100% Econoclastes N°3: « L’Euro va-t-il tuer l’Europe ? »

Juste avant la période des élections, voici le nouvel épisode de 100% Econoclastes sur l’euro, l’Union Européenne et l’Europe.

Au menu cette fois-ci nous vous proposons en entrée: Wikileaks, le réchauffement climatique, l’anniversaire du Traité de Rome.

En plat de résistance: « L’euro va-t-il tuer l’Europe ? », sujet d’importance capitale que nous vous proposons d’approfondir !

Pour débattre autour de la table, vous retrouverez Philippe Béchade, rédacteur en chef du site La bourse au quotidien et président des Econoclastes; Olivier Berruyer, auteur du blog les-crises.fr et membre des Econoclastes; Olivier Delamarche, membre fondateur des Econoclastes; et Pierre Sabatier, président de Prime View et membre des Econoclastes, le tout présenté par Jean-Pierre Corbel, fondateur de clubpatrimoine.com.

Thèmes abordés: taux allemands, fortunes mondiales, 60 ans du Traité de Rome, Juncker, climat, wikileaks, Orwell, euro, Europe, zone euro, Union Européenne, Traité de Maastricht, Traité de Lisbone, Target 2, sortie de l’euro, endettement, contrôles des charges, Or, devises, immobilier allemand, Loi Sapin II, liquidité, assurance-vie, solvabilité des banques, Luxembourg.

N’hésitez pas à vous abonner à la chaîne YouTube de 100% EconoclastesBon appétit, et au mois prochain.

ALERTE: Charles Gave: La fin de la zone euro est inéluctable…et imminente !

Alan Greenspan: « les jours de l’Euro sont comptés ! »

Source: leseconoclastes.frJ’adhère aux Econoclastes – Voir les précédentes interventions d’Olivier Delamarche, de Philippe Béchade, de Pierre Sabatier et d’Olivier Berruyer.

[AMAZONPRODUCTS asin= »2352042208,2913492991,2268084965,2212553927,2212558600,2221195647,2221126785,2221140648,2213700427,2247060986,2080683462,2815913682,2815902575″ partner_id= »busbb-21″ locale= »fr »]

5 commentaires

  1. FREXIT
    Il y a urgence, les gens n’ont pas l’air de se rendre compte de tout ce qui nous arrive sur la gueule. De la gravité de la situation, pour une fois qu’on a enfin la possibilité de voter pour quelqu’un qui aime son pays et qui veut réellement le sauver, sa serait criminel de ne pas l’élire. Aujourd’hui, comment on ne peut pas s’apercevoir qu’il est le seul a être réellement du bon côté et qu’il dérange, comment on ne peut pas voir qu’en plus d’avoir été caché et censuré par tous les merdias, il est maintenant la cible d’une propagande acharnée de dénigrement, de ridiculisation et de diabolisation, bien pire que le fn parce que marine la peine elle est très merdiatisable, et on la laisse s’exprimer contrairement à asselineau.
    Elle peut jouer tranquillement son role d’epouventail, pendant que les 4 autres pantins sont tous promus et imposés comme les seuls choix possibles.
    Maintenant ils laissent même s’exprimer comme il faut les autres « petits candidats » en espérant faire écran devant asselineau, comment on ne peut pas voir ça aujourd’hui comment on ne peut pas s’apercevoir que toute cette caste merdiatique est contre nous, que toutes ces journalopes sont des europeistes, des mondialistes qui n’ont aucune envie ni intérêt contrairement au peuple à ce que l’on sauve la nation? Il faut être sacrément endormi, hypnotisé ou débile…

  2. Certains perdent, d’autres gagnent.
    L’effondrement créera des fortunes et en détruira d’autes, comme chaque grosse crise.

    1. Il ne s’agit pas ici d’une crise mais d’une catastrophe.
      De plus, l’économie réelle est déjà dans son processus d’effondrement par la désindustrialisation généralisée.
      Donc, dorénavant, ce ne sera pas cette économie réelle qui se cassera la figure puisqu’elle y est déjà, mais celle de la monnaie et des crédits, ou des dettes, ce qui revient au même.
      Mais en effet, les éconoclastes sont dépassés et ne se rendent pas compte de la réalité de ce processus en cours: l’économie réelle est entrainée à la faillite par l’économie monétariste ou virtuelle qui lui pompe ses richesses par l’entremise de la dette et des Q.E., ces derniers en raison de la perte de valeur des monnaies, ce que entraine le monétarisme vers sa banqueroute par l’arrêt de la circulation monétaire.
      Le tout étant de savoir quel est le taux de ralentissement de circulation monétaire qu’il faut pour que toute cette machinerie s’effondre et, dès lors, quel est le niveau de désindustrialisation mondialisé faut-il atteindre pour que le circuit monétaire aboutisse à son arrêt.

      1. Il y a eu bien pire dans l’histoire humaine et même lors de ces moments, il y a eu de grosses fortunes sorties de terre et d’autres qui s’effondraient.
        C’est un cycle, la terre ne va pas arrêter de tourner, l’humanité arrêter d’échanger.
        Il y a aura une majorité de tondu, puis le cycle reprendre et cela repartira pour un tour de 50 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page