Olivier Berruyer: Faut-il redouter le pire pour nos banques ?

Le FMI vient de publier un rapport alarmant sur la stabilité financière dans le monde. Pourquoi les banques européennes sont-elles pointées du doigt ? Les banques françaises sont-elles plus solides depuis la crise de 2008 ? Analyse d’Eric Delannoy, vice-président de Nous Citoyens et Olivier Berruyer, auteur du blog les-crises.fr et membres des Econoclastes. Ecorama du 6 octobre 2016 présenté par David Jacquot, sur Boursorama.

Charles Gave: 70% des banques européennes en état de quasi faillite

Charles Gave: « Le système bancaire italien est en faillite ! »

Suivre Olivier Berruyer

Suivre Olivier Berruyer sur les éconoclastes
Suivre Olivier Berruyer sur Linkedin
Suivre Olivier Berruyer avec Twitter

Source: boursorama

19 commentaires

  1. Je vous trouve un peu dur avec Olivier Berruyer. Il ne se place pas en dissident (on a vu ce qu’est devenue la dissidence en 3 ans…) . Il fait un travail d’information et d’analyse. Il faut des personnes comme lui avec un pied dans le meanstream, car même si il ne va pas a fond sur certain sujet, il met un pied dans la porte, et parce qu’il a un pied dans le meanstream, nous pouvons nous alors utiliser son travail et sa caution pour argumenter sur des sujets style Ukraine et montrer ce que fait l’europe et l’otan. Si nous presentons du cercle des volontaire (qui fait du bon boulot), et autres, le client crie tout de suite « complotisme ». La avec lui on commence a ouvrir une porte

  2. le problème,c’est le capitalisme,point. si on continue comme ça,on aura ce genre d’emmerdes dans encore 1000 ans,avec les mêmes discussions.

    1. le monde ne tindra pas 1000 comme ca.
      Pour le capitlisme, je crois qu il faut etre plus nuance. Le problem, c’est l hyper capitalisme, pas un capitalisme raisone. Depuis 25 ans, c’est le delire total… Et ca finira tres tres mal je pense

  3. C’est bien beau d’analyser la situation des banques, mais ne serait-il pas plus juste de commencer par la situation de l’industrie mondialisée?
    De ça, rares sont ceux en abordant le sujet, ou de manière détournée.
    Pour moi, c’est bien la paupérisation des populations occidentales, le déclassement des classes-moyennes, qui aujourd’hui s’étend à l’ensemble du monde, qui génère la désindustrialisation de la globalisation heureuse, puisque les productions ne trouvent plus preneur.
    Ceci provenant des béances frontalières, ce que les sots nomment la globalisation, et qui n’est que la domination des oligarques américains sur l’ensemble des populations du globe (bien que Russes, chinois, iraniens et bientôt indiens remettent en cause).
    Ce n’est qu’ensuite que les problèmes bancaires peuvent se penser.
    Si vous ne comprenez pas les causses premières d’un problème, vous ne lui trouverez jamais de solution adaptée et ne ferez qu’empirer les choses.
    Et les faiblesses bancaires sont des effets et non pas la cause du délitement économique d’échelle mondiale en cours en ce moment.

  4. Olivier Berruyer a fait un travail remarquable à tous les niveaux.
    Au niveau économique, il nous a éclairé sur la dérive du système avec les autres membres des éconoclastes.
    Au niveau politique (tout est lié, oui !), il a permis de rétablir (pour ceux qui recherchent la vérité) la pensée unique si chère aux médias français.
    C’est un homme extrêmement honnête intellectuellement et un honnête homme au sens 18e…
    Les attaques mesquines de certains montrent précisément la qualité de son travail.
    Aux détracteurs, un petit rappel : « la vérité blesse mais le mensonge tue ».

  5. Olivier Berruyer a fait un excellent travail sur les banques, je vois qu’il continue son travail d’alerter dommage que son site ce soit éloigné de l’optique de départ.

  6. J’ai du mal avec cette personne, comme beaucoup de gens.
    Je sais qu’il se livre à une Censure très vive afin de filtrer les interventions.

    Pour moi, il y a trop de différences entre le propos et l’acte.
    Point final.

    1. Je lui en ai parlé, au début il m’écoutait, puis à la fin je me suis rendu compte qu’il préférait pas moins pousser les gens à lui en vouloir dans la déformation.
      Si vous avez du mal avec cette personne, c’est parce qu’il pourrait pas moins vous rappeler à quoi ressemble le management de nos jours. Si vous étiez en charge de la modération de son blog ? Vous vous livreriez sans doute pas moins à la même censure ou filtrage des gens ne fonctionnant pas intégralement comme vous.
      Il me semble du temps ou il y avait moins de censure les gens préféraient pas moins s’illusionner avec la toile, alors tout le travail d’information qu’il peut abattre vous en faites peut-être pas le dixième, il y a en même qui censurent bien plus selon les premières normes de conduite venant de la foule pour le grand soir. Essayez de changer de pseudo, de voir si cela ne viendrait pas un peu de gens comme vous dans la censure qui se met en place. Du temps ou j’intervenais sur son blog, je voyais bien en quoi mes propos pouvaient déranger la conduite de quelques-uns mais vous n’êtes pas comme ça par derrière.

    1. ah je peux vous dire qu il y a des gens qui reflechise a déplacer l’argent a l étranger a commencer par les assurances vie .ou par faire des achats d action pour les récupérer dans une autre devise a l’étranger . 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page