Daily Mail, le nombre de sans-abri à Los Angeles a augmenté de 23% depuis un an

Selon les derniers chiffres publiés en mai, le nombre de sans-abri dans la région de Los Angeles a bondi de 23% depuis un an et atteint dorénavant près de 58 000 individus. Parmi ces sans-abri, environ 5 000 sont d’anciens combattants. En matière de sans-abri, c’est la ville aux Etats-Unis où l’on compte le plus grand nombre d’anciens combattants, et ce chiffre est en augmentation de près de 60% par rapport à la même période de l’année précédente.

Et on peut observer les mêmes phénomènes partout à travers les Etats-Unis.

Le déclin économique auquel fait face l’Amérique remonte maintenant à plusieurs dizaines d’années. L’infrastructure économique des Etats-Unis s’est vidée, sa classe moyenne ne représente plus qu’une minorité de la population américaine, et ils ont accumulé la plus grande montagne d’endettement de toute l’histoire de l’humanité afin d’essayer de sauver une qualité de vie qu’ils ne méritent pas.

Imminence d’un effondrement financier – 5 Hauts Spécialistes l’annoncent ! Egon Von Greyerz: « Croyez moi si vous le voulez, mais un krach gigantesque est imminent. »

Espérons que Janet Yellen ait raison et, souhaitons que cette prochaine crise financière majeure puisse être retardée le plus longtemps possible.

Mais que cette prochaine crise financière arrive rapidement ou pas, en réalité, l’économie américaine continuera de se détériorer tant que les dirigeants de ce pays prendront les mêmes mauvaises décisions qu’ils prennent depuis des décennies maintenant.

Source: theeconomiccollapseblogLire les précédents articles de Michael Snyder

Get Prepared Now!: Why A Great Crisis Is Coming & How You Can Survive It (Broché)


By (author):  Michael Snyder, Barbara Fix

Prix habituel EUR 14,12
Neuf: EUR 14,12 EUR En stock
Used from: Non disponible
buy now

The Rapture Verdict (Broché)


By (author):  Michael Snyder

Prix habituel EUR 16,93
Neuf: EUR 17,18 En stock
Used from: EUR 17,18 En stock
buy now

The Beginning Of The End by Michael Snyder (2013-05-15) (Bunko broché)


By (author):  Michael Snyder

Prix habituel EUR 36,93
Neuf: EUR 36,93 EUR En stock
Used from: EUR 36,93 En stock
buy now

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
13 Comment threads
3 Thread replies
4 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
9 Comment authors
Philippe Le RouxRodolphe CyrTittytainmentYves GunderDenis Cloutier Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Philippe Le Roux
Invité

Pas de crise, Ouf.. me voilà rassuré !

Rodolphe Cyr
Invité

Vieille menteuse, veille croche !!!

Yves Gunder
Invité

Ils l’ont pris exprès débile, comme lagarde, macrote, may etc….

Denis Cloutier
Invité

Voyons , les crises financières sont cycliques et imprévisibles, sauf pour certain prophètes et/ou manipulateurs. Glissez en un mot a Georges Soros et ses disciples.

Sebastian Salmon
Membre

Le seul moyen de repousser cet effondrement économique à vitam eaternam et d’imprimer toujours plus d’argent.

Vincent
Invité
Vincent

Ca me fait penser à des situations de films, quand les gouvernements disent à la population “ne paniquer pas, tout va bien se passer, la situation est sous control” alors que c’est totalement l’inverse. Et bim peu de temps après ça éclate.

mjix
Invité
mjix

AH AH AH ! en étant ultra optimiste , le marché est en lévitation artificiel grâce aux QE ( planche à billet ) et plus il y en aura et plus dévaluation il y a ! A cela , vous aurez remarquez que tout se dégrade vite surtout les emplois et c’est voulu ! croyez le ou pas mais cela ne tiendra pas longtemps ainsi ! la chute sera plus lourde que 2008 et plus longue et dur aussi ! le système sans cash sera une sorte de prise d’otage du citoyen pour éviter la chute généralisés et détournée par… Read more »

Marc Chivrac
Membre

`la veille vit dans un monde virtuel. L’amérique est proche de la fin comme l’Europe d’ailleurs. Une bonne guerre mondiale pour effacer les dettes et le chaos à venir.ALLEZ UNE PETITE PROVOCATION POUR FINIR DANS L’Autre monde.Je me prépare au chaos.Dans ce monde là faire des enfants est un crime

icaran
Invité

Madame Yellen est un excellent baromètre :elle s’est toujours trompée donc
préparons nous…..

DickButt
Invité
DickButt

Dans un sens, elle a surement raison, elle parle de crise financière, rien ne nous dis qu’ils n’ont pas déjà prévu un évênement qui fera changer les termes, on a vu Obama demander aux banques d’augmenter la sécurité au niveau internet, idem pour le réseau électrique, ces deux domaines peuvent parfaitement être une cible, et créer une chute des marchers similaire à une crise financière, mais sans en être une pour autant, elle joue tout simplement sur les mots. Et puis en prenant compte qu’en 2018 il y aura une forte accélération pour la mise en place des monnaies numériques,… Read more »

Tittytainment
Invité
Tittytainment

Et oui !
Tout ceux qui pensent qu’il y aura un krach et se réfugie dans l’or ne pense pas au cas où toute la monnaie deviendrait virtuel et qu’une loi mondiale dise que le cash ne vaut plus rien et n’est plus utilisé dans les transactions !
Certains vont tomber de haut…