Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
USA: Le commerce de détail s’effondre, “Sears, Macy’s et The Limited” sont tous en train de fermer leurs magasins
 

Aux Etats-Unis, depuis les fêtes de Noël, seulement 2 semaines se sont écoulées, or nous assistons déjà à un véritable bain de sang en matière de fermetures de magasins. Les malls sont au plus mal !

La chaîne américaine de grands magasins Macy’s a stupéfait le secteur du commerce de détail en ayant annoncé cette semaine qu’elle allait fermer une centaine de ses magasins. Cette descente aux enfers que connait Sears ne s’arrête plus et vient même d’atteindre un nouveau pic depuis qu’elle vient d’annoncer qu’elle allait fermer 150 magasins Sears et KMart, soit 10 % de ses sites. Et nous venons d’apprendre que la chaîne de prêt-à-porter féminin “The Limited” allait fermer immédiatement l’ensemble de ses magasins aux Etats-Unis (250 magasins et 4000 employés licenciés). Si l’économie américaine se porte si bien, alors pourquoi assistons-nous à un tel effondrement du commerce de détail ? Partout aux Etats-Unis, ces vastes centres commerciaux qui étaient autrefois bondés de consommateurs avides d’achats ressemblent aujourd’hui à des temples qui tombent en ruine. On n’a jamais vu quoi que ce soit de pareil de toute notre histoire, et personne ne sait vraiment ce qui va se passer ensuite.

Il y a peu de temps, je suis entré dans un magasin de la chaîne Macy’s, et il était étrangement calme. Je me suis orienté vers la partie masculine du magasin à la recherche de quelque chose que je voulais acheter, mais j’ai été profondément déçu de ce qui était proposé. Au bout d’un certain temps, un employé m’a finalement remarqué et est venu à ma rencontre afin de m’aider, mais malheureusement nous n’avons pas trouvé ce que je cherchais.

Une telle situation est vraiment dommage, car durant ces dernières années, lorsque je suis entré dans un des magasins de la chaîne Macy’s en cherchant à dépenser de l’argent, la plupart du temps, j’en suis sorti sans dépenser un seul centime. Macy’s a pris de très mauvaises décisions récemment, et j’espère qu’ils pourront encore changer les choses. Mais pour le moment, Macy’s ferme ses magasins et licencie. Ce qui suit provient du New York Times

Enregistrant un affaissement des ventes lors de la saison d’achats des Fêtes de fin d’année, la chaîne américaine de grands magasins Macy’s a annoncé la fermeture d’une centaine de ses magasins aux Etats-Unis et la suppression de près de 10 000 emplois dans le cadre d’un plan de réduction des coûts.

Macy’s, la plus importante chaîne de grands magasins du pays, a publié un baisse de ses ventes de 2,1% sur la période des fêtes de fin d’année (Novembre-Décembre) par rapport à la même période il y a un an. Terry J. Lundgren, le PDG de Macy’s, a déclaré au travers d’un communiqué que, “bien que la tendance correspondait à la fourchette basse de notre estimation, nous nous attendions tout de même à ce que les ventes soient plus fortes.”

Sears est un autre grand détaillant américain qui ne se fait plus trop d’illusions. Chaque année, l’entreprise continue à fermer toujours plus de magasins, et du fait qu’elle perd énormément d’argent, il ne lui reste plus grand chose à investir dans les magasins qui restent. Du coup actuellement, l’état de délabrement avancés de certains sites où de nombreux magasins Sears sont implantés font pitié à voir

Le célèbre détaillant Sears connu pour vendre n’importe quel type d’article, allant des chaussures en passant par les aspirateurs voire des maisons entières, fait face à la plus grande crise de toute son histoire. Elle est en train de fermer des centaines de magasins. D’autres tombent en ruine, avec des plafonds qui fuient et des escaliers mécaniques en panne. Dans certains cas, les employés accrochent des draps pour cacher des étagères vides ainsi que certaines parties du magasins.

Mars 2015: De plus en plus désertés, les centres commerciaux américans tombent à l’abandon

Depuis le début de l’année 2013, les ventes du célèbre détaillant américain “Sears” ont chuté de 37%. Sears a actuellement plus de 1,6 milliard de dollars de dettes, et cette entreprise est en train de perdre plus d’un milliard de dollars par an.

Sears laisse ses magasins fermés en espérant que cela mettra fin à l’hémorragie, mais cela ne marche pas.

En 2010, Sears avait 3.555 magasins.

L’an dernier, Sears n’avait plus que 1.503 magasins, et maintenant elle et en train de fermer un tas d’autres. C’est une véritable catastrophe !

Mais tout le monde sait comment cela va se finir. Comme je l’ai expliqué à plusieurs reprises, Sears finira par faire faillite, et la plupart des experts sont entièrement d’accord avec moi…

“Ils vont finir par faire faillite,” a déclaré Van Conway, PDG de Van Conway & Partners, expert des faillites et des restructurations de dettes d’entreprises de la région de Détroit (Nord).

“La situation se dégrade de plus en plus rapidement et on se rapproche du dénouement final”

Bien entendu, Sears est encore debout pour le moment, mais on ne peut pas en dire autant pour “The Limited”.

Il fut un temps où tous les centres commerciaux avaient leurs propres magasins. Je me souviens que je passais souvent devant “Orange Julius” et “Herman’s World of Sporting Goods” (Magasins d’articles de sport)

Mais aujourd’hui, ces emplacements ferment les uns après les autres et tout se passera sur internet dorénavant

les centres commerciaux américains sont littéralement en train de se vider.

The Limited qui était autrefois une marque populaire de prêt-à-porter féminin, n’a aujourd’hui plus aucune devanture de magasins dans tout le pays.

Le samedi 08 Janvier 2017 sur le site de la boutique en ligne, le message suivant est tombé: “Nous sommes tristes que tous les magasins The Limited aient officiellement fermé leurs portes dans tout le pays. Mais ce n’est qu’un au revoir.” Selon ce qu’a indiqué la compagnie, le site sera toujours opérationnel et continuera d’expédier dans tout le pays.

En plus de “Macy’s, Sears et The Limited”, d’autres illustres enseignes du secteur du commerce de détail américain ont également connu des temps difficiles et ont dû fermer leurs magasins au cours des 12 derniers mois. Ce qui suit provient du Washington Post

L’environnement s’est révélé extrêmement difficile dans le secteur du commerce de détail pour une multitudes d’enseignes: Sports Authority a fait faillite en 2016, provoquant ainsi la fermeture de plus de 460 magasins dans les centres commerciaux américains. PacSun, Aeropostale et American Apparel ont tous demandé à être placés sous la protection du Chapitre 11 de la loi américaine sur les faillites l’année dernière afin de se restructurer et de relancer leurs entreprises.

Janvier 2017: Olivier Delamarche: Si tout va si bien aux Etats-Unis, alors pourquoi les distributeurs annoncent des résultats en baisse ? Pourquoi les distributeurs licencient et ferment des magasins ? Pourquoi le Fret interne aux Etats-Unis(Ferroviaire, camion, etc…) est au plus bas historique ? POURQUOI ? POURQUOI ????

Mais qu’est-il en train de se produire actuellement partout aux Etats-Unis ?

Il y a aucun doute, nos habitudes d’achat ont changé. Et avec internet, bon nombre de ces détaillants sont en train de s’effondrer du fait de la concurrence acharnée d’Amazon et d’autres entreprises high tech qui ont su développer leur infrastructure de ventes en ligne bien avant eux. Je sais que ma femme et moi préférons effectuer nos achats en ligne pour beaucoup de choses lorsque c’est possible, et je crois que la part du commerce de détail sur internet va continuer de progresser dans ce pays.

Mais attention, ne sous-estimez pas non plus l’impact qu’a cette stagnation de l’économie sur les consommateurs américains ordinaires.

Les transports de marchandises aux USA sont à leur plus bas niveau depuis 6 ans.

Exclusif: Implosion de l’économie américaine: les 15 points que nous cachent les médias !

Après 8 années de présidence Obama, maintenant près de 7 Américains sur 10 ont moins de 1000 dollars d’économies. Cela signifie que plus des 2/3 des américains vivent d’un chèque de paie à l’autre actuellement. Environ 35 % des américains affichent d’importants problèmes de recouvrement avec des délais qui dépassent au moins 180 jours, soit plus de 6 mois, et le taux d’accession à la propriété vient d’atteindre son plus faible niveau jamais enregistré.… Alors que vous lisez cet article, plus de 95 millions d’Américains sont en dehors de la population active (102,631 millions si vous prenez en compte les 7,529 millions d’américains comptés officiellement au chômage), et ce nombre a augmenté de 18% sous Barack Obama. Le nombre de sans-abri à New-York( La ville de Donald Trump) vient d’atteindre « un niveau record » le week-end dernier, et le nombre de familles vivant en permanence dans des refuges pour sans-abri a bondi de 60 % au cours des cinq dernières années., et pour finir, l’Amérique a accumulé la plus grande montagne de dettes de toute l’histoire de l’humanité.

Souhaitons que les choses puissent s’inverser, mais si la tendance actuelle se poursuivait, l’effondrement du commerce de détail va s’accélérer, et les fermetures de magasins continuerons de faire les gros titres.

Source: theeconomiccollapseblogLire les précédents articles de Michael Snyder

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
10 Comment threads
7 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
7 Comment authors
antounBertrand MercierLe Journal d'Un TraderYoussef YechouTiger54 Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Le Journal d'Un Trader
Invité

Tout à fait d’accord avec Anne Amadora

Anne Amadora
Invité

Il va falloir instituer un revenu universel

Youssef Yechou
Invité

Sa va finir en bain de sang tout ça

Guilgame
Invité
Guilgame

Bonjour
Monsieur Delamarche parlait du Cass index qui regroupe tout les type de transport de marchandises aux USA mais je n’arrive pas à trouver un graphique récent.Quelqu’un aurait il une adresse?
Par avance merci.

Charles Clemenard
Invité

Bilan de Obama.

Maria Bennis
Invité

Non pas du tout Obama n’a rien à voir dans ça
cela est le résultat du changement économique et des habitudes les américains préfèrent acheter En ligne plutôt que de se rendre en magasin et perdre du temps !!

Bonne nouvelle pour le Bitcoin
Invité
Bonne nouvelle pour le Bitcoin

Tout à fait, le commerce en ligne est occupé à tuer les enseignes basées sur le vieux modèle du client qui se déplace jusqu’au magasin.
C’est juste un changement de modèle économique.
Certe, le nouveau modèle demande moins de mains d’oeuvres, et génère moins d’emplois.

Tout s’automatise, même les acteurs, présentateurs doivent faire attention avec les images de synthèses.
Il est maintenant possible de créer un acteur de toute pièce ayant l’aspect visuel d’un humain à tout point de vue.

Toute la société va être modifiée.

antoun
Invité
antoun

tu ne sait pas lire amazon n,as rien n,as voir le plus taux historique de circulation de marchandises aux usa! je sais bien que les fans de obama il y en as partout en europe! mais faisait face a la realite!!!

Anne Amadora
Invité

Oui c’est très inquiétant surtout quand on voit les centres commerciaux proliférer partout en France à l’heure actuelle, la chute risque d’être rude

armando
Invité
armando

les ventes sur internet ne represente pas tout, d’ailleur olivier en avait parlé
et les transports de marchandises sont aussi en baisse donc….

Lluis Kes
Invité

Amazon et ventes internet explosent les records chaque année

LE CURSEUR
Invité
LE CURSEUR

“et personne ne sait vraiment ce qui va se passer ensuite.”

SI, MOI.

E.G.

William
Invité
William

EVG

Jules Grusse
Invité

ce n’est que le début et malheureusement beaucoup se retrouveront sans emploi

Pirlouit Johan
Invité

Déjà 100 millions d’américains en dehors de l’économie, soit 1/3 de la population totale

Bertrand Mercier
Invité

heureux de vivre en FRANCE smile