Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Algérie: la crise financière: Baisse générale des budgets des ministères en 2017
 

algérieLe projet de loi de finances 2017 livre ses premiers secrets. Les chiffres qui en sortent donnent froid dans le dos. Et si le gouvernement n’a pas trop de choix concernant le budget de fonctionnement qui est pratiquement incompressible puisqu’il faut payer à tout prix les fonctionnaires, le budget de l’équipement, lui, a reçu un vrai coup : il a diminué de plus de 12 milliards de dollars. Une baisse qui signifie que les autorités ont décidé de mettre un véritable frein à l’investissement. Une décision qui risque de provoquer une stagnation totale dans le pays. Les autorités devront trouver donc un miracle pour trouver le moyen de faire redécoller l’économie.

Il est vrai que même le budget de fonctionnement a subi une petite coupe de près de 2 milliards de dollars. Cela se traduit notamment par l’absence de recrutement et surtout la réduction des frais liés aux rencontres et séminaires. Ainsi, en dehors du budget de la Défense qui reste inchangé et ceux de la Santé et des affaires étrangères qui ont sensiblement augmenté, tous les départements ministériels ont vu leur budget baisser. Y compris le ministère des moudjahidine dont le budget baisse de 248,6 millions en 2016 pour 245,9 millions de dinars en 2017, nous apprend le document approuvé récemment par le Conseil des ministres et rendu public par nos confrères TSA.

Les gros budgets de l’Etat, à savoir l’Intérieur et l’Education connaissent donc des coupes. Ainsi, le budget de l’Éducation nationale passe de 764,05 milliards à 746,26 milliards de dinars. Celui de l’intérieur descend à 426,13 milliards de dinars pour l’année prochaine, contre 394,26 milliards de dinars pour l’année en cours.

D’autres départements ministériels ont vu leurs budgets réduits de manière drastique. C’est le cas de du ministère de l’Agriculture et de la pêche dont la dotation budgétaire a subi une coupure de plus de 16%.

L’Algérie, un pays qui risque vraiment la faillite

La courbe du chômage algérien va continuer de monter selon le Fonds monétaire international

Par contre, le budget du ministère de la santé a légèrement grimpé passant de 379,4 milliards de dinars en 2016 à 389,07 en 2017. Celui des affaires étrangères est également en hausse. Il sera de 35,21 milliards de dinars en 2017 contre 30,5 milliards de dinars durant cette année. Par contre, le budget de la défense, 1 118,3 milliards de dinars (plus de 11 milliards de dollars) reste identique à celui de l’année qui s’achève. Ce sera donc le premier budget de crise que connaîtra le pays. Pour quelles conséquences ?

Source: algerie-online

0 0 vote
Article Rating
Subscribe
Me notifier des
guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
bob
bob
3 années plus tôt

La fin du pétrole est proche . Dimanche j ai un ami garagiste qui fait r4 qui fonctionne à hydrogène .il avait vu un reportage http://fr.euronews.com/2016/02/09/la-moto-a-hydrogene-inventee-dans-un-garage-bresilien il a changé le réservoir avec un réservoir avec électrolyse et il. Retirer le carbu pour un débitmètre . Il fait attention car c’est interdit de rouler à l eau . Il a toujours peur de faire contrôler par les douaniers.

1
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x