Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
Etats-Unis: Pourquoi Walmart et Boeing licencient-ils, si selon OBAMA, l’économie Américaine se porte bien !
 

Le marché boursier n’a pas cessé de grimper au cours des dernières semaines, mais malheureusement de nombreux problèmes continuent de surgir dans l’économie réelle.

Un peu plus tôt cette semaine, j’ai publié un article sur “l’effondrement du commerce de détail” (Lisez le, c’est un conseil) qui touche l’ensemble des Etats-Unis. Les grandes chaînes de distribution telles que Sears et Macy’s ferment leurs magasins et licencient une multitude de salariés, mais je ne pensais que WalMart souffrait aussi. Malheureusement, c’est précisément ce qui se passe. USA Today rapporte qu’environ 1.000 emplois seront supprimés à la fin du mois au siège social de WalMart à Bentonville, dans l’Arkansas…

Le plan de licenciements de Walmart de plusieurs centaines de salariés est la dernière vague de suppressions d’emplois et de fermetures de magasins qui secoue actuellement le secteur du commerce de détail aux Etats-Unis.

Le plus grand détaillant au monde va supprimer environ 1000 emplois à la fin du mois à son siège social à Bentonville, dans l’Arkansas, selon une source proche du dossier qui a souhaité garder l’anonymat.

La société affirme que ces suppressions d’emplois sont nécessaires parce que WalMart “cherche toujours à devenir plus efficace et plus rentable”. Mais quelque chose ne tourne plus rond chez Walmart. Vous ne vous débarrassez pas de 1000 employés de votre siège social, si tout va si bien que cela.

Je suis déjà passé à de nombreuses reprises devant le siège social de WalMart à Bentonville, et ce lieu est vraiment l’un des plus beaux endroits aux Etats-Unis. Bentonville ainsi que ses environs ont connu une forte croissance, mais il semble que cette période là fait partie du passé.

Parallèlement, des problèmes surgissent aussi sur la côte ouest des Etats-Unis. Reuters rapporte qu’il va y avoir une nouvelle série de suppressions d’emplois visant les ingénieurs chez Boeing

Boeing a annoncé mardi soir un plan de licenciement économique visant les ingénieurs dans le cadre de son programme de réduction des coûts lié au ralentissement des ventes d’avions.

Des dizaines d’autres catégories d’emplois, cette fois sur la base du volontariat, sont également concernés par ce plan social, selon une note interne que Reuters a pu consulter.

Les emplois en question sont localisés dans l’Etat de Washington, dans le sud de la Californie et en Caroline du Sud.

L’avionneur américain ne précise pas le nombre prévu de suppressions de postes. Le vice-président du conseil d’administration de Boeing, Ray Conner, et le directeur général de sa division d’aviation commerciale, Kevin McAllister, ont dit le mois dernier que le groupe allait encore réduire ses effectifs cette année.

Et selon Doug Alder, le porte-parole de Boeing, des annonces similaires de suppressions d’emplois seront annoncées ultérieurement pour d’autres catégories de salariés.

Alors, pourquoi Boeing se débarrasse de tant d’employés ?

Eh bien, la vérité c’est que l’activité de Boeing est en forte baisse. Ce qui suit provient du site de Wolf Richter

L’activité a été difficile. Avec 748 livraisons en 2016, le géant américain de l’aviation a livré 14 appareils de moins qu’en 2015. Les 668 commandes nettes sur l’année 2016 correspondent à une chute de 13% par rapport à l’année 2015 où les résultats n’étaient déjà pas bons puisque les résultats avaient plongé de 53% par rapport à l’année 2014. C’est le plus faible niveau atteint depuis 2010 !

Lorsque l’économie se porte bien, le trafic aérien a tendance à augmenter, et quand l’économie va mal, il a tendance à baisser.

Inutile de dire que le fait que Boeing obtient de si mauvais résultats ne présage rien de bon pour l’avenir.

En plus de WalMart, Petco qui est un autre détaillant majeur va lui aussi devoir licencier des salariés

La chaîne américaine de magasins de produits pour animaux “Petco” va supprimer 150 emplois dont environ 50 à son siège social basé à San Diego, selon ce qu’elle a communiqué mercredi.

La société va supprimer des emplois à travers sa main-d’œuvre.

650 salariés travaillent au siège social de Petco dans le quartier de Rancho Bernardo à San diego. Au total, l’entreprise Petco emploie 27.000 personnes aux Etats-Unis

Ma femme et moi avons trois chats, et même si Petco a tendance à être un peu trop cher, nous avons toujours apprécié le professionnalisme de cette entreprise.

Malheureusement, quand les choses se dégrade dans l’économie, ce sont souvent les animaux qui en font d’abord les frais, et les problèmes que rencontre actuellement Petco semblent indiquer qu’une période difficile se profile.

Janvier 2017: Olivier Delamarche: Si tout va si bien aux Etats-Unis, alors pourquoi les distributeurs annoncent des résultats en baisse ? Pourquoi les distributeurs licencient et ferment des magasins ? Pourquoi le Fret interne aux Etats-Unis(Ferroviaire, camion, etc…) est au plus bas historique ? POURQUOI ? POURQUOI ????

Bien entendu, votre point de vue personnel sur ces faits est susceptible d’être très fortement influencée par votre environnement immédiat. Ce que je veux dire par là, c’est que ceux qui vivent dans les zones riches des grandes villes telles que San Francisco, New York ou à Washington DC se disent certainement qu’on ne peut pas dire qu’il y ait des problèmes économiques actuellement.

En revanche, pour ceux qui vivent dans des régions économiquement défavorisées comme celles des Appalaches ou du Midwest, alors là, on se dit que la dernière récession économique n’a jamais pris fin voire qu’elle s’aggrave.

Il y a eu des fenêtres de prospérité économique au cours des dernières années, ce qui a donné lieu à ce que certaines personnes deviennent extrêmement riches. Mais parallèlement, les choses n’ont fait que se détériorer pour des millions d’autres familles américaines comme par exemple pour le coût de la vie qui semble toujours augmenter plus rapidement que leurs revenus.

Si vous faites partie des 1% des américains les mieux payés, alors sans doute que pour vous, les choses n’ont jamais semblé aller aussi bien. Mais malheureusement, la plupart des américains vivent d’un chèque de paie à l’autre et ont tout simplement du mal à survivre mois après mois. Ce qui suit provient de CNN

Les riches sont devenus des machines à faire de l’argent. Aujourd’hui, les mega-riches qui représentent 1% des plus hauts revenus – gagnent en moyenne 1,3 million de dollars par an. C’est plus de trois plus que ce qu’ils gagnaient dans les années 1980, lorsqu’ils touchaient 428.000 dollars en moyenne par an, selon les économistes Thomas Piketty, Emmanuel Saez et Gabriel Zucman.

Or sachez que 50% de la population américaine gagnait en moyenne 16 000 dollars par an avant impôt en 1980. Et cela n’a pas bougé depuis plus de trois décennies.

Les salariés qui se font licencier des entreprises que l’on a nommé précédemment sont des gens comme vous et moi, ont des rêves. Peut-être que beaucoup d’entre eux auront la chance de retrouver un autre emploi assez rapidement, mais la vérité c’est que le marché de l’emploi va mal dans de nombreuses régions du pays actuellement.

Trouver un bon emploi qui vous permettra de payer vos factures et de parer aux besoins de votre famille devient extrêmement difficile. Malheureusement, vous pourriez être amené à le constater si vous veniez à perdre le vôtre durant les difficultés économiques que nous allons rencontrer en 2017.

USA: NOUVEAU RECORD au 31 Décembre 2016: Plus de 102,63 MILLIONS d’américains sont sans emploi

USA: Remake des années 30 ? … Le pourcentage d’hommes sans emploi est identique à celui de la grande dépression

Un peu plus tôt aujourd’hui, je suis tombé sur un excellent article de Gail Tverberg qui a donné un tas de raisons pour lesquelles un important ralentissement économique semble arriver de façon imminente en 2017. Si vous souhaitez lire cet article, vous pouvez le trouver ici. Gail Tverberg pointe du doigt les mêmes élements que je mets en avant depuis tant d’années.

Même si les conditions économiques sont restées relativement stables tout au long de l’année 2016, à long terme nos problèmes ne font qu’empirer. Par conséquent, la vérité c’est que nous n’avons jamais été aussi proche d’une crise majeure qu’aujourd’hui et ce depuis la dernière récession.

J’espère que les choses n’iront pas aussi mal en 2017 que ce qu’anticipent Gail Tverberg et d’autres experts, mais les signes avant-coureurs sont bel et bien là, et il n’en faut plus beaucoup pour voir l’économie américaine s’effondrer.

Source: theeconopmiccollapseblogLire les précédents articles de Michael Snyder

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
6 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
jeanAhcene MouhebmilouComprendre et se protéger de la crise financièreJean-Michel Isnard Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Ahcene Mouheb
Invité

monique fossaert t’est ou ?

milou
Invité
milou

Peut être que tous les consommateurs US achètent via internet directement en Chine, et, se font livrer par drones. D’ou l’explication des fermetures de magasins, et la baisse des transports. Je dis ça, je dis rien !!

Comprendre et se protéger de la crise financière
Invité

Effectivement, l’attitude des commerçants de ventes au détail est un signe qui ne ment pas. C’est la même chose au Québec.

Pascal Virdis
Invité

Parce qu’il ment … il n’y a jamais eu autant de pauvres et de gens dans les rues aux E.U

Jean-Michel Isnard
Invité

Si touit le mond edit que l’economie est au beau fixe alors pas de doute on est proche du Crash avec un grand K comme Kapputt!!!

Valérie Langlois
Invité

On se prépare entre les 5%, les autres y en a marre wink Ils ne bougent jamais leurs culs… Ils écoutent aux cloisons, c’est tout. Et en plus ils sont jaloux de rencontrer des moins cons qu’eux… On ne peut pas sauver plus con qu’un con. Les cons cons ça tue celui qui veut le sauver. Hallucinant le con !!!

jean
Invité
jean

C’est exact ,Valérie ,

Croyez-moi , les cons de l’année 2016 , je les ai vu arriver courant 2015 !

Et les cons de l’année 2017 , ils sont bien là !!!

Et je me demande “si les cons de l’année 2018” sont déjà arrivés , “aussi” .

Comme quoi , nous vivons dans un “monde de cons” .