Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Inde: ralentissement de la croissance à cause de la démonétisation
 

La croissance de l’économie indienne a légèrement ralenti au troisième trimestre de l’exercice fiscal 2016/2017. Selon les analystes, les effets de la démonétisation se font ressentir.

Début novembre 2016, le Premier ministre indien avait annoncé le retrait des billets de 500 et 1 000. Les citoyens avaient jusqu’à la fin de l’année pour les déposer à la banque, faute de quoi ils deviendraient “caducs”. Cette mesure, qui concernait 86% de la valeur de l’argent en circulation, avait pour but de lutter contre l’économie souterraine, l’évasion fiscale et la corruption. Mais elle a aussi causé des blocages dans l’économie tant l’utilisation du cash est répandu.

Malgré la disparition brutale de l’argent liquide en circulation, début novembre 2016, le PIB indien a augmenté de 7% au dernier trimestre 2016. Selon des statistiques officielles, “le taux de croissance du PIB à prix constants pour l’année 2016-17 est placé à 7,1% contre 7,6% en 2015-16”, indique un communiqué du ministère des Finances à l’occasion de la publication de son Economic Survey annuel, qui précède la présentation du budget au Parlement. Mais “cette estimation est basée principalement sur les informations des sept-huit premiers mois” de l’année fiscale, précise le texte. Il ne prend donc pas en compte le ralentissement de la consommation provoqué par la démonétisation.

“Les experts sont pris par surprise”, reconnaît le quotidien Business Standard dans son édition du 1er mars, rappelant que le Fonds monétaire international lui-même s’attendait à un fort ralentissement. Le communiqué concède en outre que si la démonétisation aura “un impact négatif” sur la croissance indienne, ses effets ne seront que “transitoires”. Dans ce contexte, le gouvernement indien a indiqué tabler sur une croissance de 6,75 à 7,5% pour l’exercice 2017/2018, qui débutera au 1er avril. “Une fois que le stock d’argent liquide aura été rétabli, ce qui devrait intervenir d’ici fin mars 2017, l’économie reviendra à la normale”, assure le texte.

Marc Fiorentino: Démonétisation en Inde: Quand la lutte anti-corruption mène au chaos

Inde: les perturbations économiques entraînées par la démonétisation font craindre un freinage brutal

Source: linfo.re

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
3 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Marie Brune
3 années plus tôt

la blague…

poujade51
poujade51
3 années plus tôt

je suis surpris que la population ait accepté les règles du jeu imposé par leur gouvernement ! que se passerait-il si la population continuait d’utiliser le liquide comme si de rien n’était? le château de carte tomberait d’un coup et le gouvernement serait bien dans la “merde”! le peuple indien toujours très en clin quand il s’agit d’excuser les viols de leur bonnes femmes, sont en fait des gens lâches qui ne sont même pas prêts à prendre les armes (pourtant nombreuses en inde) pour défendre leurs propres intérêts économiques! Ey après on nous fera des reportages sur la misère… Read more »

pierre
pierre
3 années plus tôt
Reply to  poujade51

Ici ou ailleurs le peuple accepte n’importe quoi, le peuple ne pense pas par lui même il ne fait que répéter ce que les élites suggèrent, poutine est un dictateur, Trump est un raciste, l’argent liquide profite aux délinquants, les armes tuent, les caméra sécurisent, les vaccins previennent etc etc, tout le monde le croit, tous le répète, tout le monde est d’accord, fin du débat.

3
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x