Moody’s dégrade la Chine pour la première fois depuis 1989

L’agence de notation, qui a annoncé mercredi un abaissement de la note de crédit de la dette souveraine du pays, estime que « la solidité financière de la Chine va quelque peu s’éroder au cours des années qui viennent ».

C’est un signal qui viendra conforter les Cassandre pour qui la Chine est un colosse aux pieds d’argile : l’agence de notation américaine Moody’s a dégradé, mercredi 24 mai, la note de crédit de la dette souveraine chinoise, pour la première fois depuis 1989. Celle-ci est abaissée de Aa3 à A1, avec une perspective stable. Selon Moody’s, « la solidité financière de la Chine va quelque peu s’éroder au cours des années qui viennent », alors que la deuxième économie mondiale est confrontée, en même temps, au ralentissement de sa croissance et à l’explosion de sa dette.

Chine: la finance de l’ombre atteint un record

La bulle immobilière soutient la croissance chinoise

Pékin a immédiatement protesté contre une décision jugée « inopportune ». Un communiqué publié par le ministère des finances déplore une dégradation qui exagère les difficultés de l’économie chinoise sans tenir compte des efforts de réforme entrepris par les autorités. La dette souveraine du pays est très largement détenue par des investisseurs domestiques, le plus souvent publics ou semi-publics. Une situation qui la met relativement à l’abri des turbulences financières. Les marchés ont d’ailleurs peu réagi, à l’exception de la Bourse de Shanghaï qui s’est immédiatement repliée.

Lire la suite sur lemonde

5 commentaires

  1. ET la note des usa , avec le risque d’éclatement de la bulle financière des prêts étudiants, les fonds de pensions à 0 , les prêts sur l’achat de véhicules, la pauvreté du peuple !!!! et surtout la dette souveraine du pays !! 🙂

  2. Souvent, lorsqu’une agence de notation dégrade la note d’un pays, le commerce mondial ne s’en porte pas mieux. Mais Dieu merci, nous avons encore des agences de notation pour Mammon et compagnie, comme pour plus d’analyse de risques et d’évaluation analytique, afin que les bulles explosent le plus tard possible ailleurs et que les États aient des économies les plus rassurantes. Si dans le même temps une agence de notation Chinoise avait dégradée la note de l’Amérique, que pourrions-nous dire de tout cela le jour d’avant comme avant la rentrée ? Un jour on vous dit que le niveau de la dette Chinoise n’est pas préoccupant, puis un autre jour que la Chine n’inspire plus confiance selon leur propre grille de notation. Si seulement la Chine avait une autre politique en mer de Chine comme en matière des droits de l’homme, comme le monde serait tellement plus rassurant en matière d’agenda électoral. A quoi servent surtout les agences de notation ? Je crois même que Moody’s existait déjà dans l’entre-deux-guerres, puis nous avons vu la suite de l’histoire avec les premières élites du monde, mais il est vrai qu’en 2007 Moody’s avait une meilleure appréciation des subprimes, que pourrions-nous alors dire sur les grilles de notation les plus célèbres de l’histoire ? Non c’est vrai, Si j’avais des capitaux je n’aurais pas plus confiance envers une agence de notation, surtout avec un Trump à la tête de la première puissance militaire du globe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page