Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Simone Wapler: La main visible de la Fed
 

janet-yellenJanet Yellen a parlé : l’économie américaine va très bien. Mais il faut attendre qu’elle aille encore mieux pour songer à remonter les taux. Derrière le baratin, le calendrier politique parle : la Fed ne fera rien avant de connaître le nouveau président.

La situation des Américains est en réalité beaucoup moins enviable que ce que disent les statistiques officielles regardées par les apprentis sorciers monétaires. Il est très probable que Janet Yellen ne le sache même pas ; d’ailleurs, ce n’est pas son problème. Sa seule « mission » est de protéger les banques (stabilité financière) et sa préoccupation de garder son poste. Elle ne prendra donc aucune initiative avant les élections présidentielles.

Mais revenons à la vraie vie et aux nouveaux pauvres. Janet Yellen a raison : la reprise n’est pas solide et les laissés pour compte forment un gros bataillon.

« J’ai lu beaucoup de chose sur la reprise. Son avènement a même été claironné en une du New York Times et du Financial Times la semaine dernière.

Je ne pense pas que ce soit vrai. »

Jim Clifton, président de Gallup, le 20 septembre 2016

Tiens, tiens, que voit donc Jim Clifton que les statistiques officielles complaisamment commentées par la presse ne voient pas ?

« Ce que les medias oublient c’est que 25 million de personnes ne sont pas visibles dans le taux de chômage officiel de 4,9%.

(…)

Prenons quelqu’un de la classe moyenne, qui a un bon boulot à 65 000 $ par an. Cet emploi est supprimé dans un monde en changement, bouleversé, et son nouvel emploi à plein temps est rémunéré à 14 $ de l’heure – soit environ 28 000 $ annuel. Notre Américain dévasté reste comptabilisé comme employé à plein temps puisqu’il a effectivement un emploi à plein temps, bien qu’avec une paye amputée de façon drastique. Il est sorti de la classe moyenne et est invisible dans les statistiques ».

Selon un sondage de Gallup, le nombre d’Américains qui disent appartenir à la classe moyenne ou à la classe moyenne supérieure est passé de 61% (chiffre moyen entre 2000 et 2008) à 51% aujourd’hui.

Vivre à l’année sur un parking, …. Voilà ce qu’il reste à la classe moyenne américaine.

USA: Les villages de tentes pour sans-abri poussent comme des champignons. La pauvreté est en Inflation vertigineuse

Inversement, 48% estiment maintenant appartenir à la classe moyenne inférieure ou plus modeste contre 36% en moyenne auparavant.

10% de 250 millions d’individus, soit 25 millions de déclassés, invisibles des statistiques.

Mais le mirage statistique a la vie dure.

Tout comme le mirage de la politique monétaire des banques centrales.

L’or et l’argent, les monnaies séculaires qui n’ont pas besoin de banquier central et ne sont la dette de personne, ont réagi à la hausse, l’argent s’adjugeant même plus de 3% sur le moment.

Pour plus d’informations et de conseils de ce genre, c’est ici et c’est gratuit

Source: la-chronique-agora


simone-waplerSimone Wapler est directrice éditoriale des publications Agora, spécialisées dans les analyses et conseils financiers. Ingénieur de formation, elle a quitté les laboratoires pour les marchés financiers et vécu l’éclatement de la bulle internet. Grâce à son expertise, elle sert aujourd’hui, non pas la cause des multinationales ou des banquiers, mais celle des particuliers.

Elle a publié « Pourquoi la France va faire faillite » (2012), « Comment l’État va faire main basse sur votre argent » (2013), « Pouvez-vous faire confiance à votre banque ? » (2014) et « La fabrique de pauvres » (2015) aux Éditions Ixelles.


               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
0 0 vote
Article Rating
Subscribe
Me notifier des
guest
3 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
samuel
samuel
3 années plus tôt

Jim clifton avait écrit un article il y a de cela pas si longtemps, dans lequel il disait:

 » Des millions de mauvais managers tuent la croissance de l’Amérique  »

http://www.journaldunet.com/management/expert/56401/des-millions-de-mauvais-managers-tuent-la-croissance-de-l-amerique.shtml

Je pense que c’est tout-à-fait d’actualité c’est pourquoi Janet Yellen ne dit pas la vérité afin de pouvoir mieux garder son poste, et encore nous n’avons pas tout vu des plus mauvais « managers » ou dirigeants « économiques » de ce monde, c’est comme à la poste et partout ailleurs.

samuel
samuel
3 années plus tôt

« Selon un sondage de Gallup, le nombre d’Américains qui disent appartenir à la classe moyenne ou à la classe moyenne supérieure est passé de 61% (chiffre moyen entre 2000 et 2008) à 51% aujourd’hui. »

Ils n’ont pas des sondages plus récents ou intègres à Gallup, mais peut être qu’ils ne le peuvent plus.

gus
gus
3 années plus tôt

Janet parle exactement comme Obama, tout le long de sa présidence il a agit comme s’il etait en campagne électoral « on va faire ci, on va faire ça » mais fait le bordel au lieu d’en parler.

3
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x