L’Inde confisque l’or et les bijoux de ses citoyens, et mène des raids contre l’argent caché

La répression financière mondiale s’accélère, et c’est l’Inde qui mène pour l’instant la danse. Après avoir rendu ses plus grosses coupures illégales en novembre, le gouvernement indien s’en prend désormais à la détention d’Or.

Cela ne concerne pas uniquement les lingots et pièces d’Or. Récemment, le gouvernement indien a mené des raids dans des propriétés et a même confisqué des bijoux.

Pour en savoir plus, allez lire mon article du 27 novembre 2016 intitulé Cash Chaos in India, 86% of Money in Circulation Withdrawn; Cash Still King in Japan.

Les plus grosses coupures indiennes, ce sont les billets de 500 roupies (7,30 dollars) et de 1000 roupies (14,60 dollars), qui représentent plus de 85% des billets en circulation. Ils n’ont désormais plus cours légal.

Depuis la démonétisation des billets de 500 et 1000 roupies, la population est en panique et le pays en ébullition.

Voici un extrait de Message to Modi: Do No More Harm, par Mihir Sharma.

Le désordre né de la « démonétisation » ne s’estompe pas. Il y a de fortes chances que les bouleversements économiques actuels, notamment dans les régions rurales de l’Inde, affectent la croissance pendant encore quelques trimestres. Il est difficile de prédire quels en seront les effets, nous sommes désormais en territoire inconnu, et les estimations varient considérablement. De nombreux analystes tombent toutefois d’accord avec l’ancien Premier ministre, Manmohan Singh, qui s’attend à voir les récentes politiques faire perdre deux points de pourcentage au taux de croissance du PIB.

La démonétisation a d’abord été présentée comme une attaque de haute précision contre l’argent noir — les piles d’argent illicites qui ont été accumulées à l’abri du regard du percepteur. Il est désormais évident que cette attaque ait été tout sauf précise. Pire encore, des questions gênantes sont aujourd’hui posées quant à la possibilité pour les règles et exemptions qui ont accompagné cette démonétisation d’avoir permis à certains propriétaires d’argent noir de blanchir leurs réserves. C’est pourquoi Modi choisit maintenant de présenter la démonétisation comme un moyen d’encourager le développement d’une société sans espèces.

Et pourtant, l’idée d’une guerre contre le capital non-déclaré reste centrale à la démonétisation, ce qui signifie que Modi devra trouver d’autres manières de poursuivre son agenda. Le gouvernement a déjà commencé à faire des perquisitions chez des individus soupçonnés d’avoir dissimulé des actifs autres que des espèces, comme par exemple de l’or.

Beaucoup s’inquiètent de voir les perquisitions redevenir chose fréquente, ce qui a poussé le gouvernement à tenter d’apaiser la situation en clarifiant, entre autres, que rien ne se passerait si « les réserves d’or des individus se limitent à 500 grammes d’or par femme mariée, 250 grammes par femme non-mariée et 100 grammes par homme ». Il a également ajouté que les bijoux ne feraient l’objet d’aucune limitation, si tant est qu’ils proviennent d’un héritage. L’agent en charge d’une perquisition a « la possibilité, à sa seule discrétion, de ne pas saisir une quantité plus importante encore de bijoux ».

Cela signifie, malheureusement, que les agents fiscaux de l’Inde ont gagné la loterie. Lors d’une perquisition, ils peuvent décider de confisquer, ou non, les réserves d’or d’une famille. Les Indiens possèdent de très importantes réserves d’or – estimées à 20.000 tonnes, dont une majeure partie a été héritée. Les lois qui s’appliquent aux mandats de perquisition simple sont différentes, mais très peu le savent. Plutôt que de faire le ménage en matière de gestion fiscale, le gouvernement a offert aux agents de perquisition plus de pouvoir qu’ils n’en ont eu depuis des décennies. Les riches paieront le nécessaire pour qu’on les laisse en paix, les autres souffriront

Les riches s’en sortent, les autres souffrent

La dernière phrase de l’article précédent en dit long sur ce qui se passe aujourd’hui : « Les riches paieront le nécessaire pour qu’on les laisse en paix, les autres souffriront ».

Les preuves dont nous disposons poussent à croire que ceux qui ont des contacts politiques, ainsi que leurs amis, ont été avertis de ces mesures. Tous les autres se sont retrouvés coincés.

La guerre de l’Inde contre l’argent liquide et l’or

Egon Von Greyerz: Un effondrement dévastateur se profile pendant qu’en Inde, l’Or se vend entre 1600 et 3000 dollars

Les perquisitions d’or renforcent la guerre que mène le gouvernement indien contre les espèces. Et ce genre d’actions finira ultimement par faire grimper la demande en or.

Qu’arrivera-t-il ensuite ?

Je ne cesse jamais de me demander ce qui arrivera ensuite. Certains prétendent le savoir. J’admets être dans le noir. Je suis sûr que nous avançons vers une crise des devises, mais suis incapable de déterminer quand elle se présentera. Et la liste des candidats potentiels ne cesse plus de se rallonger.

Je me suis principalement penché sur le Japon, la Chine et l’Union européenne. L’Inde m’a pris par surprise, mais s’intègre dans ma théorie générale selon laquelle une goutte inattendue viendra bientôt faire déborder le vase, ailleurs qu’aux Etats-Unis.

Les décisions des Etats-Unis pourraient déclencher une crise des devises, mais je suis d’avis qu’une crise frappera d’abord un autre pays. Si je ne me trompe pas, l’or représentera de nouveau une valeur refuge dans toutes les devises, et principalement dans celle qui se trouvera à l’épicentre de la crise.

Source: 24hgold

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               
[AMAZONPRODUCTS asin= »2914569661,2865532321,2914569823,2297004788,2915401233″ partner_id= »busbb-21″ locale= »fr »]

64 commentaires

  1. Bonjour,
    Peut t’on me dire à quoi ça sert d’avoir de l’or physique si l’état peut le confisqué ????
    même en suisse je suppose qu’il y a une trace de nos achats d’or physique je vous remercie de m’informer sur ce sujet
    Manu

  2. « Peer to Peer »
    Cela me rappelle quelque chose …
    Mais quoi ?
    Ah oui ! La Mule !
    Cela a été bien attaqué par les gouvernements ce protocole décentralisé d’échange de fichiers.
    D’ailleurs, à moins que je ne me trompe, c’est passé de mode.
    Dinosaure je suis à ce niveau (quoiqu’ayant bien utilisé La Mule), je préfère avoir la monnaie (et tout le reste) en ma possession qu’un bout de papier ou une adresse internet.

  3. heu, si ça se mesure à la taille de l’arrière-train, alors, oui, Kim Kardashian fait sans aucun problème partie du patrimoine de l’humanité!
    Par contre, si ça se mesure en nombre de neurones en état de fonctionnement, elle ne fait même pas partie du patrimoine des moineaux: ce serait une insulte à la taille de leur cervelle!
    Conclusion, comme aurait dit Einstein, tout est relatif…

    1. Méritant,
      tu as oublié Méritant.

      Bon début de semaine.
      Pour t’aider à penser :

      « La condition d’un peuple abruti est pire que celle d’un peuple brute. »

      Denis Diderot

      1. “On a toujours tort d’essayer d’avoir raison devant des gens qui ont toutes les bonnes raisons de croire qu’ils n’ont pas tort !” R. Devos

  4. Banaliser c’est pas mal aussi …
    Internet, c’est au départ de l’informatique.
    L’informatique au départ c’est une suite de 0 ou de 1 qui sont des impulsions électriques qui passent ou ne passent pas dans un transistor.
    Qui dit impulsions électriques dit électricité.
    Le jour où il n’y a plus d’électricité (par exemple via un attentat terroriste) ben ça ne marche plus et en plus les réseaux électriques sont gérés par … l’informatique.
    Bon allez reste le solaire !
    Je ne parle même pas des réseaux informatiques …
    Je n’ai rien contre le Bitcoin, mais il n’est pas plus sécure que d’avoir un bout de papier garantissant une promesse d’une quantité d’or ou d’argent.
    C’est un peu similaire à la Veracarte, l’or et l’argent sont garantis être dans des zones franches en Suisse, mais ils ne sont pas physiquement en votre possession.
    Tout cela reste virtuel (comme l’économie des marchés d’ailleurs).
    Pas tout mettre là dedans et ne pas en faire une religion. C’est sur !

  5. Si « ils » viennent chez vous pour tenter de rafler votre or, votre précieux pc bitcoïné ne va pas faire un pli.. c’est pas pratique de l’enterrer entre chaque transaction..
    Pour le reste, l’attrait qui nous est vendu avec le bit coin est à 100 % spéculatif avec l’espoir d’une culbute énorme sur l’investissement, réfléchissez avant de vous laisser prendre par le miroir aux alouettes..

    1. Tout ce qui se trouve sur cette planète à un cycle de début et de fin.
      Chaque chose à sa propre échelle de vie….
      Le Bitcoin est très récent et va très vite vers sa fin (limité à 24 millions de bibis)
      L’or existe depuis des millénaires et n’est pas prêt de toucher à sa fin…

      Je vous laisse choisir le camp des brillants ou le camp des affreux !!!

      Hihi 😉

      Bisous à tous les éveillés 😉

    1. Aucun soucis, au moindre problème, Bitcoin | Or garantit vos transactions et vous remboursera en cas de perte, comme n’importe quels gouvernements. En cas de menace, il enverra son armée pour la détruire.

      1. bitecoinqi70max

        Il n’y a que deux façons de procéder : convaincre ou terrifier.
        Avec les abrutis, la terreur est toujours plus efficace.
        On se fatigue moins,
        ça va plus vite.
        Pas de phrases compliquées, pas d’imparfait du subjonctif.
        Juste l’impératif.
        Gilles Legardinier

        Si tu as besoin d’explications,
        je suis toute ouïe.

      2. Ben c’est normal qu’ils veuillent aller à l’étranger !
        Ils ont été nourris à la mamelle de la mondialisation heureuse et du discours TINA …
        Ils ont grandi dans le système libéral-capitaliste …
        Z’ont pas connu l’époque où les soviets foutaient la trouille à l’occident et ainsi calmait les ardeurs de ces derniers.
        Z’étaient pas nés en 1989 !
        Rien que de très normal dans ce truc là, pas de quoi faire l’apologie d’un simple fait divers.

      3. Et @Wallon barre toi, tu as raison, loin, loin, très dans ton paradis.
        Restez surtout entre vous les Bac +40, rien qu’entre vous, surtout rien qu’entre vous.

        Et surtout je vous souhaite qu’aucune femme de ménage, éboueurs et consorts ne viennent entacher votre paradis, de façon à ce que vous viviez bien au milieu de la crasse, des ordures et au milieu des rats.

        Allons mon cher, ne me dis pas que tu vas t’avilir à passer le balai, tu me sembles valoir mieux que ça !!!

        Tu es drôle.

      4. Et @Wallon, le retraité, mort de rire, surtout aussi aucune aide soignante où aide à domicile qui viendra changer tes couches d’ici quelques années.

        Va, court, tout droit vers ton paradis. Vous vous changerez les couches entre Bac+40 lorsque vous serez tous gâteux.

        Vous nous manquez déjà. Sniff

  6. Si l’Etat et ses sbires veulent un jour mon or ils n’ont qu’à prendre des pelles et creuser et qu’ils ne croient pas que je l’ai mis dans le jardin. Même interdit je le garderai 30 ou 40ans j’en ai rien à faire je leur donnerai rien. Même si je peux rien en faire je m en tape j’aime mon or et sa brillance je le garde et eux qu’ils aillent tous en enfer.

  7. Bitcoin & Or , l’homme qui sait tout mieux que les autres…Plutôt , le gars qui veut s’enrichir sur le dos des autres!

    Rien que de la façon dont tu vends ton brol , on comprend tout de suite , le petit poisson rouge qui se débat dans son aquarium pour trouver une porte de sortie.

    Je suppose que les autres intervenants ont du remarquer ce air condescendant et cette syntaxe , ils vous font pensez à personnes?

    1. « En attendant évite de polluer les échanges sans rien apporter de nouveaux 😉 »

      C’est l’hôpital qui se fout de la charité.

      1. Critique Bibi avec des arguments,
        ton orthographe déplorable te fait perdre toute crédibilité.

        IncompétenceS à tous niveaux en socialie.

        Comment s’étonner, alors, que nombre d’administrations soient des foyers infectieux d’incompétence lorsqu’à leur tête, on place des copains et non des talents ?

        L’exemple de Catherine Pégard, journaliste de formation, ancienne conseillère de Nicolas Sarkozy, est de ce point de vue édifiant. Elle est nommée en 2011 – et reconduite en 2016 – à la présidence de l’établissement public du château, du musée et du domaine national de Versailles, sans aucune expérience dans cette matière. Rappelons que c’est elle qui, en 2015, a laissé entrer dans le parc le Vagin de la Reine, d’Anish Kapoor !

        La Rochefoucauld disait : « Le ridicule déshonore plus que le déshonneur. »

        leblogalupus

  8. Hum en effet pas drôle !!! Mais à ns aussi on ns prend ce que l on possède, loi du 8 novembre 2016 votée la nuit sans doute ??,sur les assurances vie que vont elles devenir ???il faut s informer et réagir

    1. leblogpatrimoine
      2012 !…
      Le problème est tout autre lorsque les compagnies d’assurance vie enregistrent des baisses de collecte. Une hausse des taux d’intérêt dans un contexte ou les épargnants confient toujours plus d’épargne aux assureurs n’aurait pas de conséquences fâcheuses …. mais une hausse des taux d’intérêts dans un contexte de décollecte, voir même de baisse de l’encours d’épargne géré par les compagnies d’assurance vie a un tout autre impact.

      Dans un tel contexte de baisse de l’encours, les assureurs seraient dans l’obligation de vendre un partie de leurs actifs obligataires pour satisfaire les demandes de rachats des particuliers. Cette vente massive aurait pour conséquence de matérialiser les moins values latente et donc de remettre en cause la solvabilité des assureurs !

      Bloquer ou interdire les rachats sur les contrats d’assurance vie pour protéger les assureurs !!!

      Face à un tel scénario, les assureurs pourraient se protéger au détriment des épargnants en « interdisant les rachat ». Les épargnants ne pourraient donc plus disposer de leur épargne.

      Deux solutions sont envisageables pour interdire les rachats :

      Le code monétaire et financier permet de suspendre temporairement les rachats sur les contrats d’assurance vie

      Une disposition du code monétaire et financier qui permet de Suspendre, restreindre ou interdire temporairement la libre disposition de tout ou partie des actifs et de suspendre ou limiter le paiement des valeurs de rachat, la faculté d’arbitrages, le versement d’avances sur contrat ou la faculté de renonciation. Cette disposition légale serait imposée par les organismes tutélaires (organisme public de surveillance des compagnies d’assurances vie).

      Les conditions générales peuvent être modifiées UNILATÉRALEMENT par certaines compagnies d’assurance vie

      En effet, lorsque l’on lit par exemple les conditions générales des contrats d’assurance vie à adhésion collective, c’est à dire les contrats d’assurance vie qui sont souscrit auprès d’une association d’épargnant (AGIPI, AFER, MACSF, UNOFI,APREP …), on s’aperçoit rapidement des pouvoirs importants de cette association.

      Extrait des conditions générales de l’AFER :

      Les droits et obligations de l’adhérent peuvent être modifiés par des avenants au contrat, conclus entre Aviva Vie et Aviva Épargne Retraite (les sociétés d’assurance), d’une part, et l’AFER (Association Française d’épargne et de Retraite, le souscripteur), d’autre part. L’adhérent est préalablement informé de ces modifications.

      Ainsi, contrairement à la souscription d’un contrat d’assurance vie individuel, la souscription d’un contrat d’assurance vie à adhésion collective permet à la compagnie d’assurance de modifier les conditions générales du contrat d’assurance vie sans demander l’accord de l’assuré, souscripteur du contrat.

      Pour mieux comprendre, je vous encourage à relire cet article dédié à la différence entre les contrats collectifs et les contrats individuels (Assurance vie à adhésion individuelle ou Assurance vie à adhésion collective ?)

      Pour la petite histoire, dans une précédente vie, j’ai entendu un directeur d’une compagnie d’assurance vie se gargariser de pouvoir faire interdire les rachats via cette modification des conditions générales.

      Par exemple, en accord avec l’association (dont les dirigeants sont bien souvent les dirigeants des compagnies d’assurance vie), il pourrait être envisageable pour une compagnie d’assurance vie de modifier les conditions générales d’un contrat d’assurance vie à adhésion collective. Cette modification des conditions générales pourrait par exemple toucher la disponibilité de l’épargne grâce aux rachats.

      Non, il ne faut pas conserver le fonds euros de votre contrat d’assurance vie !

      La conclusion de cet article pourrait donc être celle ci : Non, a long terme, il ne faut pas conserver le fonds euros de votre contrat d’assurance vie. Même si à court terme, les solutions alternatives ne sont pas légion, il faut maintenant chercher d’autres stratégies.

      Bien évidemment, il convient d’analyser chaque situation patrimoniale avant de prendre une telle décision, mais si on s’arrête à l’analyse financière… Cette conclusion est sans appel : les fonds euros des contrats d’assurance vie ne présentent plus aucun intérêt.

      Alors que le fonds euros était considéré comme le placement sans risque par excellence, la crise actuelle révèle bien des difficultés pour les assureurs et votre contrat d’assurance vie ne doit plus être considéré comme un placement « disponible » et « sans risque ».

      De surcroît, lorsque l’on compare les rendements proposés sur d’autres supports, tel que les comptes à terme par exemple, on s’aperçoit rapidement qu’il est possible d’obtenir des rendements au moins équivalent en prenant moins de risque.
      Excellente analyse,
      non?

  9. L’impartialité de l’auteur laisse à désirer :

     » About the author

    Jdebunt

    JP Buntinx is a 30-year old FinTech and Bitcoin enthusiast living in Belgium. His passion for finance and technology made him one of the world’s leading freelance Bitcoin writers, and he is working to achieve the same level of respect in the FinTech sector.

  10. Le bitcoin est une invention d’informaticien payé par les banquiers.
    Quand les gens auront bien investi dans le bitcoin, sa valeur va s’effondrer car les banques manipulent les politiques.
    Tout le monde se fera rincer à part les détenteurs de physique (argent, or, palladium, terre agricoles, …)
    Investir dans le Bitcoin c’est jouer au casino. La banque est toujours gagnante à la fin.

    1. On a bô lui dire au bibi, il ne veux pas comprendre….
      Il est prit dans une spirale du bibi-coincoin et ne sait plus comment s’en défaire….

      P.S: Il veut se débarrasser de ses propre bibi, c’est pkoi il nous en parle tout le temps 😉

      Sacré bibi !!!!

    2. Bitcoin & Or

      Je ne permettrais de polémiquer avec toi, en profondeur, sur le Bitcoin en lui même car je n’ai pas encore réellement étudié le sujet.

      Ce faisant, du peu que je connaisse, il me semble que déjà, il n’est pas encore accepté par tous les commerçants. Tu peux en faire le change contre de la monnaie papier, mais là aussi, il me semble que c’est limité.
      Donc peut être en l’état actuel des choses, y trouve tu ton compte mais je ne partage pas ton optimisme.

      Déjà je sais, que, l’informatique de par son aspect Hardware et sofware est un domaine si complexe qu’il faut vraiment être un No Life doté d’un Bac + 40 pour réellement tout maitrisé de A à Z.
      Combien de Backdoor sont elles découvertes au niveau hardware après des années, des virus et consorts de même… Donc franchement, l’État peut tout se permettre. Où alors, il faudra que tu rentres dans le domaine de l’illégalité, trouver des bureaux illégaux de changes pour du palpables etc..

      De plus, si on entre dans un période d’extrêmes secousses économiques, il y aura tout simplement des problèmes électricité. En Grèce, j’y ai passé du temps avant que leur crise éclate et déjà, les coupures d’électricité étaient récurrentes à Athènes.

    3. Salut bibi,
      comment veux-tu convaincre les habitants d’un pays qui utilent les archaïques chèques ?…
      Rien que pour cette raison,
      je te souhaite qu’il explose.
      J’aimerais voir leur rage
      s’il arrive à 2000
      et l’or à 900.

    4. Excellente réponse,
      car argumentée.
      Le grand danger est de tomber amoureux de son investissement.
      La réalité le ramènera les
      pieds sur terre…

      Être très objectif et ne pas se laisser séduire par des rêves ou des ambitions démesurés.
      C’est une preuve d’intelligence,
      car cela dénote une capacité d’adaptation de ses ressources intellectuelles à une réalité donnée.

    5. @ Pied sur Terre

      C’est fou que depuis quelques mois les 2 zigotos ( la wallette et le bibi) sont entrain de détruire l’image de B&B…

      Je vais moi aussi lever le pied ici, car ce n’est plus du tout instructif ces échanges merdiques…..

  11. Je suis surpris que les indiens spoliés n’ait pas encore pris les armes! ils vont déménager en Turquie, erdogan vient d’autoriser et encourage son peuple à investir et payer avec de l’or! les « ricains » vont-ils supporter cet affront? l’avenir nous le diras!

    1. Je n’ai rien compris.

      Ta langue maternelle n’est pas le français,
      alors bonne chance pour t’améliorer…

  12. Ça ressemble à notre sinistre des finances qui voulait retirer les grosses coupures pour soi-disant lutter contre le blanchiment… Pour l’or certes ils ne viennent pas le piquer chez nous mais les mesures sur l’or ont déjà été prises il y a qq années pour pouvoir spolier tt porteur français quand cela sera nécessaire

  13. l’or des Indiens qu’ils portent sur eux ou plutôt sur elles est tout ce qu’ils possèdent ! c’est leur banque ! souvent nomades et sans domicile fixe comment voulez vous qu’ils aient un compte en banque ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page