Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
Simone Wapler: Des bulles adossées à des bulles
 

Les investisseurs institutionnels sont-ils vraiment conscients des risques que posent les bulles financières ?

Si vous êtes amateur de champagne, vous préférez peut-être le « fines bulles » qui montent en petites colonnes effervescentes. A moins que votre goût ne vous porte plutôt sur les grosses bulles, plus désordonnées et explosives que pétillantes.

Mais de toutes façons, toutes terminent par exploser à la surface. Et au passage : non, évidemment, une petite cuiller dans une bouteille de champagne ouverte ne conserve pas plus de bulles.

Sur les marchés financiers, tout est désormais bulle. L’argent frelaté, telle la liqueur champenoise, a bien fait le boulot. Grosses bulles, petites bulles, il y en a pour tous les goûts.

Les Echos, dans son édition de jeudi dernier, fait état d’une enquête auprès des investisseurs institutionnels, les zinzins, sondés par Natixis.

« Principale inquiétude, à côté du risque géopolitique, le développement des bulles financières ».

  • 23% des institutionnels anticipent une bulle immobilière
  • 30% des institutionnels anticipent une bulle sur les actions
  • 42% des institutionnels anticipent une bulle obligataire
  • 64% des institutionnels anticipent une bulle du bitcoin

Notez bien, cher lecteur, le gros danger de la bulle du bitcoin pointée par nos zinzins. Pourtant la capitalisation actuelle du bitcoin et des cryptomonnaies n’est que de 400 Mds$, 80 misérables kerviels.

En regard :

La capitalisation des actions est de l’ordre de 100 000 Mds$

Celle des obligations atteint environ 180 000 Mds$ (dont obligations d’Etat 63 000 Mds$)

C’est la paille et la poutre.

Inutile de dire que si la petite bulle du bitcoin explosait maintenant, elle ne ferait pas de gros dégâts, sauf dans le coeur de quelques libertariens fervents lecteurs d’Ayn Rand.

La mère de toutes les bulles est la bulle obligataire — et plus précisément celle de la dette d’Etat (en principe garantie par les contribuables). C’est l’argent factice qui nourrit les zombies et gonfle les autres bulles, y compris immobilières.

La plus grosse bulle obligataire en 800 ans d’histoire ne cesse d’enfler François Lenglet: « Ce flot gigantesque d’argent investi dans la finance a créé une bulle spéculative planétaire »

C’est précisément cette méga-bulle que défie la micro-bulle du bitcoin. Elle chantonne en grimpant :

« Puisque vous faites n’importe quoi avec la monnaie que vous nous imposez, nous avons créé une monnaie, comme la vôtre, mais qui est en quantité limitée. Cette monnaie n’est pas faite pour étriper les gens qui ont de l’argent de côté ou bien cherchent à épargner sans spéculer. »

Pauvre petite fine bulle, combien de temps va-t-elle monter à la surface avant d’exploser ?

Car elle explosera, oui, probablement. Les banquiers centraux et les gouvernements ont une arme imparable : la taxation. Mais alors tout le monde aura compris que leurs monnaies officielles sont frelatées.

Pour plus d’informations et de conseils de ce genre, c’est ici et c’est gratuit

Goldbroker propose une solution simple et sûre pour acheter de l’or physique et parer à la criseUne offre unique et sûre pour investir dans l'or et l'argentGoldBroker, pour un stockage sécurisé en nom propre hors du système bancaire de vos métaux précieux.

Source: la-chronique-agora


simone-waplerSimone Wapler est directrice éditoriale des publications Agora, spécialisées dans les analyses et conseils financiers. Ingénieur de formation, elle a quitté les laboratoires pour les marchés financiers et vécu l’éclatement de la bulle internet. Grâce à son expertise, elle sert aujourd’hui, non pas la cause des multinationales ou des banquiers, mais celle des particuliers.

Elle a publié “Pourquoi la France va faire faillite” (2012), “Comment l’État va faire main basse sur votre argent” (2013), “Pouvez-vous faire confiance à votre banque ?” (2014) et “La fabrique de pauvres” (2015) aux Éditions Ixelles.


Egon von Greyerz: “Les raisons d’investir dans l’or et l’argent physique”

Acheter de l'or et de l'argent en ligne - Goldbroker.com

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
theuricJohn Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
theuric
Invité
theuric

C’est marrant, ça fait des années que j’écris ça.

John
Invité
John

Agree